Jean Rochefort “nous irons tous au paradis” s’en est allé

L'acteur Jean Rochefort né le 29 avril 1930 à Paris est mort le 9 octobre 2017. Comme ses amis de la « bande du Conservatoire » Jean-Pierre Marielle et Philippe Noiret, Jean Rochefort s'est imposé dans les années 1960. Reconnaissable à sa voix chaude , il a joué dans cent treize films (cent cinquante avec les téléfilms). D'abord des seconds rôles, aux côtés de Jean-Paul Belmondo dans Cartouche, Les Tribulations d'un Chinois en Chine ou L'Héritier, puis 1er rôle à partir de 1972 dans Les Feux de la Chandeleur, aux côtés d'Annie Girardot et Claude Jade. Au sommet de l'affiche de films français : Le Grand Blond avec une chaussure noireavec Pierre Richard, L'Horloger de Saint-Paul avec Philippe Noiret, Que la fête commence, Un éléphant ça trompe énormément et  Nous irons tous…

Read More

La Grande Motte, depuis “La Grande Moche” à “La Grande Mode”, c’est Jean Balladur cousin d’Edouard , né à Smyrne (Izmir)

Jean Balladur,né le 11 mai 1924 à Izmir (Smyrne) en Turquie et mort le 15 juin 2002 à Paris, est architecte .  Etudes de lettres et de philosophie, en khâgne, au lycée Condorcet à Paris, où il est l'élève de Jean-Paul Sartre, puis architecture, à l'École nationale des beaux-arts de Paris. Sa réalisation est  La Grande-Motte, station balnéaire et port de plaisance, des années 1960 à 1970. Construite en une dizaine d'années, sur un terrain vierge, La Grande Motte , ce sont des immeubles en forme de pyramide. La Grande Motte après avoir été "La Grande Moche" est devenue tendance à "La Grande Mode". Jean Baladur est élu membre de l’Académie des beaux-arts…

Read More

“T’as d’beaux yeux, tu sais” Michele Morgan nous a quittes

"Quai des Brumes" .Le tournage commence. Michèle Morgan est «toute tremblante». Elle raconte n'avoir su «ni comment faire, ni où regarder». À la lueur pâle d'un réverbère, Jean Gabin lui murmure : «T'as d'beaux yeux, tu sais.». Elle répond, comme l'a ecrit Jacques Prévert: «Embrasse-moi.» Et là, dit-elle , «Il m'a embrassé. Il m'a embrassé pour de bon, et tellement que, dieu merci, j'avais du maquillage, car j'étais rouge pivoine jusqu'aux oreilles!» À l'écran, la magie opère à plein. Dans l'atmosphère  de la fête foraine, les deux amants s'étreignent, longuement,…

Read More