A Smyrne (Izmir en turc) un 30 septembre

avec cet épisode 15 prend fin notre reportage des « Derniers jours de Smyrne ». Merci de nous avoir suivi dans ce périple, merci de vos soutiens nombreux.    Un moment de l’histoire universelle.   VOYAGE A SMYRNE Épisode 15 Commémoration du centenaire de la « Grande Catastrophe » d’Asie Mineure 1922-2022 Pour rappel. A la fin de la première guerre mondiale, l’Empire ottoman est vaincu et moribond. De 1919 à 1922, les Grecs entreprennent alors une guerre contre les Turcs. Leur défaite aboutira, entre autres, à la perte de Smyrne (Izmir aujourd’hui) ville…

Lire la suite

Le célèbre avocat californien Mark Geragos & son collègue Brian Kabateck font l’objet d’une enquête

 Le barreau d'État de Californie annonce une enquête sur les avocats de Los.Angeles, Geragos et Kabateck sur le règlement du génocide arménien Le barreau de l'État de Californie a annoncé aujourd'hui que deux éminents avocats de Los Angeles faisaient l'objet d'une enquête pour leur conduite dans un règlement historique de plusieurs millions de dollars pour les victimes du génocide arménien. La révélation publique que les avocats Mark Geragos et Brian Kabateck sont sous surveillance est intervenue six mois après qu'une enquête du Los Angeles Times a révélé comment l'affaire juridique…

Lire la suite

La « douche nuptiale » (bridal shower) , une coutume américaine reprise par la communauté arménienne de Glendale en Californie

Une douche nuptiale est une fête de cadeaux organisée pour une future mariée en prévision de son mariage. L'histoire de la coutume n'est pas nécessairement ancrée dans la fourniture de biens pour le foyer conjugal à venir, mais dans la fourniture de biens et d'une aide financière pour garantir que le mariage puisse avoir lieu. On dit que la coutume de la douche nuptiale est née de pratiques de dot antérieures, lorsque la famille d'une femme pauvre n'avait peut-être pas l'argent pour lui fournir une dot, ou lorsqu'un père refusait…

Lire la suite

L’indépendance : qu’est ce que c’est ?

Qu'est-ce que l'indépendance? En politique, l' indépendance est, pour un pays, une organisation politique ou une branche de gouvernement, l’acquisition de son autonomie.  indépendance énergétique : sécurité des approvisionnements en énergie (pétrole, gaz, uranium…) ; indépendance monétaire ; indépendance économique,  L’obtention d’une telle indépendance implique parfois des événements violents (guerre civile) ou une sécession, plus rarement un processus politique négocié. Cela constitue en tout cas un moment particulièrement important dans la vie d’une nation. La date de l'indépendance d'une nation est souvent l'occasion d'une célébration annuelle, dans certains cas, de la principale fête nationale. La notion d'indépendance est délicate à…

Lire la suite

Artsakh (Nagorny / Haut Karabagh) (2) : comment on en est arrivé là …

La situation s’envenime en février 1988, quand le parlement de la région vote son rattachement à l’Arménie. Des combattants armés arméniens causent la mort de deux Azéris et provoquent la fuite de milliers de familles. L’incident est enflammé en Azerbaïdjan, à Soumgaït, où les Arméniens sont pourchassés pendant trois jours jusqu’à ce que l’Armée rouge vienne rétablir l’ordre. Le pogrom de Soumgaït est un pogrom causant la mort de civils arméniens dans la ville de Soumgaït (en azéri Sumqayıt) en République socialiste soviétique d'Azerbaïdjan (en URSS) le 27 février 1988 au tout début de la guerre du Haut-Karabagh. Le nombre officiel de victimes fourni par les autorités s'élève à 30 personnes civiles.…

Lire la suite

L’armée d’Azerbaïdjan attaque le sud de l’Arménie : manifestation jeudi 15 septembre à 18h devant le Quai d’Orsay à Paris angle rue de l’Université/ esplanade des Invalides

  Le peuple arménien s'est de nouveau réveillé aujourd'hui devant la dure réalité de la guerre en Arménie et en Artsakh. Juste après minuit, heure locale, le 13 septembre, l'Azerbaïdjan a lancé une attaque à grande échelle sur le territoire souverain de l'Arménie, bombardant plusieurs villes et villages à la frontière centrale et sud-est. Les infrastructures militaires et civiles ont continué d'être ciblées jusque tard dans la matinée, et le Premier ministre Nikol Pashinyan a annoncé 49 victimes militaires confirmées, affirmant que ce nombre devrait augmenter. Selon la dernière mise à jour…

Lire la suite

L’armée d’Azerbaïdjan essaye d’avancer en territoire d’Arménie

Les combats font rage entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan.  Le Premier ministre arménien Nikol Pachinian a eu des entretiens avec le président russe Vladimir Poutine, son homologue français Emmanuel Macron et le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken pour leur demander de réagir face à l' agression  de l'Azerbaïdjan, , mardi 13 septembre. Lors de ces entretiens séparés, Nikol Pachinian a dit espérer « une réponse appropriée de la communauté internationale » alors que des affrontements sont en cours à la frontière entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan . Des affrontements sont en cours mardi 13 septembre à la frontière entre les deux pays . Les forces de…

Lire la suite

Smyrne (Izmir) le 12 septembre

Les derniers jours de Smyrne Le 12 septembre 1922 « La ville compte, avec les réfugiés, environ 500 000 habitants, les vivres commencent à manquer car il n’y a aucun apport ni de l’intérieur de la région ni de l’extérieur. Les navires d’évacuation grecs étant partis, il est impossible de s’échapper de Smyrne sauf pour les étrangers. Grecs et Arméniens abandonnés étaient pris au piège. Dans la zone européenne, l’ordre a été rétabli, il n’y a plus de coups de feu et les patrouilles ont mis fin aux pillages. Dans le quartier…

Lire la suite

Les Turcs dénoncent le génocide perpétré par les »Jeunes Turcs » & copié par les troupes de l’Azerbaïdjan

L'Organisation '' Union contre les génocides" (Soykirim karsitlari dernegi,, en turc) basée a Frankfurt en Allemagne.(*) et qui se compose principalement de membres turcs vivant en Europe vient de d'émetre un communiqu& à l'occasion du 31e anniversaire, le 2 septembre, de l'indépendance de la République de l'Artsakh. Voici le texte ; "La population  en grande majorite   arménienne , vivant au Karabagh et s'autodéterminant de manière démocratique, a declaré une république dont l'exis- tence n'a jamais été une menace pour ses voisins. Depuis sa création, la République est soumise a la violence de la…

Lire la suite

L’ONU, l’OTAN (Turquie), l’Arménie n’a pas besoin de recommandation, ni de soutien moral mais d’armement moderne

Recep Tayyip Erdogan Les forces turques

En date du 30 août 2022 le Comité de l'ONU  de la Convention pour l'élimination de la discrimination raciale a publié un rapport  sur la situation d'un certain nombre de pays dont l'Azerbaïdjan. Le comité n'a pas jugé utile , géostratégie éxige, d'aborder les cas de la Turquie. Il est profondement préoccupé par les allégations de graves violations des droits de l'homme, commises par les forces militaires azerbaïdjanaises contre les prisonniers de guerre arméniens. Le Comité est également troublé par les informations faisant état de la destruction du patrimoine culturel arménien, notamment des églises et cimetières (où…

Lire la suite

A qui devront s’adresser les Arméniens de la diaspora pour récupérer les biens de leurs grand-parents volés par l’Etat turc

L'oncle du génocidaire Enver pacha, Halil pacha,(*) membre du Comite Union et Progres et comman- dant des troupes turques  du front caucasien est venu à Erevan, le 30 août 1918, en vue des pourparlers avec les autorités arméniennes . On lit dans le quotidien Joghovourt (Peuple) du 5 septembre 1918, le commentaire relatif à cette visite  : "La visite du Pacha etait attendue  deuis longtemps, car le peuple arménien attend de l'envoyé de haut rang des mesures concrètes en vue d'améliorer les relations arméno-turques. Les Arméniens souhaitent des relations normales de bon voisinage…

Lire la suite

En Turquie les génocideurs sont traités en héros , mais les Arméniens ont survécu et reviennent plus forts

Recep Tayyip Erdogan devant Mustapha Kemal

En Turquie tous ceux qui ont perpétré le génocide sont traités en héros car tout avait été fait au nom de l'Etat. Cette mentalité est toujours vivace et l'exemple en est la guerre menée contre les Kurdes et ce n'est pas le départ d'Erdogan qui résoudra le problème du pays. Le seul moyen de sortir de ce cercle vicieux est de  faire face au passé, de condamner ceux qui , dans le  passé ,ont commis des crimes contre l'humanité. Cependant ceci nécessite une société mure alors que la Turquie est à un stade qui n'a…

Lire la suite