1

Le caviar c’est Pétrossian mais…

 Aujourd'hui, le caviar consommé en France vient principalement de Chine et d’Italie, mais plusieurs fermes en France résistent et prônent un savoir-faire 100 % français.

Six de ce fermes  produisent du caviar en Aquitaine, une autre en Sologne.

Et ce caviar d’élevage français veut rivaliser en qualité avec ses concurrents étrangers. 

Avec sa marque Sturia, la société Kaviar,  à Saint-Loubès en Gironde,  est le leader du marché français, depuis sa création en 1990.

Elle fournit la moitié de la production de l' Aquitaine avec 20 tonnes sur 40. 

Les trois espèces d’esturgeons, baeri, osciètre et le béluga, élevés sur le site à Saint-Fort-sur-Gironde sont nourries sans OGM, ni protéines animales., respectant un cahier des charges rigoureux, garanti par l’association Caviar d’Aquitaine qui compte également les marques Caviar de France du Moulin de la Cassadotte, Prunier et Perlita.

Les prix du caviar Sturia démarrent à 1.000 euros le kilo, 20 euros la petite boîte de 20 g, et peut monter jusqu’à 10.000 euros pour un béluga, une espèce qui demande plus d'une dizaine d'années d’élevage.

Une autre entreprise , en Périgord, est considérée comme une référence d’Aquitaine. C'est caviar de Neuvic. Cette ferme d’une vingtaine d’hectares élève quatre espèces d’esturgeons, ajoutant le sévruga

 La marque Caviar de Neuvic a une approche d’élevage similaire à celle de Sturia. Elle est fondée sur l’écoresponsabilité aussi bien au niveau de l’origine des espèces que de la qualité aquatique.

"Nous sommes les seuls producteurs de caviar aquitain à nourrir les esturgeons avec des aliments issus de l’agricultuture bio " Le caviar de Neuvic se situe en moyenne à 2.000 euros le kilo.

Enfin, la Sologne est la seconde zone de pisciculture d’esturgeons en France. Depuis les années 1970, la ferme de la famille Hennequart, à Saint-Viâtre, en produit. Avec sa marque Caviar de Sologne, qui représente une production annuelle de quatre tonnes, la maison n'élève que des baeri et des osciètres. "Notre objectif est de pratiquer des conditions d’élevage proches du naturel", explique Vincent Hennequart, dirigeant de la société.

Une particularité : le salage.,un exhausteur de goût en 48 heures, qui les distingue notamment des caviars chinois,  insipides. Le tarif du caviar de Sologne est à 2.000 euros le kilo

sources : Le Parisien

photo : D.R.




    Tres bon Reveillon de Noel a toutes & a tous

    Le réveillon de Noël debute souvent par un repas, familial ou non, parfois précede de la messe de minuit, la soirée du 24 décembre qui précède Noël.

    Cette coutume est observée dans des régions francophones ou d'héritage francophone, en Belgique, en France, au Québec, à La Nouvelle-Orléans, dans des villes d'Ontario. Les orthodoxes et l'Eglise apostolique armenienne ont également un office particulier la veille de Noël, mais celui-ci est le 24 décembre du calendrier julien, ce qui correspond au 6 janvier de notre calendrier grégorien. L'église orthodoxe utilise en effet le calendrier julien pour calculer les dates liturgiques. Donc la veille, le 5 janvier c;est "Djerortnek".images

     

     

     

     

     

     

    Traditions

    1 culinaires

    2 universelles

    3 catholiques

    4 politiques

    5 festives

    6 touristiques

     

     

     

    culinaires :

    Des huîtres, du foie gras, du saumon fumé , du caviar (Petrossian), d'autres fruits de mer en entrée.

    Le plat est la dinde ,l'oie, le homard, le chapon .

    Le boudin blanc est aussi associé au repas de Noël.

    Le dessert est la bûche de Noël. En Provence, il y a une tradition dite des Treize desserts, ( Jésus et ses douze apôtres). Chez les Armeniens c'est le Anouch abour (la soupe sucree)

    universelles :

    L' échange de cadeau se fait : dans  les familles sans petis enfants , lors du réveillon de noël, à minuit ;

    avec petits enfants c'est le Père Noël qui apporte les cadeaux, qui seront déballés le jour de Noël.

    À minuit, les participants se souhaitent un « joyeux Noël ». On peut chanter "Petit Papa Noel".

    catholiques :

    Les églises catholiques organisent la messe de minuit.

    La tradition catholique de la Crèche de Noël veut que  le personnage de Jésus de Nazareth soit ajouté passé minuit, pour célébrer sa naissance en ce jour, au retour de la messe de minuit par un enfant.

    politiques :

    En Espagne et en Belgique, le Roi s'adresse à la nation sur la situation politique du pays. D'autres chefs d'état prononcent un discours comme au Royaume-Uni et au Vatican, mais le 25 décembre.

    Mais reveillon de Noel en solo ne rime pas avec depression : https://unefillesanschichis.wordpress.com/2012/12/17/reveillon-de-noel-en-solo-ne-rime-pas-avec-deprime/

    festives : certains vont au theatre pour revisiter les us et coutumes du temps des Fêtes. ,en se proposant des versions profondément revues et corrigées , cultivant l’irrévérence, iconoclastes devant l’Éternel, vont même jusqu’à se railler des traditions, n’hésitant pas un instant à les malmener.("le Pere Noel est une ordure")

    et il ya beaucoup de manieres de feter ce soir-la : http://www.marieclaire.fr/,je-suis-seul-e-a-noel-5-idees-pour-passer-malgre-tout-de-bonnes-fetes,793384.asp

    en voici 15 imaginees par nos amis canadiens : https://www.lebelage.ca/sante-et-mieux-etre/mieux-etre/seul-pour-noel-15-idees-pour-feter-en-solo?page=all

    touristiques : Venise , New York , Moscou , les Champs- Elysees , l'ile Maurice , St Barth , on part : "le vol de nuit s'en va destination Bahia, Buenos Aires ou Cuba…."

    Seul(e) ou a plusieurs ,souffrant ou en pleine forme , le reveillon est une soiree ou vous devez avoir un moment de joie, de paix, de plenitude, de serenite car c'est une nuit qui ne reviendra que l'annee prochaine ….




    Choisy-la en septembre car elle a choisi les Arméniens pour la Paix

    Chroniques arméniennesChroniques arméniennes en Val-de-Marne

    Du 24 au 26 septembre, la Ville de Choisy-le-Roi, en partenariat avec le Conseil départemental, commémore le centenaire du génocide arménien autour de plusieurs initiatives, avec les descendants des réfugiés de Choisy-le-Roi, dans le cadre de la journée internationale de la Paix.

    Le centenaire du génocide des Arméniens est l’occasion d’aborder l’histoire des réfugiés arméniens qui s’installèrent dès 1926 à Choisy-le-Roi au 1 bis rue Rouget de Lisle. Dans cette maison ont vécu des réfugiés du génocide et leurs descendants. La Ville de Choisy et le Conseil départemental mettent en lumière cet événement tragique et donnent à comprendre un épisode majeur du début du XXe siècle.

     

    Les photos exclusives de cet événement exceptionnel :

    http://www.nouvelhay.com/vos-services/photos/chroniques-armeniennes-a-choisy-le-roi/

     

    Au programme :

    Une exposition urbaine : Le 1 bis Rue Rouget de Lisle, la maison arménienne

    du 19 septembre au 30 novembre

    L’exposition présente la vie des réfugiés arméniens qui s’installèrent à Choisy-le-Roi dès 1926, et la double culture développée par les générations suivantes qui enrichit notre société.

    Exposition sur les grilles du Parc de la Mairie, avenue A. France à Choisy-le-Roi, complétée par une exposition d’objets aux archives municipales (16, av. A. France)

    Une soirée conférence : Les réfugiés arméniens et le Val-de-Marne

    Jeudi 24 septembre : 18h

    Avec l’intervention de Bernard Dreano, membre de l’Assemblée Européenne des Citoyens et du CEDETIM (centre d’études et d’initiatives de solidarité internationale) et Sévan Ananian, professeur d’histoire géographie.

    Animations musicales avec le groupe Medz Bazar, buffet arménien.

    Pavillon des archives départementales, Archives Départementales – 10 rue des archives, Créteil.

    Soirée Contes arméniens : « Djilivii ! »

    Vendredi 25 septembre- 19h

    Par la conteuse Christine Kiffer et la chanteuse Anouch

    En ouverture le film « Un déjeuner pour mémoire » de Nicolas Bertrand sera projeté.

    Sur réservation au 01 75 37 60 70, à partir de 12 ans.

    Médiathèque Louis Aragon – 17 rue Pierre Mendès France, Choisy-le-Roi.

    Pose de la plaque commémorative à « la maison arménienne » de Choisy-le-Roi

    Samedi 26 septembre – 10h30

    Animations musicales et poétiques avec la chorale Anouche de Meudon-le-Forêt.

    En présence de Didier Guillaume, Maire de Choisy-le-Roi – Avec le soutien de Sofilogis.

    1 bis rue Rouget de Lisle, Choisy-le-Roi.

    Cinéma rencontres « 100 ans après le génocide arménien, construire la paix »

    Le 1 bis chroniques arméniennes de Jocelyne Sarian.

    Samedi 26 septembre – 14h30

    Le film retrace l’histoire de familles arméniennes réfugiées du génocide de 1915, accueillies à Choisy-le-Roi au 1 bis rue Rouget de Lisle, dès 1926. Une histoire entre l’Orient et l’Occident qui résonne jusqu’à nos jours.

    Projection suivie d’un échange, avec la participation de madame Claire Mouradian, historienne de la diaspora arménienne en France, Gaidz Minassian journaliste au Monde et des représentants associatifs : Association Nationale des Anciens Combattants et Résistants Arméniens (ANACRA), l’Association arménienne de Choisy-le-Roi (AACLER), le « Collectif du rêve commun », « l’Assemblée citoyenne des originaires de Turquie »,

    et le Mouvement antiraciste européen (EGAM).

    Salle Le Royal – 13 Av. Anatole France, Choisy-le-Roi.

    Soirée arménienne

    Repas arménien, danses et chants d’Arménie.

    Samedi 26 septembre – 19h

    Soirée co-organisée par la ville de Choisy-le-Roi, l’ANACRA et l’AACLER.

    Entrée payante sur réservation par courriel : d.artinian19@gmail.com

    Salle Le Royal – 13, Av. Anatole France, Choisy-le-Roi.

     

    Contact presse : Service communication

                 Jean-Marc Treuil, Tel. : 01 48 92 41 80

    Jean-marc.treuil@choisyleroi.fr

    Elisa Dizambourg, Tél. : 01 78 68 40 23

    elisa.dizambourg@ choisyleroi.fr