Automobile Club de France et l’ESSEC Alumni : Succès de l’appel à projets 2019 du Grand Prix ACF de la Startup Automobile

Automobile Club de France

L’Automobile Club de France et l’ESSEC Alumni Automobile Club annoncent le succès de l’appel à projets 2019 du Grand Prix ACF de la Startup Automobile, powered by ESSEC Alumni Automobile Club : 75 candidatures

 

L’ACF et l’EAAC annoncent avoir recueilli 75 candidatures au Grand Prix ACF de la Startup Automobile 2019 récompensant les startups les plus innovantes dans le domaine. Plus de 130 startups différentes ont été attirées par le Grand Prix ACF sur les deux premières éditions.

Les efforts sont maintenant concentrés sur l’événement du 8 avril 2019, qui accueillera la finale du concours à l’Automobile Club de France. Près de 150 000 € en valeur à gagner, retrouvez l’ensemble des dotations sur le lien : récompenses.

 

Le Grand Prix ACF de la Startup Automobile annonce également l’organisation de la première Journée de l’Innovation Automobile le même jour en accueillant, Place de la Concorde, AutoTech Disruption, l’événement de France AutoTech, association regroupant les startups innovantes de l’Automobile.

Louis Desanges, Président de l’Automobile Club de France et Président du Jury :

« Nous sommes très heureux de ces 75 candidats. Le prix 2018 était une première réussie. En 2019 il s’inscrit solidement dans le paysage automobile français.

L’ACF est également heureux d’accueillir France Auto Tech dans ses locaux le 8 avril faisant ce jour-là de l’Auto la maison de l’AutoTech.

Je suis persuadé du succès de cette journée. Les membres du jury et moi-même avons commencé avec passion à étudier ces 75 dossiers dont la qualité et la variété impressionnent. »

 

Thierry Peugeot, Président de l’ESSEC Alumni Automobile Club et Président du Conseil de Surveillance du Groupe ESSEC :

« 2019 marque un nouveau succès dans la collaboration entre l’ESSEC Alumni Automobile Club et l’Automobile Club de France. Les 75 candidatures reçues et l’arrivée de France AutoTech conjointement avec le GPACF est une grande première. Je voudrais remercier chaleureusement les startups qui croient en la capacité du Grand Prix ACF de la Startup Automobile de les aider à se développer et que le meilleur gagne ! »

 Michaël Fernandez, Président de France AutoTech :

« Réinventer le patrimoine automobile Français à l’heure du numérique, c’est la mission que se sont données les startups membres de France AutoTech, convaincues qu’une automobilité plus responsable demain est possible si elle est connectée, autonome, digitale, électrique et partagée. Que pouvait-on rêver de mieux que l’Automobile Club de France pour incarner ce renouveau ? Nous sommes honorés de nous associer au Grand Prix ACF de la Startup Automobile le 8 avril 2019, devenu dès sa création le concours AutoTech de référence, pour fédérer ensemble l’écosystème AutoTech. »

Présentation AutoTech Disruption

Franc AutoTech

Page officielle de France AutoTech : http://franceautotech.org

Date : 8 avril 2019 : de 14h à 18h, après-midi dédiée à l’Innovation Automobile

Présentation Grand Prix ACF de la Startup Automobile

Automobile Club de France

Page officielle : www.automobileclubdefrance.fr

Deux Prix :

  • Grand Prix ACF de la Startup Automobile 2019

Pour les startups les plus avancées dans leur développement (Série A et +)

 

  • Prix Pionnier ACF 2019

Partenaires :

Premium : FAURECIA, FIDAL, AXA, RENAULT-NISSAN-MITSUBISHI

AXA  Faurecia

Fidal  Renault Nissan Mitsubishi

 

Officiels : France AutoTech, Alexander Partners, Aster, Mondial.Tech, European Startup Prize for Mobility, Maddyness

Alexandre Partners Aster Mondial Tech Paris

European Startup Prize Maddyness France AutoTech

Calendrier :

11 mars 2019 : Annonce des 6 finalistes
8 avril 2019 à 18h30 : Finale à l’Automobile Club de France en présence du Jury et de 300 invités, Remise des Prix

Jury :

Président du Jury : Louis Desanges, Président de l’Automobile Club de France

Thierry Peugeot : Président de l’ESSEC Alumni Automobile Club, Président du Conseil de Surveillance du Groupe ESSEC

Anne Asensio : Vice-Présidente Design de Dassault Systèmes

Lucien-François Bernard : Vice-Président de l’Automobile Club de France

Elise Bert : Directrice Client Muti-Accès, Data et Partenariats de AXA

Patrick Blain : Ex Comex, Renault-Nissan

Eric Bourdais de Charbonnière : Président du Fonds de Dotation de l’Automobile Club de France

Benjamin Cardoso : Fondateur de LeCab

Dominique Davodet : Directeur Paris, FIDAL

François Dossa : Directeur Alliance Ventures, Renault-Nissan-Mitsubishi

Patrick Koller : Directeur Général de FAURECIA

Elisabeth Lécuyer : Présidente de Paris Business Angels

Frédéric Mazzella : Président de BlaBlaCar

Aymeric de Pontbriand : CEO de Scortex

Christophe Sapet : Navya




Les Palmes d’Or des Jeunes Actionnaires 2018 à Paris

Les Palmes d’Or des Jeunes Actionnaires sont décernés par un jury d’étudiants qui récompensent les sociétés qui sont les plus séduisantes aux yeux des jeunes et futurs actionnaires.

La troisième édition de cette manifestation organisée par l’EDHEC Business School et de la Fédération des Investisseurs Individuels et des Clubs d’investissement (F2iC) a récompensé cinq entreprises cotées à la Bourse de Paris.

La Palme d’or est revenue à Air Liquide, qui a su performer au mieux sur l’ensemble des critères définis tenant à la communication, à la performance opérationnelle, à la pédagogie des actionnaires et au sentiment personnel des étudiants sur les sociétés sélectionnées.

La Palme de la communication, qui récompense l’entreprise dont les outils de communication sont les plus pertinents pourr le jury d’étudiants, est pour  Total.

Bureau Veritas, Palme de la performance, pour une action la plus attractive.

Sodexo, Palme de la pédagogie, a fait le plus d’efforts d’information envers leurs actionnaires.

Le «Coup de cœur étudiant», est revenu à LVMH (Louis Vuitton Moet Hennessy).

Le Pdt de la Fédération des investisseurs dit qu’il «est important d’intéresser les jeunes au développement de nos entreprises françaises. Ces dernières ont besoin de fonds propres pour assurer leur croissance. La F2iC participe à cette œuvre de pédagogie, mais il faut aussi que les entreprises prennent les moyens pour séduire ces jeunes afin d’attirer leur épargne, même modeste au départ. Je félicite tous les lauréats qui ont entrepris ces efforts.»

Le Ministère de l’Éducation Nationale a apporté son soutien à cette initiative.

J.M. Blanquer loue «un concours important pour notre système éducatif car nous avons besoin de développer la culture financière et budgétaire de tous les élèves et citoyens de France».

.source :Charles-Henri d’Auvigny, Président de la Fédération des investisseurs individuels et des clubs d’investissement




Danses et Chants d’Arménie à Clamart le 8 avril avec le Rotary Club

8 avril 2018 :  Danses et Chants d'Arménie à Clamart avec le Rotary Club de Clamart , Le Plessis-Robinson, Vélizy avec le soutien de la Mairie de Clamart




Fête champêtre dimanche 12 Juin 2016 à Antony (92)

unnamed

Dimanche 12 Juin 2016 à 12h30

 fête champêtre du collège Sévan 144 avenue Léon Blum 92160 Antony

Chants, danses, sketchs ,

buffet : entrée , brochettes , boulgour , boissons , desserts

————————————————————————————-

sans-titre (15)                                                                        avec Patrick Devedjian

Jean-Yves Sénant (L.R.) a été réélu maire d'Antony le 23 mars 2014. Il est également 4e Vice-Président de l'Établissement Public Territorial Vallée Sud Grand Paris, en charge des finances.

Né en 1946 dans le Finistère, Jean-Yves Sénant habite Antony avec sa famille depuis 1963 : études supérieures à l’Institut d’Études politiques de Paris et à la faculté de Droit Paris II Panthéon-Assas.

Après avoir occupé depuis 1971 des fonctions financières et de direction à la SNCF, il met fin à sa carrière professionnelle en 2003 pour se consacrer pleinement à son premier mandat de maire. Il est marié et père de 4 enfants.

Avant 2003 : conseiller municipal en 1983, réélu en 1989, 1995 et 2001, il est devenu en 1989 maire adjoint chargé des affaires sportives et de la jeunesse. Il fut conseiller régional de 2004 à 2010.




Philippe Manœuvre-Roger Kasparian : exposition jusqu’au 2 mai 2016 au Yan’s Club 5 avenue Reille 75014

Roger Kasparian expose ses photos jusqu'au 2 Mai  2016 au Yan's Club 5 avenue Reille 75014 Paris .Le livre avec Philippe Manoeuvre sur les stars des années 60 et  tous les chanteurs des sixties est disponible sur place au Yan's Club (métro Glacière) ou (tram :Cité Universitaire).DSC00772.kkREDIMJPG




Soirée des anciens Élèves au YAN’S CLUB ce vendredi 3 juillet 2015

Chers Amis(es), Anciens élèves,

AJA

Nous vous proposons une soirée au Yan’s, afin de nous rencontrer et de vous donner des nouvelles du collège.

Lévon PAPAZIAN Président des parents d’élèves nous communiquera les dernières informations concernant les travaux du collège. Robert AYDABIRIAN Vice-président de Sèvres 2015 sera également parmi nous.  

Vendredi 03 juillet 2015

À 20h00

YAN'S CLUB

5 avenue reille

75014 PARIS

[put_wpgm id=6]

 

Armand CicekNous comptons sur vous pour réussir notre deuxième soirée des Anciens au Yan’s.

J’ai retenu quelques tables auprès de Pierre le remplaçant de Gérard. 

Je vous prie de bien vouloir me confirmer votre présence, (afin de communiquer le nombre exact des participants à Pierre) au plus tard le samedi 27 juin 2015.

Plus nous serons nombreux, plus nous serons forts !

Je profite de cette occasion pour rappeler à ceux d’entre vous qui voudrait s’acquitter de leur cotisation, que nous avons besoin de ce soutien pour continuer et garder le contact entre nous. Cette participation de 20 € /an nous permettra de diffuser plus largement et de vous tenir informer des différentes actions entreprises.

En attendant votre réponse, que j’espère rapide, recevez,

Mes Amitiés Mékhitaristes.

Armand Tchitchékian
 Président de l’UAEMR

 

 

UAEMR – Armand TCHICHEKIAN – 59 avenue du Commerce – 77680 ROISSY EN BRIE

Tél.: 06 61 43 85 97 –  armand.cicek@free.fr




Serge Kasparian : du cercle de jeux Cadet au club de foot de Nimes

KasparianLes  écoutes téléphoniques dans l'affaire du cercle de jeux Cadet avaient mis les enquêteurs sur la piste de matchs de football truqués de la saison 2013-14 de Ligue 2 qui impliquait le club de Nîmes, dont Serge Kasparian était l'actionnaire principal. Serge Kasparian et six autres personnes ont été mises en examen dans cette autre affaire, qui a débouché sur une nouvelle information judiciaire pour corruption. 

Au plan sportif, le 20 mai en appel , la rétrogradation de Nîmes a été annulée .

Serge Kasparian s'est vu signifier 10 ans d'interdiction de licence.




1er Festival d’échecs FIDE 93

Echecs 93

 

PRÉSENTE

 

Le 1er Festival d'Échecs FIDE 93

Dimanche 15 Février 2015

 

4 rondes de 1 h KO < 1600 elo

3 rondes 1 h 30 KO < 2200 elo

Pointage : 9h30

1ère ronde à 10h00

 

Inscription avant le 13 février via le formulaire ci-dessous :

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]

ou auprès de Hayk IZIKIAN

haykizik (at) orange.fr ou au 06 07 54 80 48

 

Licence A obligatoire : possibilité de la prendre sur place

 

Club d’Aubervilliers

153, rue Danielle Casanova

Longer le Parking Par la Droite puis face des Jeux de Plein Air

93300 Aubervilliers

Métro: Fort d’Aubervilliers

[put_wpgm id=20]

Site officiel de la Seine-Saint-Denis

FFE - Fédération Française des Échecs Ligue Ile-de-France des échecs

Site officiel de BNP Paribas

Sources :

FIDE 93 au format PDF




Euro Hay Party revient en force et présente ARMENIAN HAY PARTY vendredi 6 février 2015 à Paris !

EURO HAY PARTY

EURO HAY PARTY

REVIENT EN FORCE

ET

VOUS PRÉSENTE

VENDREDI 6 FÉVRIER 2015

de 22h30 à 7h00 du matin

ALL NIGHT LONG !!!

INTERNATIONAL ARMENIAN PARTY! LADIES AND GENTLEMEN WELCOME !

1500 PERSONNES ATTENDUES – ACHAT PRÉVENTE FORTEMENT CONSEILLÉE :

Réservation sur PlaceMinute.com

https://www.placeminute.com/autres/international_armenian_party_the_most_beautiful_hay_party_of_europe,1,7496.html?id_date=14058

MAKES YOUR DREAMS COME TRUE !

Cher(e)s ami(e)s Après 5 ANS d ' absence WE ARE BACK !!!!!! parce que vous êtes nombreux à nous réclamer et vouloir une ENORME soirée armenienne après celle de Février 2007 et Février 2010 , UNE SOMPTUEUSE SOIREE SE PREPARE POUR LE 06 FEVRIER 2015 Dans un des plus célèbre et gros club de Paris.

Euro Hay Party 2015

Invitez tous vos ami(e)s Arméniens pour cet événement unique !

Déjà 3 éditions de folie, suite à vos centaines de demandes on a décidé de remettre ça une nouvelle fois après 5 ans d'absence .

Grosse soirée armenienne de 1500 personnes

Tous les ingrédients seront réunis…

Musique : 3 DJ ' S:

Généraliste, house, électro, disco, funck, R'n'B, hip hop et Bien sûr Musique Arménienne

Suite aux nombreuses nombreuses demandes la soirée se fera presque que sur preventes car nous ne pourront pas recevoir plus de 1500 personnes be there !

Restez Connecté !

ATTENTION IL N ' Y AURA QUE 50 TABLES EN VIP

Réservation sur PlaceMinute.comPRIX DES RÉSAS :
Prévente : 20 euros
Sur place : 25 euros

Bouteilles : 150 euros

Table Vip : Minimum 4 personnes 200 euros
Table vip Royal : Minimum 8 personnes 500 euros

BE PART OF HISTORY

Réservations : 06 16764888

soireeresa (at) gmail.com

Le Back-Up Paris

Back Up – Club Paris

18, rue de la Croix Nivert

75015 Paris

Métro: Cambronne

[put_wpgm id=17]

INTERNATIONAL ARMENIAN PARTY

The most beautiful HAY party of Europe!!

C'est LE rendez-vous incontournable des soirées arméniennes à ne manquer sous aucun prétexte !

Réservation sur PlaceMinute.com

Sources :

Euro Hay Party sur FaceBook




« La Révolution Numérique » Mardi 23 Septembre 2014 au Yan’s Club à Paris

Révolution numérique

G2iA

Groupement Interprofessionnel International Arménien

PRÉSENTE

Mardi 23 Septembre

à 19h30

La Révolution numérique

La révolution numérique transforme profondément les sociétés et nous faisons face à une situation inédite dans l’histoire de l’humanité par son ampleur et sa vitesse.

Révolution internet ? Non, car ce n’est pas seulement le réseau internet mais bien tout notre environnement qui a changé. La révolution industrielle ce fut la machine vapeur, à présent nous avons l’automate complexe, communiquant et intelligent. Il bouleverse les habitudes, les méthodes et les règles, en créant bien des appréhensions et des craintes, mais aussi de nombreuses opportunités qu’il faut comprendre et saisir.

Table Ronde

Robert Vassoyan, Nicolas Arpagian et Philippe Poux

Ce n’est pas juste une évolution mais une révolution qui concerne tous les métiers. Il convient de s’y préparer et non de la combattre, avec ce qu’elle apporte en opportunités et avec ses propres méthodes. Echange, co-création, participation … et comment fédérer les énergies autour d’une communauté de réflexion et d’action. Profitons de nos jeunes Y pour mettre en place les outils de notre modernité.

Biographie des intervenants

Robert VassoyanDiplômé de l’Essec, Robert VASSOYAN a débuté sa carrière chez Renault en 1990 avant de rejoindre Compaq France où il occupe plusieurs fonctions dont celles de Directeur Marketing et Directeur des ventes PME. En 2002 il devient Directeur de la division des serveurs chez HP France puis prend une fonction internationale à la tête des alliances pour HP EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique).
Robert Vassoyan a rejoint Cisco France en 2007 en tant que Directeur commercial en charge des PME-PMI et membre du Comité de direction, avant d’être promu en 2008 Directeur général en charge des Grands comptes (marché Enterprise) avant de prendre la Direction générale de Cisco France en 2011.

Nicolas ArpagianNicolas ARPAGIAN, Rédacteur en chef de la revue Prospective stratégique est coordonnateur d’enseignements à l’INHESJ, institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (www.inhesj.fr) Expert reconnu et chroniqueur dans le domaine de la cyber criminalité, Nicolas Arpagian est l’auteur ou un contributeur actif à de nombreux ouvrages comme « Sécurité privée, Enjeu public » éditions Armand Colin, « La Cybersécurité » publié dans la collection « Que Sais-Je ? » , L’Etat, la Peur et le Citoyen : Du sentiment d’insécurité à la marchandisation des risques » Préface d’Alain Bauer, professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers et Manuel Valls, premier ministre, Editions Vuibert, « La cyberguerre : La guerre numérique a commencé » Cet ouvrage a été récompensé par une « Mention Spéciale du Jury » lors de l’Edition 2010 du Prix littéraire de la Gendarmerie Nationale, éditions Vuibert.
http://www.arpagian.net/

Philippe PouxPhilippe POUX voue une véritable passion pour les nouvelles technologies et leur impact. Directeur Général chez Contextor, éditeur de logiciel qui aide de nombreuses entreprises à enrichir leur expérience client sans se focaliser sur la complexité informatique, et membre du conseil d’administration de Turba. Membre du Forum Atena, professeur à l’ECE, Philippe Poux a fondé VocalExpo, le premier événement majeur sur les technologies de la parole et MobilePaymentExpo, sur les nouvelles voies de transaction.
En 2012, il a publié « Ils ont pensé le futur : web social, marketing, e-commerce » chez Kawa éditions

La révolution numérique transforme profondément les sociétés et nous faisons face à une situation inédite dans l’histoire de l’humanité par son ampleur et sa vitesse.

Révolution internet ? Non, car ce n’est pas seulement le réseau internet mais bien tout notre environnement qui a changé. La révolution industrielle ce fut la machine vapeur, à présent nous avons l’automate complexe, communiquant et intelligent. Il bouleverse les habitudes, les méthodes et les règles, en créant bien des appréhensions et des craintes, mais aussi de nombreuses opportunités qu’il faut comprendre et saisir.

Yan’s Club

5, avenue Reille

75014 Paris

 lire aussi : « un tsunami numerique bouleverse l’education  » : sur le site de mediapart

Sources :

G2iA




Un OSCAR sinon rien

OscarDe notre envoyé spécial à Hollywood, Los Angeles , USA

 

La 86e édition des Oscars se  déroulera le 2 mars 2014 au Dolby (ex-Kodak)Theater de Los Angeles,

La liste des nominés est dévoilée ce jeudi à partir de 14h30.

Et  les gagnants (les favoris ) de NHM  sont : Meilleure actrice : Cate Blanchett dans "Blue Jasmine "

Meilleur acteur : Matthew McConaughey dans "Dallas Buyers Club"

Meilleur réalisateur : Alfonso Cuaron pour "Gravity"

Meilleur film US : "12 years a slave"

Meilleur film étranger : " La Grande Belezza"

 

On verra….dimanche.

 




Le mari de Khloe Kardashian est arrêté pour conduite sous influence

Lamar Odom, le basketteur de 33 ans , époux de Khloé Kardashian , Khloe a été arrêté le vendredi 30 août, à t 3h54 du matin , au volant de son 4×4 blanc Mercedes sur la One O One  (l'autoroute 101) en Californie par une patrouille routière . L'ex-joueur des Los Angeles Clippers a été emmené en garde à vue La caution a été fixée à $15 000.

Les policiers ont déclaré que sa conduite anormalement lente avait éveillé leurs soupçons…

Les tests d'alcoolémie ont confirme ces soupçons.Le basketteur sans club a refusé de subir d'autres tests qui auraient pu révéler d'autres substances.

L'athlète est impliqué dans un scandale de tromperies, suspecté de prendre des substances. De plus il passe bientôt au tribunal face à son ex-compagne qui réclame une augmentation de sa pension alimentaire.

Un souci de plus pour Khloé Kardashian , la soeur de KIm Kardashian.




Un « Think tank » n’est pas un modèle de char militaire

think tank

 

 

Un think tank ou laboratoire d'idées[1] est généralement une structure de droit privé, parfois une institution financée par l'Etat, en principe à but non lucratif, regroupant des experts et produisant des études et des propositions dans le domaine des politiques publiques et de l'économie. Alors qu'un laboratoire d'idées réunit des professionnels au sein d'une structure formalisée et produit de façon systématique des études et des rapports, un club ou cercle de réflexion est beaucoup moins formel. Il réunit, souvent autour d'un homme politique ou d'un parti, des personnes de bonne volonté désirant réfléchir sur une base non professionnelle à des problèmes relevant des politiques publiques. Dans les pays anglo-saxons, think tank est aussi nommé brain box ou think factory[2]. En 2010, il y avait 6 480 think tanks[3] dans le monde. La création de think tanks a été très forte de la fin des années 1960 au début des années 2000. Au plus fort de la croissance, vers les années 1996, il se créait dans le monde près de 150 think tanks par an. Depuis, la progression de leur nombre a fortement ralenti aux États-Unis [3], mais elle s'est accélérée en France, de même que s'est accentué leur poids sur la décision politique[4]. Les États-Unis restent le pays qui compte le plus de think tanks, suivi depuis quelques années par la Chine[5].

exemple d'un think tank : l'Institut du Bosphore :

Institut du Bosphore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

{C}{C}

 

{C}{C}

{C}{C}

L’Institut du Bosphore est un Think tank rassemblant des personnalités turques et françaises  issues d’horizons divers : hommes politiques, entrepreneurs, économistes, experts et intellectuels.

Membres du Comité scientifique

Co-présidents du Comité scientifique

Comité scientifique

  • Bahadır Kaleağası, Président de l'Institut du Bosphore

 

 

Sommaire

Généralités

Rôle

Pour Peter Singer, les think tanks font un lien — il utilise la métaphore de la chaîne de bicyclette — entre le monde de la recherche et le monde politique, et apportent une rigueur académique à l'étude des problèmes contemporains. Pour James McGann, directeur du Think Tanks and Civil Societies Program à l'université de Pennsylvanie et éditeur du classement mondial des think tanks, ceux-ci « aident à mettre au point les agendas politiques et dressent des ponts entre le savoir et le pouvoir[5] ». Aussi, si certains think tanks sont uniquement centrés sur la recherche et la diffusion de documents de travail, d'autres ajoutent à cette fonction une activité de club, c'est-à-dire qu'ils ont des adhérents dans la société civile, pour lesquels sont organisés des colloques, des séminaires et des réunions. Cette activité est particulièrement développée au Council on Foreign Relations et à la Fabian Society.

Pour Richard N. Haass[6] les think tanks contribuent de cinq façons à la politique publique :

  • ils « génèrent des idées originales et des options politiques[7] » ;
  • ils « fournissent un réservoir d'experts prêts à être employés par le gouvernement[8] ». Aux États-Unis, les think tanks contribuent à la circulation des élites, par exemple en servant de réservoirs de talents ou en permettant aux membres d'une administration d'intégrer une structure et de préparer leur retour lorsque leur parti n'est plus au pouvoir ;
  • ils constituent « un lieu où les décideurs peuvent débattre d'idées et tester de nouvelles approches[8] ». Par exemple, Chatham House organise de nombreux débats sous les règles dites de Chatham House, qui permettent la confidentialité des échanges[9]. Cette pratique a été reprise par de nombreux think tanks ;
  • ils ont un rôle pédagogique tant au niveau des élites que des citoyens, et contribuent à éclairer le débat public[10]. Certains think tanks ne sont guère intéressés par le grand public et préfèrent se centrer sur les décideurs, mais d'autres, au contraire, vont viser le grand public. Les think tanks « reaganiens » ou « thatcheriens », au départ considérés comme hors du « cercle de la raison », ont ciblé le grand public[11] et ont également servi de support à l'émergence d'un groupe de dirigeants conservateurs ;
  • les think tanks consacrés aux Relations internationales peuvent « compléter les efforts officiels pour résoudre les conflits ».

Les think tanks ne visent pas seulement à réaliser des études originales. Un de leurs principaux objectifs est d'adapter les idées existantes aux « besoins et contraintes du monde politique »[12].

Typologie

Carol Weiss[13] distingue quatre variétés de think tank :

  • des « universités sans étudiants », comme la Fondation Carnegie pour la Paix Internationale ou l'IFRI en France. Ils emploient des chercheurs en général titulaires de doctorats et ont à cœur de réaliser des études dotées d'une rigueur académique ;
  • des think tanks travaillant principalement grâce à des études commandées par les institutions publiques telle la RAND Corporation ;
  • des advocacy think tanks (en français, on pourrait parler de « think tanks dévoués à une cause »). Ils produisent des études et promeuvent des idées en lien avec les valeurs qu'ils veulent défendre ;
  • les think tanks liés aux partis politiques. En général, malgré tout, ils essaient de garder une certaine autonomie de façon à préserver la qualité des recherches

Historique

Jusqu'à la crise de 1973

La Fabian Society, créée à Londres en 1884 pour promouvoir des réformes sociales, est considérée comme le plus ancien think tank[14]. Viennent ensuite la Carnegie Endowment for International Peace (1910), créée par l'Institut économique de Kiel (Allemagne, 1914), et enfin l’Institute for Government Research qui deviendra la Brookings Institution (1916). La fin de la Première Guerre mondiale voit l'émergence de deux think tanks consacrés aux relations internationales : Chatham House (1920) et le Council of Foreign Relations (1921)[15].

La Seconde Guerre mondiale et l'immédiat après-guerre vont voir l'émergence de nombreux think tanks : American Enterprise Institute (1943), Rand Corporation (1946), Société du Mont-Pèlerin (1947), Institute of Economic Affairs (1955), Hudson Institute (1961)[15]. Et c'est en Allemagne qu'entre 1945 et 1975 apparaissent 40 % des think tanks[16].

De 1973 à nos jours

Depuis 1973, on assiste dans les pays anglo-saxons à une montée en puissance de think tanks proches de Reagan et de Thatcher : Heritage Foundation, Cato Institute, Adam Smith Institute (qui aurait été destiné « à contrer les idéaux keynésiens »[17]). Les think tanks vont d'une certaine façon suivre et amplifier les divergences idéologiques qui commencent à se creuser dans ces pays. En réaction, des think tanks plus progressistes vont être créés, tel l'Institute for Public Policy Research. Néanmoins, durant cette période, ce sont plutôt les think tanks conservateurs qui vont être les plus influents et donner le ton. Au niveau de la politique internationale, le Project for the New American Century, créé en 1977, aura une forte influence sur le président George W. Bush, notamment dans sa politique irakienne[18].

En France, le monopole de l'appareil d'État sur l'expertise et la pensée a longtemps gêné le développement d'une pensée indépendante de l'État[19]. La création de l'IFRI en 1979 va marquer un tournant, alors que, parallèlement, la nécessité d'une réflexion et d'une pensée issues de la société civile se fait jour, et que l'idée que « la France perd la bataille de la diplomatie intellectuelle en Europe[20] » devient plus prégnante. Aussi, les années 1990-2000 voient-elles la création de nombreux think tanks[21] comme l'Institut Montaigne (2000), La République des idées (2002), Fondapol (2004) ; précédés par la Fondation pour la Recherche Stratégique, (1992), l'Institut de relations internationales et stratégiques, Notre Europe (1996) et EuropaNova (2002).

Cette montée en puissance des think tanks en France n'est pas isolée. En règle générale, la chute du mur de Berlin voit l'éclosion de nombreux think tanks, notamment dans les anciens pays communistes. Aux États-Unis, les démocrates et les libéraux, qui ont l'impression d'avoir en partie perdu la bataille des idées, vont étudier les moyens de renforcer les think tanks proches d'eux-mêmes et de mieux les financer, de façon à refaire leur retard[22]. En fait, aux États-Unis, les liberals classés à gauche sont alors puissants dans les universités, mais leurs think tanks ont pris du retard.

Géographie et classement des think tanks

Les think tanks par grande région du monde

Si l'on prend le détail par région, l'Afrique compte 8 % du total des think tanks, l'Asie 18 %, l'Europe 27 %, l'Amérique latine et les Caraïbes 11 %, l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient 5 %, l'Amérique du Nord 30 % et l'Océanie 1 %[3]. Le classement de l'université de Pennsylvanie permet de voir quels sont les think tanks importants dans chaque région.

  • En Europe, bizarrement le rapport distingue, comme durant la guerre froide, entre Europe de l'Ouest et de l'Est.
  • Afrique. Les trois premiers think tanks sont localisés en Afrique du Sud : South African Institute of International Affairs (SAIIA), Institute for Security Studies (ISS) et Free Market Foundation. Notons le 15e rang du Centre d'études, de documentation et de recherches économique et sociale (CEDRES) du Burkina Faso et le 9e du Council For the Development of Social Science Research in Africa (CODESRIA), au Sénégal.
  • Afrique du Nord et Moyen-Orient. Le premier est le Carnegie Middle East Center (Liban) suivi du Gulf Research Center (GRC) de Dubaï (Émirats arabes unis) et de l'Al-Abraham Center for Political and Strategic Studies (Égypte). Notons que le Centre d'études et de recherches en sciences sociales du Maroc est au 22e rang.
  • Amérique latine. Le premier est la Fundação Getúlio Vargas (Brésil) ; le deuxième le Centro de Estudios Públicos (CEP) (Chili) ; le troisième le Centro Brasileiro de Relações Internacionais (CEBRI) (Brésil)[24].
  • Asie. Le premier think tank est le Chinese Academy of Social Sciences (Chine), suivi du Japan Institute for International Affairs (JIIA) (Japon) et de l'Institute for Defence Studies and Analyses (IDSA) (Inde). Dans le top 25 des pays asiatiques, cinq think tanks sont chinois et six indiens[25

Les tops 25 des think tanks dans le monde

Selon le rapport de l'Université de Pennsylvanie de 2010 — qui peut être sujet à certaines critiques méthodologiques[26] —, le top 25 s'établit ainsi :

Les think tanks par pays

Pays anglophones

États-Unis

Les États-Unis sont le pays qui compte le plus de think tanks ; c'est même de ce pays qu'est venue l'expression de lobby pour les désigner. La capitale, Washington, compte 393 think tanks (un cinquième du total). Pour Peter Singer[N 1], cette ville est d'une certaine façon celle de « l'industrie des idées ». Les think tanks sont particulièrement nombreux sur Massachusetts Avenue, avec notamment la Brookings Institution (au sommet du classement depuis plusieurs années) et le Carnegie Endowment for International Peace.

Les think tanks ont une influence assez forte. L'idée du plan Marshall vient de travaux de la Brookings Institution[5]. L'Heritage Foundation, à travers notamment son Mandate for Leadership, a dressé les contours des politiques mises en œuvre par le président Reagan[5]. Plus récemment, certains think tanks ont soutenu la guerre en Irak, tandis que d'autres, quand la situation s'est dégradée, ont conçu entre 2004 et 2006 la politique alternative qui a été adoptée dans un second temps[5].

Si ce pays compte des think tanks conservateurs tel l’Heritage Foundation, il compte aussi des think tanks progressistes comme le Center for American Progress (créé en 2003) pour jouer, côté démocrate, un rôle similaire à celui de l'Heritage Foundation. À côté de ces think tanks engagés, le Council on Foreign Relations, la Brookings Institution et la Rand Corporation se veulent non-partisans. Parmi les autres think tanks influents, on peut citer également le Project for the New American Century[31], le Cato Institute (libertarien), la Hoover Institution, la Brookings Institution, la RAND Corporation, le German Marshall Fund of the United States ou encore l'American Enterprise Institute[32].

Il est à noter que souvent les think tanks servent de vivier pour les administrations américaines et, parfois, de base de repli en cas de changement politique ; les critiques concernant cette pratique parlent de revolving doors. Plus de 60 % des secrétaires d'État assistants du ministère américain des Affaires étrangères (State Departement) sont issus des think tanks[5].

Grande-Bretagne

La Grande-Bretagne compte en 2010 environ 278 think tanks. Le pays compte cinq think tanks classés dans le top 25 mondial[33] : Chatham House (quatrième), Amnesty International (cinquième), International Institute for Strategic Studies (quatorzième), Human Rights Watch (seizième), Adam Smith Institute (dix-neuvième). Le Royaume-Uni est particulièrement bien placé dans le domaine des think tanks concernant la « bonne gouvernance » et la « transparence » avec Transparency International (premier dans le domaine), Amnesty International (second), Human Rights Watch (troisième), Oxford Council on Good Governance (huitième), le Mo Ibrahim Foundation (onzième), Taxpayers Alliance (douzième)[34]. Le pays compte également trois think tanks de rang mondial au niveau environnemental[35] avec Chatham House, l’International Institute for Environment and Development et E3G, Third Generation Environmentalisme. Le Royaume-Uni compte aussi un think tank de niveau mondial dans le secteur des sciences et technologies[36] avec le Science and Technology Policy Research. Le pays a également trois think tanks affiliés à un parti politique de niveau mondial avec le Centre for Policy Studies, Demos et la Fabian Society[37]. Dans le domaine de la sécurité et des relations internationales, la Grande-Bretagne compte quatre des 25 meilleurs think tanks : International Institute for Strategic Studies (sixième), Chatham House (huitième), Human Rights Watch (douzième), ainsi que European Council on Foreign Relations (dix-septième)[38].

Europe

Arménie : Selon le rapport 2012 de "Global Go Think Thank" il y a  14 think tanks en Armenie dont la plupart est à Yerevan.  Economic Development and Research Center (EDRC), International Center for Human Development (ICHD) & Armenian International Policy Research Group sont les plus actifs et les plus connus.

 

Belgique

Bruxelles, siège de la Commission européenne, compte trois institutions à vocation mondiale ou européenne figurant dans le top 25 des meilleurs think tanks mondiaux : International Crisis Group (11e rang), Centre for European Policy Studies (15e rang), et Bruegel (think tank) (18e rang)[39].

Le fait que les institutions européennes aient souvent leur siège à Bruxelles explique aussi que la Belgique compte quatre think tanks affiliés à un parti politique figurant au top 25 mondial : le Centre for European Policy Studies, déjà nommé (8e rang mondial), la Green European Foundation (12e), la Foundation for European Progressive Studies (FEPS) (14e) et l'European Ideas Network (20e)[30]. La Belgique a aussi deux institutions dans le top 25 des think tanks en science et technologie : le Lisbon Council for Economic Competitiveness (18e) et l'Institute for the Encouragement of Scientific Research and Innovation of Brussels (ISRIB) (23e)[40].

Allemagne

Trois faits méritent d'être soulignés. L'Allemagne (où l'on utilise de préférence l'équivalent allemand Denkfabrik) est bien placée au top 25 des think tanks portant sur la science et la technologie : le Max-Planck-Institut (1er), la Bertelsmann Stiftung (« fondation ») (2e), le Zentrum für Entwicklungsforschung (ZEF)[40]. Par ailleurs, elle est en tête également du top 25 des meilleurs think tanks affiliés à un parti politique, avec quatre think tanks — Friedrich Ebert Stiftung (FES), Konrad Adenauer Stiftung (KAS), Heinrich Böll Stiftung, Friedrich Nauman Stiftung (FNS) — dans les cinq premiers mondiaux[30]. Enfin, de façon générale, ce pays est bien placé dans les classements : sept think tanks dans le top 25 d'Europe de l'Ouest[41], trois dans le top 25 des think tanks de développement international[42], quatre dans le top 25 des think tanks de l'environnement[43], trois dans le top 25 des think tanks sur la sécurité et les affaires internationales (la France en a quatre), deux dans le top 25 des think tanks sur l'économie politique domestique (intérieure), un dans le top 25 des think tanks en politique sociale[44].

France

 

 

Forum des think tanks en 2012

 

 

 

Si la France a une longue tradition[45] de clubs et cercles politiques tels que le Club Jean Moulin durant les années 1960, le recours à une expertise professionnelle indépendante des structures de l'État est beaucoup plus récente, puisqu'un des premiers laboratoires d'idées, l'IFRI, a été fondé en 1979[45]. Actuellement, la France en compterait 160, contre 190 en Allemagne, 300 au Royaume-Uni et 1 500 aux États-Unis[45]. Progressivement, les think tanks français se structurent et, depuis 2010, un forum des think tanks est organisé à l'automne sous l'impulsion de la Fondapol et du Club Jade[46]. Il rassemble une quinzaine des principaux think tanks du pays : EuropaNova, la Fondation Copernic, la Fondation Jean-Jaurès, l'Institut Montaigne, Terra Nova

Fin 2011, alors que le débat sur la place de l'industrie commence à émerger en France, un laboratoire d'idées consacré à l'industrie est créé : La Fabrique de l'Industrie, dont le conseil d'orientation comprend à la fois des représentants patronaux et des syndicalistes[47].

Si la France a longtemps peu misé sur la production d'idées à travers les think tanks, les choses semblent changer. Le journal Le Monde, en janvier 2011, titre un article « Faut-il son think tank pour gagner la présidentielle[48] ? » Du côté de l'UMP, selon les auteurs de l'article[48], Jean-François Copé aurait demandé aux think tanks classés à droite[N 2] de travailler sur trois thèmes structurants : la compétitivité et les trente-cinq heures, la laïcité, la justice sociale. À gauche, les think tanks[N 3] devraient être auditionnés avant la convention du projet. Toutefois, cet intérêt nouveau des politiques doit être tempéré. Certes, face à la création par le Parti socialiste début 2009 d'un « hub » — c'est-à-dire d'un centre de mutualisation (le Laboratoire des idées)—, l'UMP a créé un Conseil des think tanks et des clubs… Mais il faut noter qu'au moins deux think tanks, l'Institut Montaigne et le think tank européen EuropaNova, ont préféré affirmer leur indépendance et se tenir éloignés de ces structures[48]. Après l'élection un Think tank de Gauche, Cartes sur table, semble vouloir peser sur les choix gouvernementaux à travers un programme de 100 propositions[49], largement reprises par les médias français[50][51].

Maroc

Au Maroc, de nombreux think tanks ont émergé ces dernières années. Le Temps[52] et Jeune Afrique[53] citent ainsi le Centre d’études et de recherches en sciences sociales (Cerss), créé en 1993 et ancré dans le milieu universitaire ; le Cercle d'Analyse Politique (CAP), que Jeune Afrique lie à l’Union socialiste des forces populaires ; l’Institut royal des études stratégiques, proche du pouvoir royal ; et l'Institut Amadeus, lui aussi lié au gouvernement, selon Le Temps[52]. Ce journal note également la relative faiblesse des think tanks universitaires, liée à la faible densité de l'enseignement supérieur au Maroc. Plus récemment, en 2011, la Fondation Diplomatique[54] — organisme sans appartenance politique, et lié au magazine marocain des relations internationales Diplomatica — s'est spécialisée dans les relations sud-sud ayant pour cadre le Maroc.

Mexique

Pendant la longue période de pouvoir du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), membre de l'Internationale socialiste, l'Université nationale autonome du Mexique (UNAM), située dans le District fédéral, a été le principal think tank du pays — particulièrement la Faculté de Sciences Politiques et Sociales, qui a préparé bon nombre des figures politiques du PRI.[réf. nécessaire]

À l'arrivée du Parti action nationale, dont nombre de dirigeants ont été formés dans des universités privées, l'UNAM a perdu sa position de monopole face à d'autres centres éducatifs comme El Colegio de México, l'Institut technologique autonome de Mexico et l'Instituto Tecnológico y de Estudios Superiores de Monterrey, ainsi qu'à des universités privées établies sur l'ensemble du territoire national.[réf. nécessaire]

Critiques

L'influence de certains intérêts privés sur les médias, via notamment les think tanks[55], a été étudiée par Noam Chomsky et Edward Herman dans leur livre La Fabrication du consentement, et théorisée en partie via leur modèle de propagande. L'histoire des think tanks néolibéraux, leur finalité et leurs liens avec les lobbies financiers ont fait l'objet d'une enquête approfondie de Roger Lenglet et Olivier Vilain dans Un pouvoir sous influence : quand les think tanks confisquent la démocratie (Armand Colin, 2011). Pour certains, les laboratoires d'idées sont particulièrement influents dans le réseau des médias pour diffuser le schéma « Peur, incertitude et doute » ; tels The Heartland Institute, le DCI Group et le Hudson Institute, opérant sur la contestation du consensus scientifique produit pour décrire le réchauffement climatique ; les intérêts stratégiques pour l'industrie pétrolière et l'industrie lourde sont en effets considérables concernant la contention de toute législation dans ce domaine.

Par ailleurs, notamment aux États-Unis, la multiplication des think tanks induit une tendance parmi les think tanks les moins établis, ou parmi les plus abondamment pourvus par les groupes financiers : ils sont rendus plus sensibles aux exigences des entreprises et des groupes de pression[5].

Notes et références

Notes

  1. Peter Singer est directeur de la 21st Century Defense Initiative à la Brookings Institution.
  2. Pour lesquels les auteurs citent Fondapol, la Fondation Concorde, l'IFRAP, l'Institut économique Molinari, l'Institut Turgot et l'Institut Robert-Schuman (différent de la Fondation Robert-Schuman). En fait ces think tanks n'ont pas une approche homogène, et, à travers eux, Jean-François Copé semble aussi vouloir faire remonter les idées des différents courants de l'UMP (voir article cité de Pierre Jaxel-Truer et de Sophie Landrin, Le Monde du 20 janvier 2011).
  3. Sont notamment classés par les auteurs de l'article comme étant dans la mouvance social démocrate ou social libérale et proeuropéenne : Terra Nova, la Fondation Jean-Jaurès, Notre Europe, EuropaNova, Confrontations Europe, l'IRIS, En temps réel.

Références

  1. Dictionnaire Hachette illustré, éd. 2003 (1858 p.)
  2. (en) Think tank sur Merriam-Webster [archive]
  3. a, b et c University Pennsylvania, 2011, p. 20.
  4. Un pouvoir sous influence – Quand les think tanks confisquent la démocratie, éd. Armand Colin 2011
  5. a, b, c, d, e, f et g Peter W. Singer, Factories to Call Our Own, Washingtonian.com, août 2010.
  6. Haas, 2002 ; Boucher et Royo, p. 36-38.
  7. Boucher et Royo, p. 36.
  8. a et b Boucher et Royo, p. 37.
  9. Boucher et Royo, p. 43.
  10. Boucher et Royo, p. 38.
  11. Boucher et Royo, p. 45.
  12. Boucher et Royo, 2006, p. 42.
  13. Weiss, 1992 ; Boucher et Royo, 2006, p. 35.
  14. Boucher et Royo, 2006, p. 46. Voir aussi James A. Smith, The Idea Brokers: Think Tanks and the Rise of the New Policy Elite, New York, The Free Press, 1991.
  15. a et b Boucher

 

 

 

source : wikipedia.fr

 

 




Réveillon Chic et Glamour au MadaM Club Paris pour fêter la nouvelle année !

Réveillon nuit du nouvel an 2013 au Madam

Réveillon chic et Glamour au MadaM Club Paris

MadaM New Year 2013

Lundi 31 Décembre 2012

De 22h00 à 7h00

128, rue de la Boétie
75008 Paris
Ligne du Métro Parisien Ligne de Métro n°1 Georges V ou Franklin D.Roosevelt
Ligne de Métro n°9 Saint-Philippe-du-Roule
www.lemadam.fr

 

Venez fêter le passage en 2013 en notre compagnie !!! Laissez-vous tenter par notre soirée d’exception dans un lieu d’exception !!!

Au cœur du Triangle d’or, à deux pas de la plus belle avenue du monde, venez profiter du cadre prestigieux du célèbre club privé le MadaM pour un réveillon 2013 d'exception.

 

Laissez-vous charmer par ce club mythique du 8ème arrondissement où se succèdent les soirées les plus prestigieuses de la capitale.

Le champagne coulera à flot dès 22h et à minuit…Pour cette nouvelle année, une seule bonne résolution : On fait la fête jusqu ' a l'aube.

Dress Code : Tenue correcte exigée

Cotillons et boas comme il se doit : offerts

 

Réservation en lignePréventes en ligne par internet en cliquant sur le lien ci dessous :

http://www.placeminute.com/madam_new_year_2013,1,3421.html

ou en cliquant directement sur le bouton ci-dessous :

Infos, Résa & Préventes au 0612143573

 

Tarifs Entrée :

  • Prévente : 40€ – 2 consos
  • Prévente : 60€ – 5 consos
  • Sur place : 50€ – 2 consos

Que la fête commence et bienvenue en 2013 !




Le film KAPITAL à l’affiche au ciné club Rouben MAMOULIAN ce 22 mars 2012

KAPITAL le Film

Lardux films et TVM Cinéplum

Présentent :

KAPITAL

Colette Lepage, Roger Kasparian et Genica Téglas,

à 20h00

Au Ciné Club Rouben Mamoulian

Un film documentaire comme on en voit peu, un style, une recherche menée pendant presque 2 ans a Montreuil. Le film portait le titre MONTREUIL, CAPITALE DE PARIS, il s’appelle désormais KAPITAL ! tout un programme ! Bientôt en salles !

Plonger dans la ville à la rencontre des histoires de ses habitants de toutes origines. Frôler l’Histoire la grande, sociale et politique, et de manière subjective, associer des paroles, des lieux pour tisser le portrait d’une ville-capitale, vivante et diverse.

Un film documentaire pour témoigner au présent de cette mosaïque humaine, construire le lien entre les situations et les personnages par un marabout d’ficelle des lieux, par l’association poétique de mots, d’ambiances et de décors.

UcfafCiné Club Rouben Mamoulian
6, Cité du Wauxhall
75010 Paris
Tél. : 01.42.08.76.49
Entrée : 5 Euros

MONTRER MONTREUIL, CAPITALE DE PARIS
Cette proclamation est une constatation.
De fait, PARIS est vidée de ses derniers habitants, de sa population traditionnelle faite d’ouvriers, d’employés, d’artisans, d’artistes, de bonnes … venus de toutes les provinces, de tous les pays, fuyant famines et persécutions ou cherchant tout simplement du travail. Algérie, Alsace, Antilles, Auvergne, Belgique, Bretagne, Cameroun, Chine, Corse, Espagne, Italie, Pologne, Portugal, Yougoslavie … liste non exhaustive comme chacun sait …

PARIS est aujourd’hui concentré sur un projet en marche de ville musée, de resort park culturel, de station balnéaire sans littoral.

L’accélération de la fin du monde ancien (industriel, artisanal, populaire), la flambée prohibitive de l’immobilier locatif chassent la population vivante hors la ville. Elle doit maintenant s’arranger hors périphérie et même hors agglomération, se démerder chacun pour soi comme l’y soumet la réalité néo libérale, propriétaire exclusif de la raison comme des fins première et dernière.

PARIS continue à se proclamer centre alors qu’il se vide de sa substance, de sa texture, de son humour. Le centre est un concept, une outrecuidance. Les idées, elles, sont en périphérie, là où sont les gens. Il y a peu, Montmartre, les 19ème et 20ème arrondissements étaient des faubourgs, comme la Bastille jusqu’à MONTREUIL.

Aujourd’hui PARIS est enceint d’une boucle dont MONTREUIL est l’insigne multicolore.
PARIS jacte fort mais ne dit presque plus rien.
MONTREUIL cause. Et parle toutes les langues.
Si les mots éloignent, les sons rapprochent.
Le verbe n’a pas besoin d’épithète.

La libération de PARIS a commencé Mairie de MONTREUIL le 18 août 1944.

 

Un film de Pier-Emanuel PETIT
Durée 1h33 – France 2010
Dossier de presse :
PDF

http://www.lardux.com




SOIREE ARMENIENNE PARIS 2012 DES 4 COINS DU MONDE !

Soirée Arménienne Paris 2012

Soirée Arménienne Paris 2012

La Plus grande soirée arménienne qui a lieu tous les 3 ans a Paris et qui rassemblent tous les arméniens de Paris et de France.

Vendredi 10 Février 2012 au

Club Haussmann
23 rue Taitbout
75009 Paris

Soirée exceptionnelle dans un des plus beaux lieu de la capitale alliant classe et élégance

Musique : Généraliste et Arménienne

En Exclusivité il fait le déplacement de Marseille le DJ ARMÉNIEN DJ GREG ESSIANS !

Page Facebook : http://www.facebook.com/pages/Greg-Essians/37097294139

PREVENTE 15 EUROS

ENTRÉE 20 EUROS

PREVENTE SUR INTERNET DIRECTEMENT :

http://www.placeminute.com/soiree_armenienne_paris_2012_des_4_coins_du_monde,1,1387.html

Informations & Réservations : 0612143573




Repas de clôture de l’UCFAF

Repas de clôture de l'UCFAF

Dans le cadre du 20 ième anniversaire de la République d’Arménie, l’association UCFAF vous propose de partager avec vous le repas de clôture qui se tiendre ce samedi 10 décembre 2011 à 12h30 dans le célèbre Yan’s Club.




G2IA – Le Cloud Computing, mythes et réalités

G2IA - Le Cloud Computing

Mardi 13 Décembre 2011 à 20h00

Au Yan’s Club
5 Avenue Reille
75014 Paris

Métro 6: Glacière
RER B: Cité universitaire

Que l’on soit professionnel ou particulier, nous utilisons des solutions informatiques servies par des géants de l’industrie informatique sous le terme marketing de Cloud.

Flèche Nouvel Hay.com Quels enjeux, quelles stratégies, quels impacts dans nos quotidiens ?

Daphné Alecian, Directrice marketing et Communication de Fujitsu France apportera ses réponses et sa vision.

Diplômée de l’ISC Paris, Daphné Alécian a débuté sa carrière chez IBM France où elle a occupé successivement les fonctions de Responsable Marketing AS/400 pour la France puis au niveau Européen, Market Manager pour la division Services IT d’IBM puis Marketing Leader Cloud Computing. Au bout de 16 années passées dans ce groupe, elle vient d’être appelée à la Direction Marketing & Communication de Fujitsu Technology Systems, fonction qu’elle occupe depuis le début de ce mois de novembre 2011.

http://www.g2ia.fr/