Le Pape François ,contrairement à l’accueil chaleureux reçu en Arménie , a été reçu froidement en Géorgie

image_pdfimage_print

papeJamais depuis son élection en 2013, le pape François n'avait  reçu un accueil aussi froid : en Géorgie où il se rendait ,avant l'Azerbaidjan , même s'il a reçu un accueil chaleureux auprès de la petite communauté catholique de ce pays, les orthodoxes l'ont accueilli avec froideur.

L'absence même d'une délégation orthodoxe à la messe papale du samedi matin dans le stade – au trois quart vide – de Tbilissi  a été vécue comme un affront alors que la présence officielle de l'église orthodoxe avait été annoncée par le Vatican, quelques jours avant le départ .

En résumé la visite du Pape François en Géorgie s'est déroulée dans l'indifférence de la population , et dans la froideur de la hiérarchie orthodoxe , loin de la réconciliation des deux Eglises, annoncée par le Vatican avant cette visite.

image_pdfimage_print
Suivez-nous !

Similar items