lundi 19 novembre 2018 - 17:18 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Festa del Cinema de Rome 2018. Le triomphe du film il vizio della speranza, un drame social puissant, signé par le rèalisateur italien Emilio De Angelis

Le 28/10/2018 | Par | Catégorie: A LA UNE, CINÉMA



image_pdfimage_print

 

C’est une histoire incroyable, un drame social puissant, qui a triomphé à la Festa del Cinema de Rome. Le film “Il vizio della speranza”, signé par Emilio De Angelis a emporté le prix du public dans la selectionne officielle. Au centre du film la pauvreté et la traite des êtres humains, dans une terre, Castelvolturno, où règnent en maître les organisations mafieuses.Une terre de narcotrafic e prostitution. Edoardo De Angelis rend compte de la société contemporaine où il est question d'immigration, de l'exploitation des corps féminins, de la destruction des liens familiaux où l'espoir serait devenu un vice pour un individu qui oserait se reconnecter à ses émotions. Le réalisateur nous plonge dans les coulisses d’une realité douloureuse : le commerce des mères-porteuses en pays de Camorra . La réalité est pourtant infernal; car il n'y a aucune perspective pour chacun des personnages. L’éspoir est comme un fleur qui pousse dans une terre ultrapolluée, une rebellion à un monde cruel.

. L L'héroïne Maria (Pina Turco), est une femme qui vit au jour le jour, sans ni rêves ni désirs,s’occupe de sa mère (Cristina Donadio) et est au service d’une cruelle dame, l’extraordinaire actrice Marina Confalone). Son travail est louer les ventres de prostituées pour qu'elles soient mères-porteuses. Tous les jours, Maria transporte en bateau, sur les eaux du Volturno, des victimes de la mafia. Sa mission est d'emmener les femmes ayant atteint leur dernier mois de grossesse dans une barraque où elles devront accoucher, sans instruments médicaux ni infirmières pour les aides. Marie se rebellera à son destin. « Le corp est le principal instrument de la narration”, a raconté le réalisateur, montre la beauté blessée d’etres humains, qui attendent quelques choses ou quelqu’un, déséspérés attachés à une dernier espoir, pour concluir le corp manifeste la volonté de l’esprit d’inverser l’ordre de le desespoir, à travers la resistance et au moment opportun, la rébellion”. Tout ce qui reste immobile mourra. Ce qui bouge vivra. Pour ce qui a la force de résister le prix est le miracle du monde qui nait”. C’est pourtant qui va suivre Marie pour trouver une rédemption dans l’espoir d’une nouvelle humanité.

"L’éspoir est comme un fleur qui pousse dans une terre ultrapolluée, une rebellion à un monde cruel".

  Festa del Cinema di Roma. Le réalisateur Edoardo De Angelis et sa compagne Pina Turco ( Marie)  la protagoniste du film

Edoardo De Angelis, a appris de la victoire en Japon , pendant le 31eme Festival du Cinèma de Tokyo. " Ce film a un desir – a dit le réalisateur napolitain – c’est le desir de offrir un cadeau a qui le regarde. E nous voulons dedier le prix a qui n’arrive pas complètement a enlever ' il vizio della speranza".

Laura Damiola

 

Il Vizio della Speranza

d'Edoardo De Angelis

Fiction
96 minutes. Italie, 2018.
Couleur
Langue originale : italien

Avec : Pina Turco, Massimiliano Rossi, Marina Confalone, Cristina Donadio, Marcello RomoloScénario : Umberto Contarello, Edoardo De Angelis
Images : Ferran Paredes Rubio
Montage : Chiara Griziotti
Musique : Enzo Avitabile
Production : Tramp Limited, O' Groove et Medusa Film
Producteurs : Attilio De Razza, Pierpaolo Verga

 

 

 



Tags:
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !