lundi 19 novembre 2018 - 17:15 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Alibaba Chine lance Alibaba express

Le 27/10/2018 | Par | Catégorie: ÉCONOMIE



image_pdfimage_print

Les craintes de tout le  e-commerce, Amazon en tête, se précisent : le chinois Alibaba va débarquer le 11  novembre (le 11.11 est le jour des célibataires chinois) 2018 , avec la version française officielle de son site marchand AliExpress. 

Alibaba explose chaque année ses records de ventes ce jour-là. 

AliExpress fonctionne sur le modèle de la “marketplace”.

Au contraire d' Amazon, Alibaba ne vend rien en direct, & sert de plateforme à des milliers de marchands. On y trouve de tout : “made in China”.

Mais surtout on peut y passer des commandes en gros, directement auprès de fournisseurs chinois.

Comme en Chine, Alibaba va proposer une énorme variété de familles de produits sur AliExpress.fr.

Mais l’offre sera adaptée aux goûts français?

Le géant chinois devrait se mettre à la recherche de partenaires commerciaux français. Alibaba a déjà pris, une participation de 36% dans Sun Art, la filiale d’Auchan en Chine, pour 2,45 milliards d’euros.

AliExpress.fr restera, à ses débuts, avec  80% de vendeurs chinois. Ils  pourront stocker leurs produits dans le nouvel entrepôt européen qu'Alibaba fait construire à Liège, en Belgique,  choisi pour sa position centrale en Europe et près d'un aéroport  relié, où est situé le hub aérien de DHL.

Ce méga-hangar sera piloté par Cainiao, la logistique d’Alibaba pour  permettre à Alibaba de raccourcir les délais de livraison : «Notre objectif au niveau mondial est de livrer, à terme, en moins de 24h en Chine, et en moins de 72h partout dans le monde».

Alibaba a une trentaine de salariés dans ses bureaux de la rue Réaumur, à Paris. La mission de cette équipe resserrée, pour un groupe qui compte environ 30 000 collaborateurs dans son siège de Hangzhou, consiste essentiellement à convaincre les entreprises tricolores d’écouler leurs produits en Chine. Désormais, avec l’ouverture d’AliExpress.fr, la filiale française verra ses effectifs s'étoffer très rapidement, de nombreux recrutements étant déjà en cours.

Le chinois a déjà bien rodé son modèle avec les versions russe et espagnole d’AliExpress, où il a pris de fortes positions. En Espagne, premier pays européen où il s'est lancé avec des équipes dédiées, AliExpress s’est hissé à la troisième place des sites de e-commerce, et c’est ce succès qu’Alibaba aimerait reproduire en France. Au total, AliExpress annonçait en



Tags: , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !