lundi 17 décembre 2018 - 11:30 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

24 000 ans : l’Homme devra attendre ce délai pour revenir habiter Tchernobyl

Le 07/10/2018 | Par | Catégorie: INTERNATIONAL



pub
image_pdfimage_print

Tchernobyl est entré dans le langage commun pour désigner un lieu fracassé , saccagé .

L'Homme , qui a lui-même construit sa tombe en maintenant cette centrale nucléaire obsolète, devra attendre 24.000 ans pour revenir vivre à Tchernobyl, mais l'exploitation industrielle redémarre. L'Ukraine a inauguré une première centrale solaire sur les lieux hautement radioactifs de la catastrophe nucléaire en 1986 , autour de la centrale de Tchernobyl .

La nouvelle centrale compte environ 3.800 panneaux photovoltaïques sur 1,6 hectare à une centaine de mètres du réacteur nucléaire accidenté. Le groupe ukraino-allemand Solar Tchernobyl, à l'origine du projet, a donc connecté l'ensemble au réseau électrique ukrainien.

Sa puissance d'un mégawatt suffit pour la consommation d'environ 2.000 appartements.

Le groupe Solar Tchernobyl y a investi 1 million d'euros .

A partir de cette unité, Solar Tchernobyl espère à fin 2019 un total de 100 mégawatts . L'Ukraine veut développer sa propre production d'énergie après l'arrêt des livraisons de gaz russe lors de la  crise entre Moscou et Kiev.

Elle veut aussi redonner vie à la zone d'exclusion de Tchernobyl qui entoure sur 30 kilomètres la centrale accidentée, à une centaine de kilomètres au nord de Kiev, près de la frontière bélarusse.

 

 

 

 

 


Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !