40 ans les sépare mais ils s’aiment : le grand peintre Aïvazovski et son amour Anna Bournazian-Sarkisova

image_pdfimage_print

"Mon âme doit constamment observer la beauté, puis la

reproduire en image, je t'aime et de tes yeux profonds

miroite pour moi un monde mysterieux."

C'est ainsi que le grand peintre Ivan Aivazovski parle  de

son amour Anna Sarkizova qui a partagé avec lui 18 ans

d'une vie conjugale heureuse.

Anna Bournazian, nee en 1857 à Theodosie (*),célèbre par sa beauté s'était mariée à Serkizov , de la même

ville et devenait veuve à l'âge de 25 ans.

Et c'est à l'enterrement de son mari  qu'elle fait la

connaissance d'Aïvazovski.

Derrière le cercueil il y a la veuve armenienne et

bien que le moment ne soit pas approprié, l'artiste 

tombe amoureux au premier regard.

Aïvazovski divorce  par un décret du Synode d'Etchmia-

dzine , en 1877 et épouse Anna en 1872.

Il y a presque 40 ans de différence d'âge entre les 

époux.

"Grâce a ce mariage, je me rapproche de mon 

peuple "(arménien ndlr) repetae-t-il souvent.

Le peintre décède en 1900(**) et Anna ne quittepas

le domicile conjugal où elle a connu l'amour et le

bonheur.

Ellavit la Première Guerre mondiale , la Révolution

bolchévique et la Guerre civile, Et  Anna ne quitte la ville 

qu' après l'invasion allemande  de l'Ukraine, en 1941,et

elle vend ses bijoux pour  pouvoir  acheter du pain.

Elle décède le 25  juillet 1944 et est enterrée à côté de

son mari dans le cimetière arménien  ,près de l'Eglise 

Saint Sarkis ou le couple s'est marié.

 

(*) Theodosie , une ville de l'actuelle Republique de

Crimée.

(**) Lors de la cérémonie funebre, la Marine russe tire

des salves de canon en l'honneur du peintre.

 

Zaven Gudsuz  zaven47@hotmail.com    (ancien élève des collèges mekhitaristes d'Istanbul  de Sèvres)

diplômé d'économonie de l'Université de Nantes en France

 

image_pdfimage_print
Suivez-nous !

Similar items