“Camarade : Un dimanche en défilant à la parade Je t’ai vu soudain là-bas sur une estrade Tu étais visiblement monté en grade ..” (Aznavour)

image_pdfimage_print

Le 7 novembre était la fête principale de l'Arménie

soviètique, peinte en rouge dans les calendriers.

Le 7 novembre 1917 (25 octobre dans le calendrier

julien , d'où l'appellation Revolution d'Octobre) a

changé le cours de l'Histoire du peuple arménien

parmi d'autres peuples.

La Révolution d'Octobre  russe a renversé le regime

tsariste qui administrait l'Arménie , devenue soviè-

tique,  comme la Russie,  trois ans plus tard, en 1920.

Le drapeau arménien tricolore s'est levé 70 ans plus

tard, en aout 1990, lorsque le Soviet Suprême armé-

nien a adopté la Déclaration d'Indépendance.

Durant le régime soviètique la terreur stalinienne

avec ses dizaines de milliers de victimes et la Guerre

Patriotique 1939-45, qui en realité était la guerre de l'Allemagne contre la Russie, avec plus de 300,000

morts sont les pages les plus sombres de l'histoire

de l'Arménie soviètique.

On peut citer d'autres phénomènes tragiques , mais

le régime présente également un visage brillant sur

le chapitre de l'industrialisation du pays qui est

passé du stade d'une économie agricole arriérée a

celui d'une économie industrielle avec un dévelope-

ment culturel  et scientifique. Et enfin,  en 1922

l'Arménie  avec 700,000 habitants, en comptait  3,500.000 en 1991.!

Le nombre actuel de 2,900,000  n'est  pas le  résul- 

tat du regime soviètique mais celui d'un regime

corrompu qui n'a pas procuré un niveau de vie

décent à ses citoyens.

 

Zaven Gudsuz  zaven471@hotmail.com

Zaven Gudsuz est diplômé d'économie de l'Université de Nantes en France

photo : D.R.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image_pdfimage_print
Suivez-nous !

Similar items