“Ils reviendront les jours heureux…” (Charles Aznavour)

()
image_pdfimage_print

Apres le choc de la guerre et de la Covid-19 un optimisme modéré se  dessine en Arménie sur le plan économique.

La reprise post-choc observée n'est cependant pas accompagnée par une

augmentation du P.I.B. (Produit Intérieur Brut)

Les principaux indicateurs sont stables sans atteindre les niveaux de 2019.

Au cours de la dernière année l'Etat est intervenu davantage dans l'économie

et la faible participation du secteur privé entrainera une baisse potentielle

du P.I.B., selon l'économiste Ashot Khurshudyan.

De janvier à avril 2021 les exportations de l'Arménie ont augmenté de 16.7%

par rapport à la même période de 2020 ( période sans guerre mais avec un

début de Covid). Mais cette hausse est  dûe à une place préponderante  des

matières premières qui ne génèrent pas de développement ultérieur.

L'inflation est de 5.5% pour la même periode (plus haut).

Le dram (tram en arménien occidental) qui avait perdu 7.9% de sa valeur face au dollar de septembre 2020

à mai 2021 (1$=521drams)  est en hausse depuis (1$=495drams au 2 juillet

dernier,)

Pour la Banque Centrale d'Arménie , pour les mois a venir, l'inflation sera

supérieure à ses prévisions de 4%,

 

Zaven Gudsuz    zaven471@hotmail.com

Zaven Gudsuz est diplômé d'économie de l'Univiersité de Nantes

 

("Les jours heureux" : https://www.youtube.com/watch?v=lFvU1DOZlzw )

image_pdfimage_print

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Suivez-nous !

Similar items