Covid-19 : les USA & la Chine s’accusent mutuellement mais : “Ne faites pas entrer l’accusé”

image_pdfimage_print
LE CORONAVIRUS FUT-IL CRÉE EN CHINE ?
Pour se protéger des invasions, la Chine avait édifié une Grande Muraille. Cela était-il suffisant ?
 
Par ailleurs, le pays avait développé la culture du ver à soie. Ce savoir-faire chinois était une propriété inviolable jusqu’à ce que des intrus s’introduisent sur un des lieux de production. Munis de bâtons, ils s’emparèrent des vers et des cocons. Ce vol permit à d’autres pays de se lancer dans la culture du ver à soie.
Après une histoire mouvementée, la Chine s’est développée économiquement, devenant un partenaire
incontournable dans l’économie mondiale.
Un succès éclatant crée des jalousies et fait passer le pays pour une menace pour le reste du Monde.
La Chine était devenue le pays à abattre.
Après diverses tentatives de décrédibilisation sans grand impact, il fallait frapper lourdement. Le Coronavirus en offrit l’opportunité.
 A-t-il été créé par un laboratoire chinois ?
 A-t-il été introduit en Chine pour la fragiliser ?
 A-t-il été volé par des intrus afin de le propager ?
Aujourd’hui, le danger est mondial ; la propagation fulgurante.
Les experts sont divisés sur la question de l’éradication. Deux courants s’affrontent ; le premier avance que
cette éradication sera automatique à condition de prendre des mesures de prévention ; le second affirme
que le virus peut muter et continuer ses ravages.
Le tout crée une confusion dans les esprits et instille une peur parmi les gens du peuple, alors qu’il serait
nécessaire de redonner confiance.
Les comptes se règleront plus tard. La priorité est au ralentissement de la contamination par la prévention et
le confinement.
Espérons que cette nouvelle épreuve soit l’opportunité de repenser notre Monde et générer des solidarités.
N. DURMAN
18 mars 2020
image_pdfimage_print
Suivez-nous !

Similar items