Dr Georges & Mister Soros

()
image_pdfimage_print

 "Cette opération lui a rapporté à l'époque près d'un milliard de dollars » assure ce journaliste italien…

Et d'ajouter qu'en 1992 également, M. Soros avait contraint l'Italie à se retirer du Système monétaire européen et à lui vendre en secret une immense quantité de lires, ce qui avait causé au Trésor italien à une perte de 48 milliards de dollars.

« Depuis, il fait la même chose, en créant à chaque fois des difficultés pour tel ou tel État afin d'en tirer des profits personnels », a poursuivi le journaliste.

La Fondation Soros figurait parmi les principaux partisans de la vente libre de stupéfiants dans le monde

« Afin de redorer son blason, Soros s'est mis à financer des ONG bien connues dans le monde, dont Amnesty International, Human Right Watch, Center for Constitutional Rights et American Civil Liberties Union. Il a aussi créé ses propres ONG qui s'occupaient des problèmes des migrants et de la protection des droits de l'homme », a révélé le journaliste italien qui  a indiqué que M. Soros se consacrait aussi à la politique, ayant investi des millions de dollars dans les campagnes électorales des démocrates américains.

Une attaque de hackers contre l'Open Society Foundation de Georges Soros, a révélé , que, dans bien des pays, le financement des campagnes électorales et d'associations de défense des droits de l'homme avait en fait pour objectif de politiquement déstabiliser ces États.

Comme l'a rappelé l'Italien, dans une interview retransmise en direct par la chaîne de télévision CNN, Soros a pratiquement admis qu'il aurait pu financer la « révolution » de Maïdan pour « mettre au pouvoir une junte amie des États-Unis »

sources : CNN

Qui est Mr Soros?:

Il naît en Hongrie. Il a 13 ans quand l'Allemagne nazie envahit la Hongrie, en mars 1944. Bien que sa famille soit juive, il échappe à la déportation grâce à la protection d'un employé de ministère qui le fait passer pour son filleul[3]. Il vit en Hongrie jusqu'en 1946, date à laquelle il fuit l'occupation soviétique en se rendant à un congrès d'espéranto.

Soros émigre au Royaume-Uni en 1947 où il entreprend des études d'économie à la London School of Economics. Il obtient un bachelor of science en 1951 et un PhD en philosophie en 1954 et commence à travailler, la même année, dans une petite maison de courtage de la City londonienne fondée par deux associés hongrois[4].Il fait aussi des petits boulots tels que maître nageur, vendeur de souvenirs, porteur de bagages. Il se rend aux États-Unis en 1956 pour gagner assez d'argent à Wall Street pour devenir écrivain et philosophe. Il travaille successivement comme analyste dans plusieurs petites sociétés financières: F.M. Mayer and co, Wertheim and co puis Arnold and S. Bleichroeder. Chez Arnold and S. Bleichroeder il est analyste et gère pour la première fois un fonds d'investissement d'arbitrage sur les matières premières. Il crée en 1969 son premier propre fonds offshore dans les Antilles à Curaçao le fonds Quantum Fund of Funds. Il gère son fonds depuis New York avec sa société de gestion le Soros Fund Management LLC.

Il investit dans son fonds ses propres économies en plus de l'argent de ses premiers investisseurs qui sont principalement la Banque Rothschild Paris et Heldring & Pierson. Le fonds spécule successivement sur le marché actions obligataires puis les devises surtout à partir de 1973 avec la fin du système de taux change fixes[5].

Dans la première partie de sa carrière, il fait le pari de l'explosion de la bulle financière sur les actions japonaises de la seconde partie des années 1980, mais trop tôt pour gagner de l'argent.

« L'homme qui fit sauter la banque d'Angleterre »

En 1992, alors que l'Angleterre s'enfonce dans une crise économique, il semble clair à Soros que la situation de la livre sterling est intenable.

La livre sterling à cette période est dans un régime de change lié : le Système Monétaire Européen (SME). Ce système induit premièrement une valeur presque fixe de la livre (relativement aux autres monnaies européennes), celle-ci, en raison de la crise, devient trop élevée ; et deuxièmement le niveau des taux d'intérêt se retrouve trop dépendant de ceux de la Bundesbank. Ce système est l'ancêtre de l'Euro. L'Allemagne avait besoin de taux d'intérêt élevés, l'Angleterre de taux faibles. Soros parie sur le fait que la Banque d'Angleterre ne peut résister à plus de pression sur sa monnaie et qu'elle sera forcée de sortir la livre du SME. Ceci provoquerait en particulier une chute importante de la valeur de la livre.

Le ("mercredi noir"), Soros vend à découvert 10 milliards de livres, pariant donc à la baisse sur cette monnaie. Il provoque, par cette opération, une pression telle sur la livre que la Banque d'Angleterre sort sa devise du Système Monétaire Européen.

La plus-value qu'en aurait tiré Soros serait d'environ 1,1 milliard de dollars. Il est alors surnommé pour cela « l'homme qui fit sauter la Banque d'Angleterre ».

Durant la crise financière asiatique de 1997, dans des circonstances similaires, le premier ministre malais de l'époque Mahathir bin Mohamad accuse Soros de spéculer sur le ringgit.

À l'inverse, il se trompe dans d'autres circonstances et reperd des montants importants dans la spéculation contre d'autres monnaies.

source : wikipedia

image_pdfimage_print

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Suivez-nous !

Similar items