Président Erdogan : “chacun sa place !”

()
image_pdfimage_print

erdo"Exiger de la Turquie, qui est ciblée pratiquement tous les jours par des attentats, qu'elle ne combatte pas les terroristes équivaudrait à l'appel du pays à se rendre aux bandits », s'est indigné Recep Tayyip Erdogan .

Le président turc Erdogan a confirmé qu'il signerait le rétablissement de la peine de mort, qui a été abolie en 2004, si les députés le votaient, en dépit des mises en garde des dirigeants européens qui disent que cette mesure est  incompatible avec les valeurs de l'Union Européenne.

Recep Tayyip Erdogan a menacé d'ouvrir les frontières de la Turquie pour laisser passer les 3 millions de migrants vers l'Europe,

et aussi que la Turquie pourrait rejoindre l’Organisation de Shanghai au lieu de l’Union Européenne.

« Est-ce le parlement européen qui décide pour ce pays (la Turquie ndlr) ou est-ce le gouvernement (turc ndlr)? Chacun sa place », a conclu  le président turc .

source : l'agence turque Anadolu (Anatolie)
 

image_pdfimage_print

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Suivez-nous !

Similar items