Les 117 héros arméniens de l’URSS

image_pdfimage_print

BAGRAMIAN Hovhannès KhatchadouriHovhannès Bagramian est né le 2 décembre 1897 à Elizavetpol (aujourd’hui Gandja, en Azerbaïdjan). Il a effectué ses études à Tbilissi puis à Leningrad et enfin à l’Académie militaire Frounzé. En mai 1918, le jeune Bagramian va prendre part à la bataille victorieuse de Sardarabad contre l’armée régulière turque qui tentait d’anéantir le peu qui restait de l’Arménie. Durant la seconde guerre mondiale, Hovhannès Bagramian va particulièrement se distinguer par ses aptitudes de commandement et devenir tout d’abord chef d’état-major du front Sud-Ouest puis en juillet 1942, commandant de la 16e armée du Front Ouest. De novembre 1943 à octobre 1944, Bagramian, nommé commandant du 1er Front balte dirige avec succès l’opération offensive près de Gorodok (1943) où quatre divisions ennemies sont écrasées puis à Vitebsk-Orcha (1944). Pour ces victoires, le Général d’armée Bagramian est élevé le 29 juillet 1944 à la distinction de Héros de l’Union soviétique.
D’octobre 1944 à avril 1945, les troupes du 1er Front balte qu’il commande réussissent à percer les rangs ennemis vers le littoral de la mer Baltique en séparant trente divisions adverses de la Prusse orientale et, en continuant vers le nord, à libérer la ville de Mémel (aujourd’hui Klaipeda, en Lituanie). Par la suite, ce front participe à l’assaut de Königsberg (aujourd’hui Kaliningrad), capitale de la Prusse orientale et, achevant la débacle allemande, s’empare de la ville de Pillau (aujourd’hui Baltiysk).

la suite en cliquant sur ce lien les 116 autres héros arméniens de l'armée soviètique :

https://mail.google.com/mail/u/0?ui=2&ik=1ae905537d&attid=0.1&permmsgid=msg-f:1632347273016668061&th=16a743323e3c6f9d&view=att&disp=safe

image_pdfimage_print