Zanini (« Tu veux ou tu veux pas » chez Barclay) né à Istanbul d’un père franco-italien et d’une mère grecque

()
image_pdfimage_print

Marcel Zanini est mort ce mercredi 18 janvier à l'âge de 99 ans. Le musicien, visage du jazz français, s'est éteint dans un hôpital parisien. Marcel Zanini restera dans les mémoires notamment pour sa chanson Tu veux ou tu veux pas, sortie en 1969, adaptée d'un succès de l'artiste brésilien Wilson Simonal, Nem vem que não tem.

Né ke 7 septembre 1923 à Istanbul, d'un père franco-italien et d'une mère grecque, Marcel Zanini avait participé à l'explosion du jazz en France, jouant de la clarinette et du saxophone. Durant sa carrière, l'artiste s'est essayé au cinéma, mais restera attaché à la scène, où il a continué à se produire jusqu'à la fin des années 2010.

Marcel Zanini avait sorti un album, Tu veux ou tu veux pas, en 2008. Pendant trois décennies, jusqu'à ses 96 ans, il s'était produit au Petit Journal St-Michel, à Paris.

Marcel Zanini est né le 9 septembre 1923 à Constantinople, d’une mère grecque orthodoxe  et d’un père marseillais aux origines napolitaines1. La famille de Marcel Zanini, quitte la Turquie en 1930 et migre à Marseille1. Il y commence l'apprentissage de la clarinette1 en 1942.

Il débute en 1946 dans l'orchestre de Léo Missir1 et fonde son premier groupe au début des années 1950.

En 1954, il part pour les États-Unis et vit pendant quatre ans à New York où il rencontre les grands noms du jazz1. Il est alors le correspondant de la revue française Jazz Hot1. Il revient à Marseille en 19581 et monte une nouvelle formation, avant de quitter Marseille pour Paris.

En 1962, à presque 40 ans, il rencontre Eddie Barclay et enregistre avec lui son premier 45 tours intitulé Oui, Oui1.

En 1969, Léo Missir, directeur artistique chez Barclay, lui propose Tu veux ou tu veux pas, adaptation française du succès brésilien de Wilson Simonal Nem Vem Que não Tem (pt) composé par Carlos Imperial (pt)1. Il remporte un énorme succès1 et devient célèbre, avec sa petite moustache, son bob et ses lunettes rondes. Il continue cependant à jouer dans les clubs de jazz parisiens et les festivals avec son sextet1.

En 1979, il participe à l'album Brassens-Moustache jouent Brassens en jazz avec Georges BrassensPierre NicolasJoël FavreauMoustache et bien d'autres jazzmen.

Il a joué avec de nombreux musiciens de jazz américains ou français dont Georges Arvanitas et Eddy Louiss.

Son succès lui a ouvert les portes du cinéma, il a joué notamment pour Bertrand Tavernier dans Autour de minuit en 1986 et La Vie et rien d'autre en 1989.

Il meurt le 18 janvier 2023 à Paris, à l'âge de 99 ans1,3.

source : wikipedia

photo : Par TR-DM — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=45831350

 

 

 

image_pdfimage_print

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Suivez-nous !

Articles similaires