Smyrne (Izmir) le 23 septembre

image_pdfimage_print
 
Informons-nous ! L’Arménie est en grand danger.

–        Lire « Nouvelles d’Arménie en ligne »

 

https://www.armenews.com/

 

 

Lecture…

 

A nos aïeux, grands-parents, parents, amis,

Restés là-bas, venus ici…

 

 

Bonjour à tous !

 

Un moment de l’histoire universelle.

 

VOYAGE A SMYRNE

Épisode 12

 

Commémoration du centenaire

de la « Grande Catastrophe » d’Asie Mineure

1922-2022

Pour rappel.

A la fin de la première guerre mondiale, l’Empire ottoman est vaincu et moribond. De 1919 à 1922, les Grecs entreprennent alors une guerre contre les Turcs. Leur défaite aboutira, entre autres, à la perte de Smyrne (Izmir aujourd’hui) ville à majorité grecque et port cosmopolite de la mer Egée, une des destinations de la route de la soie. Un quartier arménien se trouve dans la ville où se sont réfugiés de nombreux Arméniens après le génocide de 1915. Les Grecs nomment cette période la « Grande Catastrophe ».

 

image.png

 

 

Les derniers jours de Smyrne, pas à pas…

 

Le 23 septembre 1922

« Le 23, mission est donnée au commandant du vapeur Alexandre Mikiaïlovitch de conduire à Syra les protégés français, munis d’un laissez-passer du consulat et qui veulent quitter Smyrne. Il s’agit pour la plupart de Grecs qui avaient obtenu cette protection avant l’occupation de Smyrne par les troupes hellènes. »

D’après l’ouvrage de Louis François Martini « Le Crépuscule des Levantins de Smyrne » Etude historique d’une communauté.

. Nous sommes preneurs de tout document spécifique que vous pourriez détenir ainsi que toutes références d’articles, de romans… et de vos témoignages.

 

S’il vous manquait un épisode (les mystères de l’informatique !), vous pouvez le demander à l’adresse suivante : catherine.aep@gmail.com

photo :D.R.

image_pdfimage_print
Suivez-nous !

Articles similaires