L’armée d’Azerbaïdjan essaye d’avancer en territoire d’Arménie

image_pdfimage_print

Les combats font rage entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan.

 Le Premier ministre arménien Nikol Pachinian a eu des entretiens avec le président russe Vladimir Poutine, son homologue français Emmanuel Macron et le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken pour leur demander de réagir face à l' agression  de l'Azerbaïdjan, , mardi 13 septembre. Lors de ces entretiens séparés,

Nikol Pachinian a dit espérer « une réponse appropriée de la communauté internationale » alors que des affrontements sont en cours à la frontière entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan .

Des affrontements sont en cours mardi 13 septembre à la frontière entre les deux pays .

Les forces de Bakou, appuyées par l'artillerie et des drones, cherchent à « avancer » en territoire arménien, . Des « batailles » sont en train d'être livrées en certains points de la frontière et « l'ennemi n'a de cesse d'essayer d'avancer »« Les forces azerbaïdjanaises continuent d'utiliser de l'artillerie, des mortiers, des drones et des fusils de gros calibre », .

De fréquentes fusillades ont été signalées le long de leur frontière commune depuis la fin de la guerre de 2020 entre Erevan et Bakou au sujet de la région contestée du Haut-Karabakh.

« Mardi à 0 h 05 (22 h 05, heure française), l'Azerbaïdjan a lancé un bombardement intensif, avec de l'artillerie et des armes à feu de gros calibre, contre des positions militaires arméniennes en direction des villes de Goris, Sotk et Jermuk »,

 

sources : ministère arménien de la Défense., Le Point, MSN

photo : D.R.

image_pdfimage_print
Suivez-nous !

Articles similaires