« Georgia on my mind » : Georgia Meloni, l’Italienne qui défend les Arméniens

image_pdfimage_print

Les élections anticipées en septembre 2022, en Italie , présa-

gent une victoire de la  coalition de droite, menée par le

parti "Fratelli d'Italia" (Frères d'Italie-FI).

Un sondage de l'institut Cattenaro prévoit 225 sièges sur

400  au Parlement italien à l'alliance ultra droite et  centriste

dirigée par Georgia Maloni

Un gouvernement pro-arménien est donc prévu à Rome avec

Georgia Meloni qui avait déclaré en 2019 :

"le 24 avril est le jour de commémoration du génocide

arménien. En 1915 les Jeunes Turcs ont tué 1 500 000

Arméniens. Cette tragédie a été reconnue par l'ONU, le

Parlement européen et le Vatican. Mais honteusement niée

par Erdogan. C'est pour cette raison que le parti FI dit non

à l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne."

Après la Guerre de 44 jours en 2020, Georgia Meloni écrivait :

"Nous avons proposé a l'UNESCO d'envoyer une mission au

Haut Karabagh pour protéger le patrimoine culturel et reli-

gieux arménien,Ce sera un pas afin de créer des "Casques

Bleus culturels" qul préserveront les symboles du christi-

anisme millénaire menacés actuellement par l'Azerbaïdjan."

(entre 2002 et 2005, l'UNESCO avait dépêché une envoyée  

à Djoulfa au Nakhitchevan -territoire "azeri"-afin d'empecher la destruction des khatchkars-stèles funéraires-du cimetiere

arménien.On ignore quelles démarches ont été entreprises

qui n'ont pu eviter les destructions. Mais on sait qu'un 

chèque de 350 000$US a été émis au nom de l'époux de

l'envoyée, une diplomate bulgare.)

Georgia Meloni se presente comme une femme, une mère

chrétienne et defend  une vision sociale, nationale et

populaire sans faire référence au fascisme. Elle est favorable

au modele familial traditionnel et catholique et milite contre

le mariage homosexuel, l'adoption homoparentale et l'avortement.

Mise au ban par le liberalisme galopant, l'utopie s'installe 

dans le discours politique de Meloni.

Pour la défense de l'Arménie et de l'Artsakh,son  gouverne-

ment n'enverra ni armes ni  armée mais mènera une politique

de connivence avec Nikol Pachinyan.

 

Zaven Gudsuz  zaven471@hotmail.com   (ancien élève des collèges mekhitaristes d'Istanbul & de Sèvres)

diplômé d'économie de l'Université de Nantes en France

sources: Slim.am, Vikipedia

photos : D.R.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image_pdfimage_print
Suivez-nous !

Articles similaires