mardi 24 mai 2022 - 01:26 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Un 1er Ministre démocratique ou un homme d’Etat fort , proche de V.Poutine ? le mieux pour l’Arménie …

Le 08/05/2022 | Par | Catégorie: INTERNATIONAL



image_pdfimage_print

En Arménie, les protestations illégales de l'opposition 

se déroulent dans le centre d'Erevan en l'absence d'un

soutien massif de la population. Les organisateurs escomptaient la même animation qu'en 2018 qui avait

chassé du pouvoir  l'équipe de Serge Sarkissian .

Constatant que des actions pacifiques : paralyser le centre

de la capitale par des convois de vehicules, ne sont pas 

efficaces, les activistes veulent recourrir à un plan B ,qui

pensent-ils,  concourra au succès de leurs revendications.

Toutefois le mystère plane sur ce plan B dont le principal

objectif est d'évincer Nigol Pachinian, élu  par un verdict

démocratique du peuple.

Les manifestations pacifiques n'étant pas efficaces , le 

plan B permettra aux activistes de recourir à la violence.

En témoignent les affrontements et les querelles avec

les conducteurs de véhicules qui ne se  joignent pas aux

manifestants.

Le slogan "ce gouvernement ne partira pas sans effusuion de

sang" est perceptible dans les actions à éxécuter de

l'opposition au sein et à l'exterieur du Parlement.

Il est regrettable que la situation rappelle l'hétacombe au

 Parlement arménien du 7 octobre 1999 lorsque l'élite

politique a été decapitée en quelques minutes.

Les événements actuels rappellent également l'année 1920

lorsque les Bolchéviques ont recouru à la violence afin de

s'emparer du pouvoir. Mais eux, ils avaient un objectif

concret , persuadés qu'ils allaient amener au pays la paix, 

l'égalité sociale et la justice. Les activistes actuels ne

présentent aucun programme sauf la détermination

d'assurer l'intégrité de l'Artsakh sans préciser avec quels

moyens politique, diplomatique ou militaire.

Il est également malheureux de constater que Moscou

alimente  les factions arméniennes en vue de provoquer  le

chaos pour ensuite intervenir afin de rétablir l'ordre et

permettre à l'Arménie de passer du statut de république

"souveraine" à une république autonome au sein de la 

Fédération de Russie. Et , le conflit de  l'Artsakh , en 2020,

était un exemple éloquent de la diplomatie du Kremlin.

 

Zaven Gudsuz  zaven471@hotmail.com  (ancien élève des collèges mekhitaristes d'Istanbul & de Sèvres)

diplômé d'économie de l'Université de Nantes en France

 

image_pdfimage_print


Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Instagram Welcome to NHM TV !