mardi 24 mai 2022 - 02:25 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

ça roule toujours mais ailleurs & avec d’autres énergies

Le 20/01/2022 | Par | Catégorie: AUTO-MOTO



image_pdfimage_print

De notre envoyé spécial aux USA

L’industrie automobile à Détroit a explosé après la seconde guerre mondiale. Les industries automobiles ont peu à peu augmenté leur production, désaffectant les centre-ville et gagnant les villes des banlieues environnantes.
Résultat : des dizaines d’usines,  abandonnées, rasées, ou  reclassées.

Une Packard Clipper sortait tout juste de la chaîne de production en 1942. Malgré l’investissement important dans Clipper, le succès ne fut pas au rendez-vous, à cause de la seconde guerre mondiale.

Située sur l’avenue Piquette, l'usine Ford construisit plein de modèles de la marque jusqu’à ce que le succès de la Ford T, les pousse à déménager pour une usine plus grande à Highland Park en revendant celle-ci à Studebaker en 1910. Une compagnie minière puis une blanchisserie de l’armée l’utilisèrent avant sa transformation en musée en 2000.

L’usine de Highland Park sur Woodward Avenue,produisit les Ford T . L'usine principale déménagea en 1927 à River Rouge et celle-ci continua à produire des pièces de camions et de matériel agricole. Elle fut démolie en 1956 et le terrain resta vide jusqu’à un centre commercial en 1997.

Cette usine avenue Jefferson a d’abord été celle de la marque Chalmers. Créée en 1908 elle connut un succès fulgurant . La marque a été rachetée par Maxwell en 1922,, absorbée par Chrysler en 1924. L’usine fut utilisée par Chrysler pour ses camions jusqu’en 1991, à la destruction de l’usine.

Packard est une marque un peu oubliée, mais un des fleurons de l’industrie automobile et la marque produisit des voitures de luxe dans cette usine de East Grand Boulevard. Après le rachat raté de Studebaker en 1954, la firme ferma en 1958.

Cette usine  de Gd Boulevard en 1958,  fut louée à diverses industries dont l’armée. La ville saisit la propriété en 1999 suite au non paiement de l’impôt et en fit raser une partie. L’autre partie est restée vide.

A l’angle des rue MC Graw et Wyoming, cette usine a été utilisée par Saxon, Général Motors puis Chrysler. Le groupe y installa De Soto qui donna ce style à l’usine. En 1960 à la fin de De Soto, Chrysler y installa sa production de vitrages. Elle y perdura jusqu’en 2003 et fut démolie en 2011.

Grève devant l’usine Chevrolet produisant des boîtes de vitesse et des essieux. Les travailleurs voulaient une augmentation de 30% de leur salaire. Quand Général Motor refusa, 300.000 travailleurs cessèrent le travail durant 113 jours. C’est à ce moment que les usines de Detroit furent délocalisées dans l’Etat, plus loin des syndicats.
En 1994, cette usine fut vendue à American Axle & Manufacturing. En 2008 une dernière grève rompit le dialogue social et l’usine ferma définitivement en 2012.

photos : Roger Kasparian

image_pdfimage_print


Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Instagram Welcome to NHM TV !