mardi 07 décembre 2021 - 03:26 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

A Nice, Les Assises de la mer, le grand rendez-vous annuel des professionnels des secteurs maritime avec le Président de la République Emmanuel Macron

Le 16/09/2021 | Par | Catégorie: ÉCONOMIE



image_pdfimage_print

           Le Président Emannuel Macron

 

Le xxi ème siècle sera maritime c’est là que se joue la puissance, la géopolitique de demain celle du commerce comme des connexions. La France, 2ème puissance maritime mondiale a un rôle majeur à jouer à l’échelle de la planète. Il reste beaucoup à faire pour ne pas mettre en péril un océan mondial si essentiel à la vie des terriens. Au palais des congrès Nice Acropolis, le 14 et 15 septembre, le rendez-vous annuel des décideurs maritimes. Prévu en décembre 2020, l’événement a été repoussé sans changement de cap : la relance économique avec – et par – l’économie bleu

La prise de conscience est forte :l’Océan est fragile, va préservée, et comment rendre l’économie de la mer moins impactant et destructive a été au cœur des plusieurs, intéressantes thèmes de la 16e édition des Assises Economie de la Mer. Un lieu des débats entre les professionnels de la filière et les autorités de l’Etat »

Le Maire de Nice Christian Estrosi

 Nombreux les rencontres et les échanges avec des personnalités politiques
Christian Estrosi mardi a accueilli le Président Emanuel Macron qui a participé à des tables rondes menée par la Ministre de la Mer Annick Girardin. « Monsieur le Président de la République, vous l’avez souligné, la France s’est trompée à chaque fois qu’elle a tourné le dos à la mer au cours de son Histoire.
Et ce n’est pas l’ancien Ministre des Outre-mer que j’ai été qui pourrait vous dire le contraire » a dit le Maire de Nice Christian Estrosi.
Le chef d’état a envoyé des signaux et a souligné de faire de la mer une priorité. trois autres grands thèmes de ces Assises placées sous le signe de « la relance économique sur fond de transition écologique » : la souveraineté de la France sur son immense domaine maritime (le second au monde avec près de onze millions de kilomètres carrés) ; la recherche scientifique et la connaissance de l’océan, ce poumon si essentiel à l’avenir de la vie sur Terre ; et l’entreprenariat maritime français, ses innovations et son écosystème.
Le professionnel du monde maritime réunis à Nice ( plus de 1400) sont conscients que les experts scientifiques sur l’urgence à agir. L’union européenne a un objective commune de préserver un trésor : la biodiversité
Les récents rapports rendus par les experts mondiaux du climat (Giec) e et de la biodiversité( IPBES) rappellent qu’il est aujourd’hui plus que urgent d’agir que l’océan est victime du changement climatique et d’une pollution grandissant ne peux plus se permettre d’attendre. Le réchauffement climatique n’est pas la seule menace qu’il pèse sur l’océan sa surexploitation est une autre, notamment la surpêche. L’éolien porte la promesse de la réduction du carbone. Recherche océanographiques, transition numérique , transport maritime à voile, d’énergies marines renouvelables et de la plaisance durable
.

Le Président Emannuel Macron et le Ministre de la Mer Annick Girarddin

Cette présence montre l’importance qui est donnée à l’économie bleue et laisse entrevoir combien le rôle majeur de la France – 2ème puissance maritime mondiale – doit perdurer.

Le Président de la République a échangé avec les acteurs du monde maritime autour de thèmes centraux (souveraineté, recherche, transport maritime, nouvelles entreprises maritimes), et les a félicité pour leur résilience durant la crise de la Covid-19.
Ce déplacement a été également l’occasion de faire un point d’étape sur les réalisations menées par le Gouvernement, comme le Fontenoy du Maritime, le programme prioritaire de recherche « Océan et climat », l’extension des aires marines protégées, ou encore le plan « Mer Méditerranée exemplaire en 2030 ».

Signture de Annick Girardin avec le President des armateurs.

Annick Girardin a été très sollicitée en ce deuxième jour largement consacré au Fontenoy du maritime, une démarche qu’elle a engagée en vue de renforcer la compétitivité des armements français et plus généralement de l’ensemble de l’économie bleue.
Enfin, cette rencontre a permis au Président de la République de mobiliser les composantes du monde marin autour d’un contrat de compétitivité, qui visera notamment la création d’emplois pour soutenir l’économie de la mer. Emmanuel Macron a annoncé mardi, devant les Assises de la mer à Nice, une nouvelle enveloppe d'environ 50 millions d'euros pour le secteur de la pêche. J’en profite pour souligner votre vision environnementale, qui n’est pas incompatible avec l’idée de relance, bien au contraire.
Vous dites que la Mer est le territoire des explorations scientifiques. Qu’elle participe à la réindustrialisation de la France et à notre attractivité.
Qu’il faut s’engager fortement dans l’innovation, pour faire en sorte que les navires et les ports décarbonés de demain soient Français. La France est le 2ème domaine maritime du monde, avec 10,2 millions de km² d’espaces,
Le chiffre d’affaire de l’économie bleue va doubler d’ici 2030, et concilier écologie et économie grâce à l’innovation,1 million d’emplois sont attendus dans le secteur maritime français contre 400 000 aujourd’hui. Préserver la biodiversité et les ressources marines, c’est aussi engager un combat acharné contre les pollutions, à commencer par la pollution plastique en Méditerranée. Aux Assises de l’économie de la mer, un partenariat inédit entre deux champions maritimes française. Brittany Ferries et CMA CGM, deux armateurs français, ont profité des Assises de l’économie de la mer pour annoncer un partenariat dans le transport de passagers et de fret. Les deux armateurs français, le Breton et le Marseillais, ont annoncé, ce mardi matin à Nice, leur intention d’investir ensemble sur les liaisons transmanche et vers l’Espagne.
CMA CGM a bien entendu notre appel à partenaire pour l’acquisition de deux nouveaux navires à propulsion hybride, se félicite Jean-Marc Roué, président de Brittany Ferries, le numéro 3 mondiale du transport maritime apportera quelque 25 millions d’euros, dont 10 millions d’euros en quasi-fonds propres au spécialiste du transport de fret et de passagers entre la France, le Royaume-Uni, l’Irlande et l’Espagne.

Le Prince  Alberto de Monaco

. La clôture prononcée par le prince Albert II de Monaco, très sensible e active dans la protection des océans et héritier du pionnier des études océaniques, Alberto I di Monaco, précurseur de l'Océanographie et créateur du Musée Océanographique. " Cultiver la Science parce que propage la lumière et la lumière produice  la justice .".

Laura Damiola 

lauradamiola@gmail.com

image_pdfimage_print


Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Instagram Welcome to NHM TV !