jeudi 29 juillet 2021 - 17:14 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

« Je t’ai gardée dans mon coeur… » : Grasse dans les Alpes Maritimes (06)

Le 12/06/2021 | Par | Catégorie: TOURISME



image_pdfimage_print

Grasse organise toute l'année, mais notamment en période touristique des manifestations, expositions et congrès très axés sur la parfumerie ou les traditions locales.

La Fête du Jasmin105 se déroule au début du mois d'août. On y assiste à des défilés de chars, des fanfares, des feux d'artifice et des représentations culturelles autour du thème de la fleur de Jasmin. Au total, c'est 150 000 qui sont utilisés pour la festivité106. La première édition de cette fête populaire et touristique eut lieu en 1946 et le principe des défilés date de 1948107.

L'Exporose ou Exposition internationale de roses108 a lieu en mai. On y assiste à des expositions de roses de toutes sortes, des marchés, des ventes, des visites de la ville, des spectacles et des concours autour du thème de la Rose109. Elle existe depuis 1972.

Bio Grasse110 a lieu début septembre. On y trouve un marché de produits biologiques et des animations et expositions autour de l'agriculture biologique, le développement durable et l'écologie111. La première édition date de 1996.

Olivéa112 a lieu en juin. C'est un salon qui abrite des marchés, des concours, des expositions, des débats, des animations, des conférences… autour du thème de l'olive, mais aussi de l'ensemble des traditions locales provençales.

Vénusia ou Congrès international de cosmétologie113 a lieu en avril au palais des Congrès et présente des conférences autour de la beauté et du parfum.

Le Congrès Centifolia114 a lieu en octobre depuis 2001. Il a pour but de présenter au travers de conférences la filière du parfum, premier secteur économique de la ville et pour lequel un pôle de compétitivité a été labellisé.

Le Symposium international d'aromathérapie et plantes médicinales115.

Le festival des Didascalies116 a lieu au printemps, généralement au mois de mai. C'est un festival de théâtre scolaire qui regroupe près de 20 troupes (300 comédiens), 10 500 visiteurs chaque année. Créé en 1990 par l'Institut Fénelon, le festival accueille en plus des troupes locales plusieurs troupes étrangères qui font leur représentation en français. Malgré les difficultés, l'équipe organisatrice se refuse (avec l'appui des élèves de la troupe majeure du festival) à se limiter à un festival franco-français. Jusqu'en 2011 les troupes concourraient pour gagner le challenge. Cependant l'inégalité entre les troupes a contraint l'association à clore le challenge et de faire du festival une rencontre amicale autour du théâtre. Les troupes majeures sont celles de l'Institut Fénelon (qui compte plus de 500 comédiens, des ateliers de l'enseignement primaire à l'option BAC théâtre du lycée) et celle des classes de l'école St Jacques.

Le festival « Les toutes premières fois »117 est un festival cinématographique créé en 1998 qui se déroule chaque année pendant une semaine au mois d'avril. Il est organisé par l'association « Cinéma au Parfum de Grasse », née en . Durant la semaine, il y a notamment des diffusions de longs métrages et une compétition de courts métrages, récompensée par un prix doté, le Jasmin d'Or. Il existe également un concours de réalisation vidéo, récompensé par le prix des Lavandes d'Or. Enfin, des rencontres sont prévues entre le public (dont les scolaires) et les professionnels du cinéma.

Santé

Le Centre hospitalier de Grasse (CHG)118, implanté sur le site de Clavary en 1978119, accueille 17 000 patients qui sont soignés par 135 personnes dont 70 praticiens hospitaliers. Il dispose d'un budget de quatre millions d'euros d’investissements, et 70 millions d'euros de dépenses d’exploitation. En tant que maire, Jean-Pierre Leleux assure la présidence du conseil d'administration120. En 2005, cet hôpital possédait 507 lits119.

Sports[modifier | modifier le code]

Le Rugby olympique de Grasse (ROG) fondé en 1963, dont l'équipe première joue en Championnat de France Fédérale 1 (3e division), reste l'équipe emblématique de la ville121.

Différents sports peuvent être exercés dans la salle omnisports située avenue de Provence. En outre, Grasse compte 6 gymnases dont 5 dans les lycées et collèges publics de la ville : Canteperdrix, Saint-Hilaire, Amiral-de-Grasse, Saint-Éxupéry, Les Jasmins et Tocqueville et 1 attaché au stade Perdigon ; 5 stades : Jean-Girard, Perdigon, La Paoute, Plan de Grasse et la Bastide Plascassier ; 2 golfs : Saint-Donat, Golf du Claux-Amic; 5 stades Boulistes : Gaston de Fontmichel, L'Ambiance bouliste du cercle grassois, le Sporting club de Magagnosc, au Plan de Grasse, l'Amicale bouliste St-Joseph122

Le football est présent avec le Racing Club de Grasse (tenant du titre de la Coupe Côte d'Azur, évolue en DH). On peut y trouver également du FUTSAL (Jeu Brésilien), avec le premier club du Pays Grassois, le Grasse Futsal Club, créé en 2007, le club est champion de France dans la catégorie des Under 18 (UNCFs – Défi National Jeunes en 2010). Le club évolue désormais en Élite Régional et ambitionne une montée en Élite National 1 (UNCFs). Seul bémol, le club ne dispose toujours pas d'un gymnase au sein de la ville de Grasse.

La natation peut-être pratiquée à la Piscine Harjès (ouverte toute l'année), qui possède un bassin de 25 mètres et 4 lignes et est couverte et chauffée, ainsi qu'à la piscine olympique "Altitude 500" (ouverte seulement en été), qui possède un bassin olympique de 50 mètres et est découverte123.

Ainsi que le triathlon (avec le club du Triathlon du Pays Grassois124, club qui a évolué au plus haut niveau en duathlon avec une équipe D1. Ce club a connu des places d'honneur en championnat du monde, Richard Hobby deux fois 11e des mondiaux de duathlon 2010 et 2011, ainsi que Cédric Largajolli double champion d'Europe et champion du monde longue distance en catégorie -25 ans.

L'Espace Chiris permet la pratique d'arts martiaux tels que le karaté Challenger et le Kung-Fu (École du Tigre Blanc)122, l'équitation peut être pratiquée au Club Hippique de Grasse125, la ville dispose de 4 courts de tennis : "Altitude 500", Tennis Club de Grasse126, Tennis de la Chênaie et Squash Club de Grasse127.

On peut également pratiquer la boxe (au Boxing club et au Boxe Française Sport Impact), le tir (au Tir de l'Avenir de Grasse), le judo (au Judo club de Grasse128, à l'École Grassoise de Judo et au Judo Club du Plan de Grasse), l'Aiki Dojo (Aiki Dojo Azur), le taekwondo, l'escrime (Cercle d'Escrime de Grasse dont la salle a été inaugurée récemment129), la pelote basque et provençale (au fronton et au trinquet du Plan de Grasse), le tennis de table (au gymnase de l'école St-Exupéry), les échecs (avec Grasse Échecs130) et le tarot (à Saint-Jacques)122.

Médias

La mairie publie chaque mois Kiosque, un magazine d'informations concernant Grasse et le pays Grassois disponible gratuitement chez un grand nombre de commerçants et d'administrations. Il informe des manifestations et évènements à venir, des travaux en cours de réalisation, des projets municipaux, de l'action de la mairie et de ses services, des nouveaux commerces, des actions des associations… Il contient parfois une note historique, culturelle ou touristique concernant la vie locale. Le directeur de la publication est le maire de la ville, Jean-Pierre Leleux131.

La radio associative locale Agora FM, (que l'on peut écouter en ligne)132 a été créée en 1982 et émet depuis Grasse dans le secteur Grasse-CannesAntibes en direct. Elle vit des subventions du conseil municipal133, ce qui ne l'empêche pas d'adopter une ligne éditoriale marquée à gauche : son président et membre fondateur, Gilbert Andruccioli, fut l'adjoint au maire à la Culture sous la municipalité communiste de Georges Vassalo de 1977 à 1983134.

Au xixe siècle, il existait un Journal de Grasse135. Aujourd'hui, l'information locale écrite est essentiellement relayée par l'édition grassoise de Nice-Matin136.

Économie

Le crédit

Fort de son archevêché et de la « bulle du Pape Innocent IV » en 1242, Grasse s’allie avec Gênes avec laquelle la ville développe son commerce jusqu’à la fin du xve siècle. Vers 1650, l'activité économique de Grasse est entièrement fondée sur le crédit. Le prêt à intérêt étant proscrit, les Grassois vont contourner cette interdiction137.

source : wikipedia

image_pdfimage_print


Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Instagram Welcome to NHM TV !