mardi 02 juin 2020 - 09:45 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Lettres à leur auteur(e)

Le 17/04/2020 | Par | Catégorie: LA CRITIQUE LITTÉRAIRE



image_pdfimage_print

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Cher Vartan,

J'ai lu ton livre avec passion ce week-end. Il y a des livres dont on a du mal à sortir de la lecture et qu'on poursuit tard le soir. Au delà d'une biographie et d'un hommage magnifique à tes parents et au courage, je voudrais te dire que tu es un "passeur" d'humanisme. Ton livre apporte tout simplement du bien au lecteur, on en sort avec divers sentiments de partage, de solidarité… Je ne sais exprimer tout ce que j'ai ressenti. Malheureusement ces sentiments ont été ternis à la fin du livre par l'historique du génocide dont je ne connaissais pas tous ces détails de l'horreur et là il n'y a plus d'humanité. Tu es OM1, je suis C1NM nous avons tous les deux arrêtés la navigation presque au même age et pour les mêmes raisons, alors bien sûr nous avons tous les deux au moins deux patries communes : la Marine et la France. Je ne peux revendiquer ta troisième patrie l'Arménie mais en tout cas tu m'as donné envie d'y aller. Le hasard a voulu que j'ai assisté il y a peu sur internet à la désignation des nominés de l'Aurora prize avec certains membres qui étaient en direct de Erevan. 

Oui la vie est faite d'heureux hasards, de chance. Ayant beaucoup travaillé dans les pays du tiers monde, je me suis toujours interrogé sur le destin : pourquoi moi suis je né dans un certain confort et d'autres dans la misère la plus totale. J'avais un oncle qui était moine qui me disait que dés notre naissance Dieu nous laissait maître de façonner au cours de notre vie ce que nous ferions de nos mains, de nos dons. La direction que nous prenons est le fruit de nombreux hasards. Je te mets en fichiers attachés mon "portrait" publié en début d'année par Jeune Marine ainsi qu'un poème de Pablo Neruda car j'ai vu que tu aimais bien la poésie.

Je te dis à nouveau un grand merci pour ce que tu as partagé.

Bien amicalement

François

ps : Mon épouse a lu aussi ton livre et l'a beaucoup apprécié. "

Ils ou elles ont pris la plume pour écrire à leur auteur(e) favori :

un florilège des plus belles lettres à Vartan Berberian auteur du "Figuier de mon Père"
 



Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !