samedi 08 août 2020 - 23:03 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Vladimir Poutine coupe le pétrole

Le 07/01/2020 | Par | Catégorie: ÉCONOMIE



image_pdfimage_print

Plus de pétrole pour le Bélarus (ou Biélorussie). La Russie a arrêté de livrer du pétrole à ce pays enclavé, à cause de déaccord sur cls livraisons après l'expiration du précédent contrat au 31 décembre 2019, a annoncé vendredi la compagnie pétrolière bélarusse.

Dans un communiqué, la compagnie pétrolière Belneftekhim a précisé que les livraisons de pétrole à destination des deux raffineries du Bélarus étaient au minimum technique. "On travaille actuellement à conclure les contrats pour janvier 2020", a toutefois rassuré l'entreprise d'Etat .

La Russie et le Bélarus sont alliés mais leurs relations sont agitées par des désaccords énergétiques. Le précédent contrat sur les prix et les volumes de pétrole livré par Moscou à Minsk a expiré le 31 décembre 2019. Les présidents de Bélarus et de Russie, Alexandre Loukachenko et Vladimir Poutine, se sont rencontrés plusieurs fois fin 2019 pour arriver à un accord, mais sans succès.

Les livraisons de pétrole russe sont pourtant très importantes pour le Bélarus.

Minsk achète 24 millions de tonnes de brut à la Russie par an , six millions pour ses besoins et le reste est raffiné et exporté, de l'argent frais indispensable à l'économie exsangue du Bélarus.

Le Bélarus est alimenté en pétrole russe par l'oléoduc Droujba ("Amitié" en russe), un des plus importants du monde, qui envoie  aussi à des pays européens dont l'Allemagne et la Pologne.

Un porte-parole de Transneft, qui a le monopole des oléoducs en Russie, a dit aux agences de presse russes que Transneft n'a reçu aucune demande des raffineries bélarusses depuis le 1er janvier 2020.

"Dans le même temps, le transit du pétrole à travers le Bélarus continue à plein régime", a précisé ce porte-parole.

sources : Transneft, Belneftekhim, media publics belarusses



Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !