lundi 17 juin 2019 - 01:19 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Le pdt Poutine supervise un test du missile hypersonique Avangard-RIA

Le 27/12/2018 | Par | Catégorie: HIGH-TECH



image_pdfimage_print

La Russie développe des armes de rupture stratégique, les missiles hypersoniques (Kinjal et Avangard) qui pourraient lui assurer une avancée technologique et militaire. 

Vladimir Poutine a supervisé le test réussi du nouveau système de missile hypersonique russe Avangard, capable de transporter des ogives nucléaires et conventionnelles, .

Le développement de vecteurs hypervéloces pourrait donner une avance militaire à un club restreint d'Etats détenteurs .

Ces armes grâce à leur vitesse supérieure à Mach 5, à condition d'être associées à des manœuvres, disqualifient les capacités actuelles d'interception des défenses adverses (déni d'accès).

Ces armements peuvent faire peser à tout moment et à toute distance une menace instantanée de frappe conventionnelle, voire nucléaire. Selon le SGDSN, les vecteurs hypersoniques restent encore très immatures et les premières mises en service opérationnelles seront daans plusieurs années, avec de probables limitations en termes de charge utile, d'autonomie de navigation et de précision terminale.

La France & quatre pays disposent de programmes visibles de recherche et de développement  d'armements hypersoniques : les Etats-unis, la Chine, la Russie et l'Inde (en coopération avec la Russie). 

A l'horizon 2030, les armements hypersoniques seront dans les arsenaux de plusieurs puissances. La France elle-même en veut pour la composante aéroportée de sa dissuasion nucléaire à partir de 2035. Et même avant, avec les missiles qui vont succéder au Scalp et à l'Exocet.

source : le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN).

Le président russe a observé l'essai à distance, d'un bâtiment du ministère de la Défense à Moscou. Le test a eu lieu dans l'extrême-orient russe. Le pdt Poutine a annoncé en mars des nouveautés dans l'armement, parmi lesquelles l'Avangard .Il a affirmé qu'elles pourraient frapper presque n'importe où et échapper à un bouclier antimissile des États-Unis.

En mars, la Russie avait testé avec succès le  missile hypersonique Kinjal (poignard) qualifié par le président Vladimir Poutine d'"arme invincible". Le président russe avait assuré que les missiles Kinjal allaient dix fois plus vite que la vitesse du son et pouvaient déjouer les systèmes antimissiles existants.

 



Tags: , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !