mardi 20 novembre 2018 - 09:25 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Les enjeux sont le gaz et le caviar : accord historique sur la Caspienne

Le 13/08/2018 | Par | Catégorie: INTERNATIONAL



pub
image_pdfimage_print

Le sommet qui vient de se clore dans le port d'Aktaou au Kazakhstan est le cinquième du depuis 2002.

Après plus de 20 ans de négociations, les cinq pays bordant la mer Caspienne, la Russie, l'Iran, le Kazakhstan, l'Azerbaïdjan et le Turkménistan ont signé un accord historique définissant le statut de la mer Caspienne.

Réunis dans le port kazakh d'Aktaou, les cinq pays qui bordent la Caspienne se sont mis d'accord sur le statut de cette étendue d'eau, en plein vide juridique depuis la dissolution de l'URSS, sont parvenus à un accord définissant son statut légal : la Caspienne bénéficiera d'un «statut légal spécial»: ni celui d'une mer, ni celui d'un lac, qui ont leur propre législation en droit international.

Le ministre kazakh des Affaires étrangères a déclaré que le Kazakhstan ne permettrait pas le déploiement de bases navales américaines dans la mer Caspienne : les accords entre Washington et Astana portent seulement sur le transit par le Kazakhstan des matières non-létales depuis l'Afghanistan.

Les enjeux de cet accord historique sont le gaz et le caviar .

source : le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Grigori Karassine

 

 

 

 

 

salon à Paris en 1931



Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !