mercredi 18 septembre 2019 - 05:33 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Un exemple de réussite américaine : Ocean Spray , la boisson anti-oxydante

Le 13/08/2015 | Par | Catégorie: ÉCONOMIE



image_pdfimage_print

56490-ocean-spray-le-jus-de-fruits-antioxydant-s-arrache

La coopérative est créée en 1930 par trois producteurs de cranberries qui partagent le même objectif : conquérir de nouveaux marchés avec des produits innovants.
 
Elle commercialise la première boisson au jus de cranberry aux États-Unis en 1930 , et le premier mélange de jus du monde en 1963.
 
 En 1976, Ocean Spray accueille des producteurs de pamplemousses de la région d’Indian River, en Floride.
 
Ocean Spray part à l’assaut du marché britannique : la recette originale de sa sauce aux cranberries devient un accompagnement traditionnel de la dinde de Noël. Ocean Spray met sur le marché les premiers cartons durables sur le continent américain en 1981 : l’Ocean Spray Paper Bottle™ utilisée pour le conditionnement des jus. Et dans les années 80, elle est la première à emballer les jus dans des bouteilles en PET.
 
De nouvelles boissons au jus de myrtille ont été lancées en 2010.
 
Le cranberry :
Les  Indiens d'Amérique du Nord confectionnaient le pemmican – un gâteau de survie à longue conservation – viande de cerf et purée de cranberries. La cranberry est une baie connue d'eux pour ses bienfaits naturels. Les sorciers guérisseurs utilisent le fruit en cataplasmes pour aspirer le poison des blessures causées par des flèches. Le jus rouge profond de la cranberry servait comme teinture naturelle pour les tapis, les couvertures et les vêtements. Les Indiens du Delaware, dans le New Jersey, arboraient la cranberry comme symbole de paix.

 

La cranberry est l’un des seuls fruits cultivés originaires du continent nord-américain (avec la myrtille et le raisin Concord). Elle est nommée différemment. Les Indiens de l'Est l'appellent  « sassamanesh », tandis que les Pequots de Cape Cod et les tribus Leni-Lenape du South Jersey l’appellent « ibimi » ou « baie amère » et les Algonquins du Wisconsin « atoqua ».

Mais ce ne fut que lorsque les colons néerlandais et allemands la baptisent « crane berry » – car la fleur de la cranberry ressemble à la tête et au bec d'une grue (« crane » en anglais) – que le fruit devient : « cranberry ». La légende dit que les Pères pèlerins, lors du premier Thanksgiving à Plymouth, servirent la cranberry accompagnée de dinde sauvage et d'un plat de maïs et de fèves (succotash). À l’époque des grandes expéditions des clippers et des baleiniers, les marins américains s’en servaient pour lutter contre le scorbut. Pendant la deuxième guerre mondiale, les troupes américaines consommaient environ 500 000 kilos de cranberries déshydratées par an .

source : Ocean Spray
 
 


Tags: , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !