mardi 12 novembre 2019 - 17:28 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Au « Golden Apricot » : « Niqab ni soumise  » & « Before Breakfast »

Le 05/08/2014 | Par | Catégorie: CINÉMA



image_pdfimage_print

Amina Zhaman

traditional Circassian costume

lolotteDe notre envoyee speciale au festival "Golden Apricot"  (L'abricot d'or) ,  Alice Kanterian

 

2 court-metrages en compétition :

1. J'ai rencontrée Amina Zhamann pour la première fois l'année dernier en 2013 à Erevan, on etait toutes les deux en train d`attendre Charles Aznavour au musée dedié a l' artiste, placé magnifiquement sur les colines de Erevan. Amina était invitée comme actrice avec un court métrage et venait de recevoir une trophée pour la meilleure "Contribution dans un PremierFilm"

Amina Zhamann est une jeune cineaste d'origine circassienne ;  elle est actrice, productrice, scenariste et compositrice a la fois. Et la voilà cette année revenue en Erevan, cette fois avec une triple tache, compositrice, actrice et realisatrice. Un devoir dificille et en plus le sujet elu n'etait pas facile du tout  car il s'agit de l'adaptation de  la piece d'Eugene O’Neill’s “Before Breakfast” (USA, 2014). Une très originale adaptation, et une actrice avec une bonne presence scenique, et  qui signe donc  aussi la bande sonore.
Amina raconte l'histoire de Miss Rowland qui commence comme un rêve de conte de fée: elle épouse Alfred, le fils d`un millionnaire,  poète et beau parleur, alors qu`elle est d' origine simple : la fille d'un épicier. L`ancienne version américaine nous laissait voir les images, la couleur des mots, la vie en rose : celle  d'Amina ce concentre sur la deuxieme partie, en laissant le romantisme de coté, en nous mettant face à la dure réalité vécue par cette femme,  a coté de son mari, et  qui tient le coup, jusqu`à la fin, ou presque jusqu`à la fin!

 

La biografie d' Amina Zhamann en anglais:
Amina Zhamann (AM/NA), Ph.D., is a Circassian filmmaker, actress, producer, screenwriter, singer-songwriter, theatre critic, scientist and social activist. Winner of Golden Apricot Yerevan International Film Festival 2013, Armenia ("Contribution in a Debut Film" Award), Loutraki International Film Festival 2013, Greece ("Brightest Debut"), International Rights Film Festival "STEPS" 2013, Ukraine ("Best Script", "Best Actress", "Best Music Video Against War"), Albanian Film Week International Festival in New York 2013, USA ("Audience Award for Best Feature Film"). Born in Nalchik (Caucasus, Russia), Amina graduated from music school in 2002 and the prestigious theatre academy – Russian Academy of Theatre Arts (GITIS) in 2007. While at GITIS, she played Dorine in J.-B. Moliere's “Tartuffe or the Imposter” (2004), Feliciata in A. Ostrovsky's “Truth is good, but happiness is better” (2004). Amina directed 2 theatre productions where she played the leading roles – Mrs. Cheveley in O. Wilde's “An Ideal Husband” (2005) and La Perichole in P. Merimee's “Le carrosse du Saint-Sacrement” (2007). She excellently played a widow Elena Popova in R. Atmurzaev’s production “Bear” (2006) by A. Chekhov and a victim of repressions in Carl Orff's “Misterion” (2007) directed by Kirill Serebrennikov (winner of Karlovy Vary (2005), Rome (2006), Locarno (2008) and Warsaw (2008) International Film Festivals). Amina Zhaman has written more than 70 songs in English in different music styles and 5 instrumental compositions. AM/NA gave her first solo concert at River Rock Casino Resort in Vancouver, B.C. in 2010. Released 6 music videos – “My Religion”, “Ex-Somebody”, “I’m New”, “Let Me”, “Oriental Pearl” and “You Still Love Me”. In 2011 Amina completed her Masters Degree in Art Science at GITIS and in 2014 is expecting to defend her thesis on American Drama for her Doctoral Degree. Amina wrote the script and original soundtrack of “Right to Love” (directed by Paul Kurti, USA, 2012), where she also played the leading role. She is brilliant as Mrs.Rowland in the first ever screen version of Eugene O’Neill’s play “Before Breakfast” (USA, 2014). This short film is Amina Zhaman’s directorial debut.

Le meilleur court métrage du Festival de Erevan

Un autre court-métrage, avec un rôle de femme courageuse est celui de la réalisatrice danoise Charlotte Schioler « By Any Means available". L`idée du court-métrage est drole et très sérieux à la fois : Une jeune danoise, Schioler y joue le rôle principal : elle  veut absolument acheter un appartement à Paris, car elle veut y vivre.Elle   a l'idée de se déguiser comme les femmes musulmanes voilées afin de prendre discrètement des mesures de l'appartement qu'elle veut acheter a Paris car elle a loupé  la visite. La propriétaire lui a parlé de 68 metres carres  et les mesures sont essentiellement  importantes, car on paye par mettre carré et celui-ci est très cher à Paris. Alors elle décide a revenir déguisée pour pas etre reconnue pour mesurer l'appartement de l'extérieur. C'est un quartier en partie musulman où la couverture de son visage ne ​​serait pas inhabituelle. On l'accompagne comme spectateur dans les rue du quartier à la recherche de l`habit appropie. Voilà l'idée du film !

Dans un court mètrage  de dix-huit minutes, la réalisatrice a réussi à transmettre toutes sortes d'ambiguïtés qui resultent de  l'usage du niqab par les femmes musulmanes, une question d'une certaine importance politique en France, où l'islamophobie est courante – En faisant cela elle devient témoin et sent sur sa propre peau  les prejugés rencontrés jour par jour par les femmes musulmanes, dans les rues de Paris. Des regards hostiles ou des  commentaires mechants comme celui du touriste américaine : Et c'est ca qu'ils appellent l'égalité pour les femmes !" Mais il y  a aussi un autre coté intéressant et bien depeint . La réaction des femmes musulmanes envers une européenne qui demande où on peut acheter le niqab. On lui tourne le dos comme en réaction à cette question, elle a du mal a etre servie, on ne la sert pas dans trois magasins, alors pour conclure les prejugés se retrouvent de deux cotes.  Il n'y  a pas que du noir et blanc dans la vie, il n'y a pas qu du bon et du mal, la vie est plus ambigue!

 

Photos : 1) "Before Breakffast"  , 2) Amina Zhaman en costume traditionnel circassien , 3 "Niqab ni soumise"



Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !