samedi 21 septembre 2019 - 22:12 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Arts corporels , arts sonores , arts visuels à Genève

Le 13/11/2013 | Par | Catégorie: ART & CULTURE



image_pdfimage_print

Nous avons le plaisir de vous inviter aux portes ouvertes à Utopiana les 16, 17, 18 et 19 novembre 2013, entre 18h et 20h. A cette occasion Ayaz Jokhio et Zainub Jawwad présenteront cinq projets développés au cours de leur séjour à Genève.

Ce couple d’artistes produit ensemble un travail pour la première fois. En confrontant leurs pratiques individuelles, ils arrivent à une expérimentation transdisciplinaire faisant intervenir l’art sonore, la danse et les arts visuels. Leur collaboration a ouvert un espace inédit, qui entrelace des manières différentes de concevoir la pratique artistique. Dans un diptyque composé d’une photographie et une vidéo, les artistes explorent une nouvelle forme de production de l’art islamique de la calligraphie, en le mélangeant avec des modes de production propres à notre contemporanéité. En même temps, ils questionnent et donnent un nouveau sens à cette tradition.

Autour de cette pièce, quatre autres travaux seront montrés. Dans la continuité d’une démarche qui interroge la pratique de l’autoportrait, Ayaz Jokhio a proposé une collaboration à plusieurs personnes pour intervenir sur ses autoportraits. Il souhaite par là commencer une réflexion sur la couleur et sur le poids que porte le regard de l’autre sur la définition de soi. Par ailleurs, il présentera deux miniatures peintes et encadrées en doré, un travail qui fait référence à la mode pakistanaise actuelle de la peinture en miniature traditionnelle.

Zainub a créé une bande sonore pour la maison d’Utopiana : Aïman.  En utilisant différentes techniques de chant pour convertir sa voix en différant notes et instruments, elle transforme chaque pièce en son. Ainsi elle résiste à l’inhibition initiale que le silence de l’environnement avait produit, en rétablissant le silence comme un outil : ce silence auquel elle s’est vue confrontée, lui a permis de comprendre sa propre voix comme puissance qui habite, qui occupe.

Finalement, le résultat d’un workshop de danse kathak menée au cours de la résidence sera présenté. Les questions centrales qui ont motivé cet exercice étaient l’intention de l’artiste de partager sa pratique de la danse en tant que femme dans son contexte, et aussi de savoir quelle sorte de mouvement pourrait être créé en travaillant avec des non danseurs, et comment se construit l’expérience du commun par le corps. Le public présent aux portes ouvertes sera aussi invité à participer à cette expérience.

We are pleased to invite you to Utopiana’s open house on November 16, 17, 18 and 19, 2013. During these days Ayaz Jokhio and Zainub Jawwad, artists in residency, will present five projects that they have developed during their stay in Geneva.

This artist couple is producing a collaborative work for the first time. In the confrontation of their individual practices, they have achieved a transdisciplinary experimentation that intertwines sound art, dance and the visual arts. The territory drawn by their collaboration has allowed for a juxtaposition of ways of doing and understanding artistic practice. In a diptych made of a photograph and a video, the two artists explore a new way of producing the traditional Islamic art of calligraphy, mixing it with contemporary modes of production. Simultaneously, they question and give new meaning to said tradition.

Four other pieces will be shown as well. Ayaz, who has been working with questions on portrait tradition, asked several people to intervene his self portrait. With this procedure, he wishes to start reflecting on questions of color and on the weight carried by the gaze of the other on the definition of the self. He is also presenting two painted miniatures framed in gold, a work that makes reference to the  Pakistani trend of traditional and neo-minature painting.

Zainub created a soundtrack for Utopiana’s house: Ayman. Using different singing techniques she transmutes her voice into different musical notes and instruments, transforming each room into a sound. In this way she resists the initial inhibition caused by the silence of the surrounding environment, reconstructing it as a tool, allowing her to understand her voice as an occupying potency, one that inhabits space.

Finally, the result of a kathak dance workshop carried out through the length of the residency will be presented. The questions at the heart of this exercise were the intention of the artist to share her experience with dancing as a woman in her context, while at the same time discovering what type of movement can be created when working with non-dancers; how does the body construct the experience of the common. Those present at the open house will be welcome to join this experience.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Utopiana remercie / Utopiana thanks
Bastien Birchler, François Charles (Lumens8), Claudiane Corthay, Catherine David, Yvonne Harder, Dagmar Reichert, Sandrine Salerno, Maria Adelaida Samper, Thomas Schunke, Kate McHugh Stevenson,
 
ainsi que

 

le FondCulturelSud

 

pour le soutien financier à cette résidence / as well as the FondsCulturelSud for the financial support to this residency

 
Utopiana
Avenue des Eidguenots 21
1203 Genève, Suisse
 
UTOPIANA est une association indépendante du point de vue politique et religieux, et sans but lucratif. Son siège est à Genève.
utopiana

UTOPIANA a pour but principal de combattre l’isolement intellectuel et artistique en Arménie. Elle veut contribuer au développement de la création contemporaine et de la pensée critique en Arménie et faire connaître les artistes contemporains et intellectuels arméniens à l’étranger. Elle a pour but également de promouvoir l’Arménie comme lieu de dialogue et de rencontre artistique et intellectuel entre l’Arménie et l’Europe occidentale et entre l’Arménie et ses voisins.

UTOPIANA se donne notamment pour moyens d’organiser des manifestations culturelles dans le cadre formulé à l’article 3 des présents statuts, par exemple :
– Organiser des expositions d’art contemporain montrant des artistes arméniens en Europe occidentale et dans les pays voisins de l’Arménie.
– Organiser des expositions d’art contemporain montrant des artistes d’Europe occidentale ou de l’un des pays voisins de l’Arménie à Erevan.
– Organiser des rencontres intellectuelles (conférences, colloques, etc.) à Erevan.
– Diffuser des projets artistiques et des textes de réflexion par le web, l’impression ou tout autre moyen jugé adéquat.
– Développer des partenariats avec les institutions de formation (université, école des beaux-arts, etc.), les institutions culturelles (musées d’art contemporain, centres d’art, associations poursuivant des buts analogues, etc.), les organisations non gouvernementales en Europe occidentale et en Arménie.

Le site de Utopiana

 
 

 
 

 

 


Tags: , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !