mardi 19 novembre 2019 - 01:39 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Une Fondation « Mekhitar » partenaire avec la Fondation Napoléon et Léa Bullukian pour la création d’un musée sur le site du chateau de la Marquise de Pompadour

Le 05/07/2013 | Par | Catégorie: ART & CULTURE



image_pdfimage_print

Association Sèvres 2015

Pour la création d’un musée mémorial du génocide arménien

LA FONDATION MEKHITAR OFFICIELLEMENT ETABLIE PAR SEVRES 2015

 

La Fondation Mekhitar officiellement créée. Un partenariat stratégique avec la fondation Bullukian annoncé, une campagne de souscription grand public bientôt lancée.

Sèvres, vendredi 5 juillet (CP N°8) – Le Conseil d’administration de Sèvres 2015 annonce la conclusion des accords qui installent officiellement la Fondation Mekhitar. La Fondation Mekhitar est la structure qui gérera la future cité arménienne de Sèvres en cours de réflexion. « Nous sommes très fiers d’avoir franchi avec succès cette étape cruciale pour la bonne marche du projet » a déclaré Robert Aydabirian, Vice-président de Sèvres 2015. « Nous avançons avec efficacité et pragmatisme et nous tenons le délai annoncé de fin juin pour la création de notre fondation » a-t-il ajouté.

La création de la Fondation Mekhitar s’accompagne en outre d’une annonce de partenariat renforcé avec la Fondation Léa et Napoléon Bullukian, reconnue d’utilité publique depuis 2003. « Nous avons été séduits par l’approche de Sèvres 2015 et la vision qui s’en dégage, inscrivant l’identité arménienne au cœur de la société française » a commenté Jean-Pierre Claveranne, le Président de la Fondation Bullukian. « Cette vision s’inscrit dans notre stratégie de développement auprès de la communauté arménienne de France et c’est pourquoi nous avons choisi de l’accompagner en nouant un partenariat stratégique » a-t-il précisé.

Une position à laquelle souscrit pleinement le Père Haroutioun Bezdikian, Vice-président de Sèvres 2015 et Représentant de la Congrégation des Pères Mekhitaristes, qui a souligné « la grande affinité et la communauté de vues » entre les deux fondations ainsi que la « dimension nationale » qui découle de ce partenariat en raison de l’implantation géographique des deux institutions. « Cette complémentarité renforcera de manière significative le rayonnement de la culture arménienne en France » a indiqué le Père Bezdikian.

Cette nouvelle étape permettra à tout un chacun de « contribuer concrètement au projet de cité arménienne par le biais de dons, legs et donations et de bénéficier des avantages fiscaux associés » a commenté Léon Papazian, le Secrétaire général de Sèvres 2015. A cet égard, Sèvres 2015 prépare actuellement une large campagne de souscription grand public pour accompagner les financements institutionnels des collectivités locales et régionales.

Le centre arménien de Sèvres comprendra un mémorial et un musée d’histoire associé, un centre de ressources et un centre de conférences. Il accueillera le grand public mais devrait également s’ouvrir aux chercheurs et au monde éducatif. ecoles-92-sevres-samuelmoorat-batiment

Congrégation des pères mékhitaristes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
 
 

 

 

Vue partielle du monastère San Lazzaro degli Armeni à Venise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Congrégation des pères mékhitaristes est un ordre monastique catholique arménien fondé par Mékhitar de Sébaste en 1700.

L'ordre occupe le monastère Saint-Lazare (San Lazzaro degli Armeni) sur l'île du même nom à Venise. Un autre monastère existe à Vienne en Autriche. Plusieurs écoles dirigées par les pères mékhitaristes existent de par le monde et plus particulièrement en France, le collège Samuel Moorat à Sèvres (Hauts-de-Seine).

L'ordre a joué un grand rôle dans le maintien et le renouveau de l'héritage culturel arménien.

Sommaire

 

 

Histoire

L'ordre a été fondé en 1700 à Constantinople par Mékhitar de Sébaste.

Action culturelle et éducative

Contrairement à la plupart des ordres monastiques chrétiens qui pratiquent au quotidien un travail manuel ou artisanal, les pères mékhitaristes ont le devoir d'accomplir des œuvres intellectuelles. Ainsi, l'écriture, la lecture et la recherche sont les principales occupations de ces prêtres.

Le monastère Saint-Lazare abrite une collection d'œuvres littéraires et artistiques unique au monde. On y trouve notamment certaines des premières bibles imprimées, des manuscrits originaux n'existant plus qu'en langue arménienne (les autres en latin ou en grec ayant été perdus ou détruits), des tableaux d'éminents peintres arméniens (Shart, Carzou, Sarian…) et autres lithographies et dessins.

Un musée permet de découvrir des objets anciens arméniens et urartéens, certains ayant plus de 2000 ans. Une momie égyptienne et son sarcophage y sont également exposés. Tous ces objets ont été soit offerts à la congrégation soit trouvés par les prêtres eux-mêmes durant leurs voyages.

Par ailleurs, de nombreux collèges ont existé à travers le monde (Paris, Vienne, Venise, Beyrouth…). La plupart d'entre eux sont aujourd'hui fermés ou n'assurent plus que des cours d'arménien hebdomadaires. Ces collèges, notamment celui de Sèvres, ont accueilli de nombreuses personnalités telles le réalisateur Raffy Shart, le producteur Christian Ardan, le compositeur Armen Bedrossian, le comédien Charles Gérard, l'ancien ministre Patrick Devedjian .

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

 



Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !