samedi 27 mai 2017 - 09:55 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Patrick Fiori

image_pdfimage_print

Patrick Fiori

Patrick Fiori (de son vrai nom Patrick Chouchayan) est un chanteur français né le 23 septembre 1969 à Marseille. Il s'est fait connaître en interprétant le rôle de Phœbus dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris en 1998.

Premiers pas

Issu d'une famille de 5 enfants, d'un père d'origine arménienne et d'une mère d'origine corse, et ayant vécu toute son enfance à Marseille, il fait ses premiers pas dans la musique à 12 ans grâce à Franck Fernandel, qui lui offre le rôle du fils du rémouleur dans la comédie musicale La légende des santonniers. À 16 ans, avec l’aide de sa famille, il enregistre un premier titre Stéphanie, suivi de Dans ton regard et Le cœur à fleur d’amour.

Ses participations répétées dans une émission de Léon Zitrone, Les habits du dimanche, ne passent pas inaperçues et commencent à le faire connaître. En 1987, il fait la première partie de Gilbert Montagné sur plusieurs dates de ses concerts ainsi que ceux de Michèle Torr et Barry White. C’est en 1992, parmi d’autres concours auxquels il participe, qu’il remporte celui des francophonies avec la chanson Au fil de l’eau, composée par son ami de toujours Bernard Di Domenico. Il décroche également le 1er prix du Concours de la Chanson Française en Fenouillèdes (à Sournia-66), parrainé cette année-là par Fabienne Thibeault, qui l'encourage dès lors à persévérer.

L'Eurovision

Ses prestations vocales ne laissant pas indifférentes, François Valéry et Marie-France Brière lui proposent de représenter la France au prestigieux concours de l’Eurovision en Irlande le 15 mai 1993 avec la chanson Mama Corsica. Il obtient une 4e place sur les 25 pays représentés derrière la gagnante Irlandaise Niamh Kavanagh, Sonia Evans pour le Royaume-Uni et Annie Cotton pour la Suisse. Patrick récolte 121 points, alors que la nation placé juste derrière (Norvège) n'a que 120 points. Ce soir-là c'était justement la Norvège qui était favorite avec la jeune Silje Vige.

Révélation

En 1994, il sort son premier album Puisque c’est l’heure, suivi de Le cœur à l’envers qu’il auto-produit en 1995. Il participe à de nombreuses émissions télévisées, notamment La Chance aux chansons animée par Pascal Sevran où il interprète Ma vie en présence d’Alain Barrière.

En 1997, il participe sur les conseils d’Eddy Marnay à une audition pour interpréter un rôle dans la comédie musicale Notre Dame de Paris au Palais des Congrès à Paris. Convaincu par sa prestation lors de la chanson Déchiré, Luc Plamondon lui confie le rôle du capitaine Phœbus. La chanson Belle sera élue « chanson de l'année » lors des Victoires de la musique en 1999. La même année, la comédie musicale Notre Dame de Paris est élue meilleur spectacle. Cette comédie musicale révèlera Patrick Fiori au grand public.

Parallèlement en 1998, il signe un contrat avec Sony et doit gérer la sortie de son 3e album, Prends-moi. En 1999, il intègre l’équipe des Enfoirés et prête sa voix pour l’adaptation de dessins animés en français Mulan et Le Prince d'Égypte.

Des débuts convaincants

En 2000, il décide de quitter la troupe de Notre Dame de Paris, pour se consacrer plus amplement à la sortie de son quatrième album, Chrysalide, dont une des chansons, Que tu reviennes, est écrite par Calogero.

En peu de temps, son quatrième album est double disque d’or. Il s'offre pour la première fois la scène de l’Olympia en octobre 2000 où il fait salle comble.

Il continue d’écrire et compose Si je m’en sors, qui connaîtra un très fort succès, premier single de Julie Zenatti.

En 2002, il sort un cinquième album, Patrick Fiori, avec un premier single, Marseille, chanson écrite par Jacques Veneruso et collabore pour la première fois avec Jean-Jacques Goldman, qui lui signe quatre titres dont Je sais où aller.

Après une date au Théâtre Opéra de Massy (91), Patrick Fiori enchaîne en 2003 une tournée dans toute la France et en Belgique, avec pour commencer le Palais des Sports. Il s'entoure des mêmes musiciens rencontrés lors de la tournée « Chrysalide » (2000/2001) avec notamment Jacques Veneruso (guitariste), Pierre-Jean Scavino (claviers), André Hampartzoumian et Patrick Hampartzoumian (deux frères l'un guitariste et l'autre percussionniste), Laurent Coppola (batteur), Patrick Dupont (guitariste basse), Agnès Hampartzoumian (choriste), Véronique Mavros (choriste), et Bruno Le Rouzic (cornemuse et flûtes).

L'année 2005 marque la sortie de son nouvel album Si on chantait plus fort dont sont extraits les singles Toutes les peines et Quatre mots sur un piano (Jean-Jacques Goldman). S'ensuivra une longue tournée d'avril 2005 à septembre 2007 avec deux dates à l'Olympia les 13 et 14 janvier 2007, où il est toujours accompagné de ces fidèles musiciens. À cette occasion, il présente à son public un jeune auteur compositeur et interprète de talent, Tommy, qui avait également été choriste sur le dernier opus. Il sort le single 4 mots sur un piano extrait de cet album qu'il interprète avec Jean-Jacques Goldman et Christine Ricol, titre qui reste numéro 1 des charts français pendant deux semaines vendu à ce jour à 175 000 exemplaires. Pour cet album, il utilise un nouveau procédé, le dual disc (une face CD et l'autre DVD), contenant un reportage de 26 minutes ainsi que deux titres en live acoustique, Toutes les peines et Que tu reviennes.

En novembre 2008 sort un nouvel album, Les choses de la vie, composé de reprises de bandes originales de films dont Le Parrain, Les parapluies de Cherbourg ou encore Borsalino. Le premier single Liberta en est d'ailleurs tiré. Le texte est réécrit par son vieux compère Bernard Di Domenico. On trouve néanmoins deux textes inédits mis sur des B.O jusqu'alors sans texte, le premier d'Ariane Quatrefages sur la musique de Jeux interdits et le deuxième Les Montagnes d'Arménie, signé de Patrick Fiori lui-même, sur la B.O. de Mayrig ainsi que deux inédits (textes et musiques) dont un de Jean-Jacques Goldman, Merci. C'est le premier album où il chante en italien, en espagnol et en anglais dans un duo avec Tina Arena sur la musique de Fame. La quasi-totalité de l'album a été enregistrée avec l'orchestre philharmonique de Budapest.

Une tournée a débuté en mars 2009, avec toujours la même équipe de musiciens, enrichie d'un quatuor de cordes. Fiori a décidé de séparer ses concerts en deux parties, la première étant consacrée au nouvel album et la deuxième reprenant des titres plus anciens. Cette tournée le mènera jusqu'à Moscou pour un concert exceptionnel au Théâtre du Kremlin.

Il a reçu un disque de platine pour Les choses de la vie.

Selon les experts vocaux il aurait une tessiture de ténor.

L'instinct masculin

En septembre 2010, il sort son 9e album : L'instinct masculin.

Après le très frais 1er single « Peut-être que peut-être », Patrick Fiori revient avec un nouvel album « L’Instinct masculin ». Un album très personnel qui permet à Patrick de s’ouvrir un peu plus aux travers des textes et/ou musiques de ses amis (Goldman, Quatrefages, Bériat, Florence, Hampartzoumian), de ses propres compositions et la réalisation de son alter ego Patrick Hampartzoumian. L’album d’un homme moderne qui navigue dans la vie avec bonheur et sérénité en compagnie de ses amis comme le prouve le duo inédit, « Je viendrai te chercher » avec Johnny Hallyday.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=A7iJqg93GCU[/youtube]

— Parler de l’homme pour honorer la femme
Il est des albums qui, à la première écoute, nous emportent immédiatement dans un univers. « L’instinct masculin » fait certainement partie de cette catégorie. Patrick reste Patrick, mais il prend ici une nouvelle dimension grâce, notamment, à ses ballades musicales à travers ses souvenirs, ses envies, son futur. Un album très personnel donc qui met l’accent sur une vie d’homme, SA vie d’homme : « Tout le monde parle de l’instinct féminin comme d’une évidence, mais qu’en est-il du masculin?, s’interroge Patrick. Il se résume peut-être à une certaine pudeur, le besoin de prendre soin des autres, de ses amis, de ses amours, d’assumer son rôle avec ses faiblesses, ses peurs. C’est sûrement une espèce d’élégance également, de délicatesse que tout homme porte forcément en lui. Comme je suis père depuis peu, l’instinct masculin c’est peut-être ça aussi, donner la vie et s’occuper des siens. » Le ton de l’album est donné ! « L’album s’appelle “L’instinct masculin” certes, mais c’est comme un hommage à la femme à travers des titres comme “Je crois me souvenir de toi” (la mère) ou “Dieu qu’elle était belle” (la femme que l’on aura jamais). Tout y est, la légèreté, l’amour, la famille, l’amitié, la nostalgie, tout ce qui me constitue. Comme je ne peux chanter que ce qui me touche, là, je suis aux anges ! »

Des textes sur mesure pour l’ami Patrick
En effet, comment Patrick pourrait renier ce qu’il est et notamment ses origines méditerranéennes ? Impossible tant ses racines lui collent à la peau comme en témoigne son sens aigu de la famille et de l’amitié. Et ce sont des amis qui se sont mobilisés pour nous faire découvrir plus avant l’univers de l’artiste. Ariane Quatrefages, la désormais fidèle collaboratrice, Lionel Florence, dont ce sont les retrouvailles avec Patrick, Jean-Michel Bériat qui connaît parfaitement l’artiste, Patrick Hampartzoumian son réalisateur depuis plusieurs albums et Jean-Jacques Goldman. Goldman qui fête ici ses 10 ans de collaboration avec Patrick : « J’ai l’impression que c’est sur cet album-là que tout le monde s’aperçoit que je travaille avec Jean-Jacques, mais ça fait des années que nous collaborons ! Il faut dire que Jean-Jacques m’a écrit beaucoup de chansons cette fois-ci, cinq au total », précise Patrick. Intarissable sur son amitié avec Goldman, le chanteur se souvient enthousiaste : De cette amitié ne pouvaient naître que de belles chansons, intimistes et personnelles : « Il écrit sur mesure pour moi, commente Patrick. Il a le don d’écouter les autres, ce qui est rare dans ce milieu ! Du fait, il arrive à attraper toutes les fibres de ma personnalité et les moindres gouttes d’émotion qui transpirent chez moi. D’ailleurs, le titre “Peut-être que peut-être” est un texte drôle, qui me correspond bien car je suis beaucoup plus fou qu’on ne le pense ! La chanson “À la vie” c’est pareil, je suis quelqu’un d’excessif, de méditerranéen, c’est mon éducation, donc je prends la vie à bras le corps et je suis toujours inquiet pour ceux que j’aime. Jean-Jacques a su capter ça chez moi. » Cinq chansons signées Goldman donc pour cinq moments de vie dont un moment important, la rencontre Fiori/Hallyday.

La musique à la fête avec Johnny
Impossible de ne pas s’attarder sur « Je viendrai te chercher », le duo entre Patrick et Johnny. Une chanson sur mesure écrite par Goldman et composée par Patrick. Un titre fort, qui restera un moment essentiel dans la carrière de Patrick : « Ce fut ma plus belle Fête de la Musique, sans aucun doute ! La plume de Jean-Jacques, la voix de Johnny sur une chanson de ma composition !!! Il nous a fallu 4 années pour faire aboutir cette envie commune, mais on y arrivé ! Au final, tout s’est passé très simplement : je lui ai envoyé la maquette de ma chanson, il a beaucoup aimé, et a tout de suite accepté. Johnny est arrivé au studio le jour de la fête de la musique et il a chanté avec tout son cœur… La grande classe ! La chanson est une bombe atomique. ! (rires) ».

Une bombe atomique qui ne peut néanmoins pas éclipser les autres titres forts de l’album dont deux très personnels. Le premier « Je crois me souvenir de toi » est une chanson hommage aux mères et, par association, à l’enfance comme cet autre chanson « Un pays que je ne connais pas » écrite et composée par Jean-Jacques Goldman : « Il est incroyable et, encore une fois, il m’a épaté. Dans la chanson, il a réussi à placer tout ce qui m’est cher : La Corse, l’Arménie, mon fils Sevan… Je connais un peu l’Arménie. Mon père m’a présenté ce qui reste de famille là-bas, ce fut un moment très émouvant. J’aime mes racines, je n’ai aucun problème avec, je les cultive, je les arrose même ! ».

En avril 2011, il entame la tournée Électrique de L'instinct masculin dans tous les Zéniths de France, qui s'est terminée en mars 2012.

En septembre 2011, il sort son premier album live enregistré au Dôme de Marseille. Le concert est aussi disponible en double CD/DVD. Son DVD est entré directement No 1 des ventes dés la sortie.

Discographie :

Patrick Fiori - L'instinct Masculin
L'instinct Masculin

Patrick Fiori - Les choses de la vie
Les choses de la vie

Patrick Fiori - 4 mots
4 mots

Patrick Fiori - Si on chantait plus fort
Si on chantait plus fort

Patrick Fiori - Patrick Fiori
Patrick Fiori

Patrick Fiori - Chrysalide
Chrysalide

Patrick Fiori - Prends-moi
Prends-moi

Patrick Fiori - Le coeur à l'envers
Le coeur à l'envers

Patrick Fiori - Puisque c'est l'heure
Puisque c'est l'heure

Sources :
Wikipedia
Site officiel de Patrick Fiori



Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !