vendredi 21 septembre 2018 - 12:34 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

« Incirlik est notre base »affirme le ministre turc des Affaires étrangères (Incirlik est sur des terrains « pris » aux Arméniens)

Le 13/03/2018 | Par | Catégorie: INTERNATIONAL



pub
image_pdfimage_print

Un journal américain a annoncé la fin des opérations US depuis la base d'Incrilik (Indjirlik) en Turquie, suite aux tensions entre les 2 gouvernements.

"Incirlik est notre base, et non pas celle de l'Otan», a affirmé le chef de la diplomatie turque à des étudiants de l'Institut des relations internationales de Moscou (MGIMO) auprès du ministère russe des Affaires étrangères.

Le Président Donald Trump a exhorté son homologue turc Recep Tayyip Erdogan à ne pas permettre de heurts entre les troupes turques et américaines.

La Turquie, deuxième armée de l'Otan par ses effectifs, et la Russie ont signé  un accord sur les livraisons de 2 batteries de S-400 pour  2,5 milliards d'euros. Ce contrat prévoit qu'Ankara achètera deux batteries de systèmes S-400. Les deux pays se sont entendus sur la coopération technique pour permetter la production par La Turquie de missiles sol-air.

La loi américaine CAATSA (Countering America's Adversaries Through Sanctions Act) pour «contrer les adversaires de l'Amérique au moyen de sanctions», depuis fin janvier 2018, prévoit des sanctions sur les «transactions importantes» avec des entreprises du secteur russe de la défense et du renseignement.

Le Département d'État américain a qualifié cett loi de dissuasion envers ceux qui veulent des accords avec la Russie.

La base d'Incirlik (prononcer Indjirlik) a été construite sur des terrains appartenant à des Arméniens qui ont été spoliés lors du génocide qui les a frappés depuis 1915.

Les terrains ont été loués par le gouvernement turc à l'armée américaine .

Incirlik est proche de la ville d'Adana .

"Some of the land on which the US Incirlik Air Base (left) is located was owned by Armenians and confiscated by the Ottoman government during the Armenian Genocide.[1][2] The Çankaya Köşkü Presidential Palace in 1935 (right), the official and current residence of the Prime Minister of Turkey, was originally the Kasabian Estate and belonged to an Armenian named Ohannes Kasabian, who escaped the Armenian Genocide.[3][4] The property was occupied by the Bulgurluzâde family and later purchased by Mustafa Kemal Atatürk, the founder and the first president of modern and secular Turkey.[4][5][6] It was then converted into the presidential residence in 1921.[4]"

source : wikipedia

sources : Wall Street Journal

 



Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !