dimanche 22 avril 2018 - 10:16 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

C’est Noel ! Encore ? Oui pour les Armeniens apostoliques

Le 05/01/2018 | Par | Catégorie: ARCHIVES





image_pdfimage_print

En résumé, les Arméniens sont des chrétiens apostoliques c'est-à-dire qui respectent la forme originelle du christianisme, apportée par les apôtres Thadée, Simon et Barthélémy, au 1er et 2 siècle.
Au 4e siècle, Grégoire l'Illuminateur réussit à convertir le Roi Tiridate au christianisme.

L'Arménie est ainsi le premier Etat au monde à avoir adopté officiellement le christianisme (en l'an 301).

Avec l'affaiblissement de l'Empire romain, le royaume de la Grande Arménie est divisée en 2 royaumes: la Persarménie (domination perse, zoroastrisme) et l'Arménie occidentale (province byzantine).

Les Arméniens refusent de se soumettre à la religion de l'Empire sassanide (Bataille d'Avaraïr, en 451).
Du côté de Rome, l'Eglise débat de la nature du Christ et adopte la doctrine du concile de Chalcédoine qui considère que le Christ est de 2 natures: humaine et divine, réunies en une seule personne. L'Eglise arménienne condamne et rejette cette position doctrinale, ce qui aboutit à une rupture définitive avec l'Eglise de Rome. Les Arméniens se dotent d'un chef spirituel appelé le Catholicos, qui siège à Etchmiadzine.

Les Arméniens ont donc gardé la date initiale de la naissance de Jésus Chist pour fêter Noël.

En effet, personne ne sait quand exactement Jésus est né. On dit qu'il serait né en -4 avant… lui-même. A l'origine, la nativité était fêtée le 6 janvier. Pour combattre les fêtes païennes (rites romains, germaniques et celtiques), le Pape fixe la naissance de Jésus le jour du solstice d'hiver (une erreur de calcul a fixé ce jour le 25 décembre puisqu'il a lieu en réalité le 21).

Mais l'Eglise arménienne a gardé la date du 6 janvier. Les Arméniens fêtent donc le même jour la Nativité et l'Epiphanie. Les Rois mages arrivent le 6 janvier pour apporter des cadeaux à l'enfant Jésus le jour-même de sa naissance.

Les "Nouvelles de Versailles"en ont fait un article, dans un rubrique consacré à la tradition de Noël selon les différentes cultures et communautés .

DANS L'ÉGLISE ARMÉNIENNE: NOËL
La fête est une des plus grandes fêtes de l'année car Noël n'est pas fêté le 25 décembre mais le 6 janvier selon la tradition des premières églises chrétiennes (antérieures à la conversion de l’Empire romain) et commémore aussi l'adoration des mages (comme le Noël orthodoxe fêté le 25 décembre.)

Il ne faut donc surtout pas faire la confusion avec le 7 janvier du calendrier civil, 25 décembre du calendrier julien, qui correspond au Noël de la majorité des orthodoxes qui suivent le calendrier julien .



Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !