Municipales à Paris : Agnès Buzyn , Anne Hidalgo , ou ….Rachida Dati … ?

Rachida Dati est critiquée en 2013 à la suite de sa mission d'observation des élections en Azerbaïdjan, qu'elle avait jugées « libres et équitables », en contradiction avec  le rapport de l'OSCE110.

En , elle vote contre l’ouverture d'une enquête parlementaire sur la corruption qu'exercerait le gouvernement azerbaïdjanais pour acheter des soutiens à l'étranger, notamment au Conseil de l’Europe111. Elle est par ailleurs décrite par Le Canard enchainé comme étant « une habituée des luxueuses soirées organisées par la première dame, Mehriban Aliyeva, à Paris »110. Elle serait membre de l’Association des amis de l’Azerbaïdjan (AAA), « principal instrument » de la diplomatie du caviar en France selon Le Monde112.

Une actionnaire de Renault l'assigne pour les 600 000€ d "honoraires" qu'elle a reçu . Procèdure en cours.

A Elise Lucet qui l'inerroge , elle refuse de répondre la traitant de "pauvre fille "" à la carrière pitoyable"

 

source : wikipedia

 




Bas coups à Bakou , & on enverrait Rachida Dati à la Mairie ?

2005 : Les dirigeants d'Azerbaïdjan font raser le cimetière médiéval arménien de Djoulfa (au Nakhitchevan, sur les bords de la rivière Arax) de plus de 3000 "Khatchkars" (pierre-croix sculptées), témoignages du patrimoine arménien .(il y en avait 12000). 

L'Unesco – alertée – ne réagit pas.

En 2010, trop tard, l'Unesco inscrit l'art du Khatchkar sur la Liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Evidemment, ce patrimoine-là est devenu complètement immatériel, après la solution finale en Azerbaïdjan.

Car les dirigeants d'Azerbaïdjan "terre de tolérance" s'acharnent contre les traces de culture arménienne à l'intérieur de ses frontières. A part la cathédrale arménienne de Bakou, les églises arméniennes d'Azerbaïdjan et celles situées sur des territoires historiques arméniens (tel le Nakhitchevan, province arménienne donnée par Staline à l'Azerbaïdjan) sont systématiquement détruites.

Juin 2011 : la Turquie et l'Azerbaïdjan censurent une exposition-photo qui se tient au siège de l'Unesco à Paris (la directrice générale (2009-2017) est une amie de Mme Alyev). L'Arménie, organisatrice de l'événement,  présentait  des photos de khatchkars avec leur localisation sur les anciens territoires historiques arméniens.

Les dirigeants d'Azerbaïdjan achètent des relais à l'étranger comme au sein de l’'Assemblée parlementaire du Conseil de l’'Europe (APCE), où ils auraient fait des versements réguliers à un député italien pour plus de 2 millions d’'€ , & 3 milliards d'€ à la Hongrie pour récupérer l'assassin Ramil Safarov, héros national en Azerbaïdjan pour avoir décapité un Arménien.

En 2013 Rachida Dati en mission d'observation des élections en Azerbaïdjan, les jugent « libres et équitables », en contradiction avec le rapport de l'OSCE111.

En , elle vote contre l’ouverture d'une enquête parlementaire sur la corruption qu'exercerait le gouvernement azerbaïdjanais pour acheter des soutiens à l'étranger, notamment au Conseil de l’Europe112. Le Canard enchainé la décrit « une habituée des luxueuses soirées organisées par la première dame, Mehriban Aliyeva, à Paris »111

Rachida Dati donne un dîner de 400 couverts pour la "Journée de l'Azerbaïdjan" & 3000 m2 (bâtiment historique de 1904) dans le VIIème arrondissement ,1 avenue Charles Floquet, abritent le  centre culturel d'Azerbaïdjan.

Alors Rachida Dati est-elle au courant des faits reprochés au dirigeants azéris ? Elle n'a pas répondu à Elise Lucet (sur un autre dossier), la traitant de "pauvre fille" à la "carrière pathétique" .

"En un mot comme en sang" (collectifVan), Rachida Dati devrait équilibrer son amour du Caucase , il y a d'autres pays que l'Azerbaïdjan : la Géorgie, l'Arménie …

sources : Unesco, collectif Van , Marianne , CCAF , wikipedia

 

 

 




Les relations (mondaines) de Rachida Dati avec les dirigeants d’Azerbaïdjan

Il y a plusieurs semaines, nous avons sollicité Mme Rachida Dati, candidate à la Mairie de Paris, afin qu'elle apporte des clarifications publiques sur la nature de ses liens avec l’Azerbaïdjan, un Etat qui revendique sa relation fusionnelle avec la Turquie d’Erdogan.

 

Devant son silence, nous avons décidé de l'interpeller par voie de presse pour lui demander de renoncer à toute complaisance avec cet Etat, qu’elle érige comme "un exemple pour l'ensemble du monde musulman", en dépit de son caractère dictatorial et népotique.

 

Cet engagement est nécessaire et désormais urgent.

 

Vous trouverez ci-joint la Tribune signée par Patrick Karam (président de la Chrédo – Chrétiens d’orient en danger) Ara Toranian et Mourad Papazian sur les « rapports troubles » entre Rachida Dati et l'Azerbaïdjan.

 

https://www.marianne.net/debattons/tribunes/les-troublants-rapports-de-rachida-dati-avec-l-azerbaidjan

 

source : CCAF

lire aussi : https://www.lepoint.fr/editos-du-point/marie-christine-morosi/le-diner-de-rachida-dati-et-mehriban-aliyeva-premiere-dame-d-azerbaidjan-26-08-2011-1366929_221.php




Les relations de Rachida Dati avec les dirigeants de l’Azerbaïdjan

MAFPLETTRE OUVERTE À ANNE HIDALGO
Madame le Maire,
Notre Association est issue des idéaux de la Résistance française de l’Affiche Rouge, groupe dirigé par
Missak Manouchian auquel appartenait notre président d’Honneur, Arsène Tchakarian.
J’ai eu le plaisir de vous rencontrer lors du 70ème anniversaire de la libération de Paris organisé dans la
Musée de la Résistance française de la gare de Montparnasse.
Nous nous sommes trouvés l’un à côté de l’autre alors que vous prépareriez vos documents pour le
discours que vous alliez prononcer.
En vous saluant, je vous ai demandé, qu’étant socialiste et moi un ancien communiste de l’époque de
Marcel Cachin, Maurice Thorez et Jacques Duclos, je pouvais vous appeler camarade Anne Hidalgo ?
Vous avez eu un regard paisible et un sourire sur les lèvres traduisant une approbation à cette demande.
Dans quelques semaines auront lieu les élections municipales en France. Vous avez autour de vous six
autres prétendants au poste de Maire de Paris. Parmi ceux-ci, se trouve une candidate menaçante,
gravement compromise avec les pétrodollars d’un État totalitaire.
Le peuple français ne permettra pas que ses valeurs universelles et son image soient souillées par la
mainmise de puissances étrangères dont personne n’ignore l’identité.
Vous souhaitant une grande réussite pour cette nouvelle campagne et votre combat,
Veuillez agréer, Madame le Maire, mes saluts les plus fraternels.
Nersès A. Durman
Président