dimanche 05 décembre 2021 - 15:58 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

L’américain Honeywell délocalise

Le 03/08/2021 | Par | Catégorie: HIGH-TECH



image_pdfimage_print

Les derniers gants de protection électro-isolants sont sortis des lignes de production de Honeywell à Saint-Forgeot, à côté d'Autun (Saône-et-Loire). Depuis l'annonce de la fermeture du site par le groupe américain, fin janvier, les 45 salariés s'y sont préparés .

Honeywell justifie  par « une baisse significative de la demande des clients concernant sa production de gants de sécurité ». ce que contestent les représentants du personnel, dénonçant une délocalisation à l'étranger, comme l'a fait le groupe sur son site breton de fabrication de masques de protection en 2018.

S'ils ont un temps espéré un rachat du site par un repreneur, les employés ont vu leurs espoirs douchés fin mai. Honeywell rejetait les offres de reprise de l'usine, ( deux dossiers lui avaient été présentés).

Dans un communiqué, le préfet de Saône-et-Loire avait alors dénoncé une décision prise « sans réel dialogue avec les porteurs de projets de reprise et sans véritable volonté de les faire évoluer, ce qui interroge sur sa réelle volonté, dès le début de la procédure, de passer le relais industriel à d'autres investisseurs ». Muet depuis, le groupe serait toutefois toujours en discussion avec l'un de ses concurrents.

Aucun des salariés n'a accepté les offres de reclassement interne sur d'autres sites français.

 L'arrêt de l'usine est la fin d'une ouverture en 1958 à Saint-Forgeot, avec l'installation du producteur de vêtements de sécurité Sofraf.

Le site avait intégré le conglomérat américain en 2010. Sa fermeture porte un coup dans un bassin touché par la désindustrialisation.

photo : Par David Joseph Photography, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=65809812

Honeywell International Inc. est une société américaine fondée en 1906. Active à l'origine uniquement en régulation de chauffage, elle intervient aujourd'hui principalement dans le nucléaire (Usine Honeywell de transformation de l'uranium), l'aérospatial, l'automatisation du bâtiment (régulation, supervision technique, contrôle d'accès et sécurité), et la défense (avioniques militaires, etc). Honeywell est depuis quelques années également un important fournisseur pour l'industrie automobile, notamment depuis le rachat des turbocompresseurs Garrett incluant le site de Thaon-les-Vosges pour la France. En tant qu'équipementier automobile, Honeywell est membre de l'association européenne CLEPA qui fédère les équipementiers automobiles

source : wikipedia

 

image_pdfimage_print


Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Instagram Welcome to NHM TV !