mardi 07 décembre 2021 - 03:50 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

La classe politique a confondu intérêts individuels et intérêts communs

Le 20/08/2021 | Par | Catégorie: INTERNATIONAL



image_pdfimage_print

Des bébés , une nation , un Etat (2) :

La récente guerre a montré que le modèle des relations Armenie -Diaspora ne fonctionne plus.

 

On ne peut pas construire une relation saine sur la base de charité, du tourisme et de la mé-

moire du Génocide. Cela a été un nationalisme abstrait qui manquait de sens des réalités.

 

Pourquoi ne pas inaugurer une agence de rapatriement remplaçant le " Haut Commissariat des

relations avec la Diaspora" ? (fondé par le gouvernement Pachinian  remplaçant le Ministère de

la diaspora).

Pourquoi ne pas transformer  un "Fonds Armenen" obsolète en banque de développement ?.

 

Les militaires et diplomates arméniens servent leur pays avec compétence et ont le sens de l'Etat.

 

Mais on ne peut en dire autant de la classe politique qui a plutot confondu intérêts individuels et

intérêts communs.

 

L'Arménie n'a plus les moyes de se donner le luxe de doter une élite corrompue qui a contribué a

épuiser la vitalité du pays.

 

source : Hedq.am du 17 aout 2021, entrvue avec Tigrane Yegavian

Zaven Gudsuz  zaven471@hotmail.com

Zaven Gudsuz est diplômé d'économie de l'Université de Nantes

 

photo : magazine AiM

 

image_pdfimage_print


Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Instagram Welcome to NHM TV !