lundi 20 septembre 2021 - 01:24 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Nucléaire : objection Votre Honneur

Le 27/07/2021 | Par | Catégorie: HIGH-TECH



image_pdfimage_print

Des membres du gouvernement  du Roayume Uni envisagent de bloquer toute participation de CGN (Chine) dans le nucléaire britannique.

Le groupe CGN pourrait être exclu du projet Sizewell (Est de l'Angleterre), auquel il participe comme partenaire minoritaire aux côtés d'EDF, et celui de Bradwell (sud-est), oùl il est seul à la manœuvre, équipé de sa propre technologie. 

Hinkley Point, porté par EDF et CGN, ne serait pas concerné, car le projet est déjà bien engagé.

C'est la seule centrale nucléaire en cours de construction ici , opérationnelle dans quelques années.

"tous les projets nucléaires au Royaume-Uni font l'objet d'une réglementation robuste et indépendante" afin notamment de respecter "les exigences de sécurité nationale, pour protéger nos intérêts" déclare un porte-parole

.  EDF Energy, la filiale britannique du géant français, répond ".No comment".

Se priver de CGN pourrait contraindre Londres à trouver d'autres partenaires dans le nucléaire, alors même que les ambitions britanniques dans l'atome ont été contrariées l'an dernier avec l'abandon par le conglomérat industriel japonais Hitachi de son projet de centrale au Pays de Galles. Le nucléaire fournit environ 20% de l'électricité du pays et les pouvoirs publics veulent maintenir cette part afin d'atteindre la neutralité carbone en 2050. Il y a actuellement 15 réacteurs au Royaume-Uni sur 8 sites.

L'influence de la Chine dans les affaires économiques britanniques est régulièrement dénoncée par des députés conservateurs, un an après la décision du gouvernement d'exclure  Huawei du réseau 5G. Début juillet, les inquiétudes avaient porté sur le rachat par un groupe chinois du gallois Newport Wafer Fab, le plus grand fabricant britannique de semi-conducteurs.

En , le groupe  CGNpossède et exploite 11 des 20 réacteurs électrogènes civils chinois en service dont ceux de Daya Bay (Guangdong Daya Bay Nuclear Power Station – GNPS) et Ling'ao phase1 & phase2 (Ling Ao Nuclear Power Station – LNPS) basés sur la technologie REP française. Le groupe a aussi 7 réacteurs en construction (sur les 28 réacteurs en construction en Chine) dont les 2 EPR à Taishan via sa filiale « Taishan Nuclear Power Joint Venture Company Limited » (TNPJVC)1.

CGN opère également dans d'autres secteurs comme l'énergie éolienne et l'énergie solaire ainsi que dans des industries plus traditionnelles comme l'industrie hydroélectrique, de plus son activité s'étend maintenant à toute la Chine où il est un des acteurs majeurs en ce qui concerne l'énergie nucléaire.

source : wikipedia

 

sources : agence PA, Financial Times, EDF 
image_pdfimage_print


Tags: , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Instagram Welcome to NHM TV !