samedi 16 janvier 2021 - 07:03 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Pour une indépendance énergétique de l’Arménie : la centrale nucléaire de Medzamor

Le 01/11/2020 | Par | Catégorie: INTERNATIONAL



image_pdfimage_print

Dans le cadre du développement du partenariat oriental, Bruxelles insiste sur la fermeture complète de la centrale nucléaire de Metsamor, sans proposer une alternative  ni un financement. La raison principale serait l'obsolescence technique de la centrale, qui est actuellement en cours de modernisation par des experts russes.

Une autre raison serait, selon les experts de l'UE,i le "risque" sismique. Mais, la station a survécu au puissant tremblement de terre de Spitak et dispose d'une marge de sécurité suffisante pour l'avenir.

La construction de la centrale nucléaire est lancée en 1969. L’usine de l’unité 1 est mise en service le 22 décembre 1976, et l’unité 2 le 5 janvier 1980. Temporairement fermé en 1989 après le tremblement de terre de 1988 pour des "raisons environnementales", les pénuries d’énergie causées par sa fermeture font  rouvrir l’usine en 1993. Le réacteur de l’unité 2 est remis en service le 26 octobre 1995. Aujourd’hui, l’usine de Metsamor génère 40% des besoins énergétiques de l’Arménie. L'usine a été fortement modernisée et réaménagée entre 2003 et 2015. La construction d’une 3ème unité devrait remplacer les anciens réacteurs d’ici 2026.

Après l’indépendance de l’Arménie en 1991, Metsamor a conservé son statut de colonie urbaine dans la nouvelle province d’Armavir, conformément aux réformes administratives de 1995.

Géographie

 

 

 

 

 

Vue aérienne de Metsamor située dans la plaine d’Ararat

 

 

 

 

 

 

 

Metsamor est situé à l’ouest du centre de l’Arménie dans la plaine d’Ararat, à une hauteur moyenne de 855 mètres au-dessus du niveau de la mer. Entourée de fermes fertiles de raisins, la ville est à une distance routière de 35 km à l’ouest de la capitale Erevan et 6 km à l’est du centre provincial Armavir. La centrale nucléaire est située à environ 4 km au nord de la zone résidentielle de la ville.

Selon le plan urbain majeur, le quartier résidentiel de la ville est divisé en 3 districts, avec le quartier central étant à la maison à l’hôtel de ville, le parc central, la maison culturelle, le bureau de poste, avec d’autres services et bâtiments municipaux.

Démographie

 

 

 

 

 

Église Saint-Lazare

 

 

 

 

 

 

 

La population de Metsamor a été formée au cours de la 1970 à partir de plusieurs établissements de la province d’Armavir qui sont arrivés dans la ville pour travailler dans la centrale nucléaire. Actuellement, la ville est principalement peuplée d’Arméniens, ainsi que de petites communautés russes, yézidis et assyriens .

L’Église apostolique arménienne est la religion prédominante à Metsamor. L’église Saint-Lazare de la ville (construite en 2002-2005) a été ouverte en 2005 grâce aux dons des bienfaiteurs arméniens Zaven et Azatuhi Dadekian, basés aux États-Unis. L’église est réglementée par le diocèse d’Armavir basé dans la ville voisine d’Armavir . [4]

Voici la chronologie de la population de Sisien depuis 1975:[5]

Année 1975 1981 1989 1991 2001 2011 2016
Population 4,450 8,165 11,959 11,300 9,870 9,191 8,000

Les soins de santé sont desservis par le Metsamor Medical Center, en activité depuis 1976.

Culture

 

Parc central de Metsamor

Le site archéologique de l’ancien Metsamor est situé à environ 4 km au sud-est de la ville, près du village de Taronik. Le site a été peuplé à partir du 5ème millénaire avant JC jusqu’au 18ème siècle après JC, basé sur des fouilles menées en 1965. Des cercles de pierre néolithiques datant de 5000 av. J.-C. se trouvent à l’intérieur du site historique.

 

 

Actuellement, la ville de Metsamor abrite une maison culturelle, une bibliothèque publique, ainsi qu’une école de musique.

Transport

Metsamor est situé sur l’autoroute M-5 qui relie Erevan et Vagharshapat à l’est avec la ville d’Armavir et la frontière nord-ouest Arménie-Turquie près du village de Bagaran. Metsamor est également relié aux villages environnants via un réseau de routes régionales. Des mini-fourgonnettes facilitent le transport entre la ville et les agglomérations urbaines voisines, y compris la capitale Erevan.

Économie

Centrale nucléaire de Metsamor

 

Metsamor est un centre majeur de l’énergie en Arménie. L’économie de la ville est uniquement basée sur l’exploitation de la centrale nucléaire de Metsamor,[6] fournissant 40% de l’électricité du pays (à partir de 2015). [7]

 

 

Étant situés dans la plaine fertile d’Ararat,beaucoup de citoyens de Metsamor sont impliqués dans l’agriculture. La ville est entourée de fermes de raisins, ce qui contribue grandement au développement de la vinification dans la ville.

Éducation

Metsamor abrite deux écoles d’enseignement public ainsi que de nombreux jardins d’enfants préscolaires. En 1972, la première école de la ville, du nom de Saint Grégoire de Narek, a été ouverte. La deuxième école de la ville a été ouverte en 1986 et a déménagé dans son nouveau bâtiment en 1996.

Sport

Le complexe sportif

 

Metsamor abrite un grand complexe sportif ouvert en 1980, comprenant 2 piscines et salles de sport intérieures. L’école de sport Metsamor – gérée par la municipalité depuis 2008 -, est logée dans le complexe, avec des équipes de jeunes de football, volley-ball, basket-ball, lutte, haltérophilie, kick-boxing, karaté et athlétisme. Cependant, le complexe n’a jamais été rénové depuis son inauguration.

 

 

Personnes notables

Voir aussi 

Références : source : wikipedia

Liens externes

 

 

 

photo : domaine public

 



Tags: , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !