mardi 14 juillet 2020 - 08:10 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

La Turquie aujourd’hui : les petites communautés jouent la prudence vis-à-vis de l’Islam de l’AKP , le parti de R.T. Erdogan

Le 26/06/2020 | Par | Catégorie: POLITIQUE



image_pdfimage_print
 
 
 
 
 
 
 
 
De nos jours le même cynisme continue.
Le gouvernement restaure les synagogues de la région, Ministres et Préfets
assisstent à  l'inauguration , célébrant la tolérance et la 
convivlalité du peuple turc.
 
Et en contrepartie, rabbins et dirigeants de la communauté ( juive,ndlr ) appuient la propagande 
officielle turque dans la négation du génocide arménien.
 
Zaven Gudsuz
zaven471@hotmail.com
———————————————————————————————————————
Evidemment les media arméniens en  sont gênés .
 
Les Juifs de la diaspora soutiennent le combat des Arméniens pour la reconnaissance du génocide par les USA (le gouvernement fédéral), la Turquie et Israel.
 
Et les dirigeants turcs actuels ne sont pas éternels . Les grandes puissances ont une part de responsabilité dans le génocide arménien. Les Arméniens du monde entier réclament la reconnaissance du génocide par le gouvernement turc et les réparations pour les biens privés spoliés par les Otomans et les biens nationaux (monuments , églises etc…)
 
Le total est estimé à 1000 milliards de dollars .
 
On comprend que le gouvernement turc nie le génocide mais jusqu'à quand ….?
 
La rédaction
———————————————————————————————————————-
"Pour la minorité juive de Turquie, la répression politique qui s’abat sur de larges secteurs de la population, s’ajoute à l’antisémitisme ambiant. Le président Erdogan et la presse turque accusent régulièrement un mystérieux «lobby du taux d’intérêts» de nuire à la Turquie. La population comprend qu’ils ciblent les Juifs .
 
La communauté juive quitte lentement, mais sûrement, la Turquie. Cette minorité religieuse s’inquiète de la montée de la violence et du durcissement du régime. Un tiers de ses membres a déjà entrepris des démarches pour devenir citoyens israéliens mais aussi portugais et espagnols. Deux pays d’où ils ont été chassés il y a cinq siècles mais qui leur accordent aujourd’hui la nationalité. 9000 membres ont quitté la Turquie en 20 ans .Ils sont 15 000 aujourd'hui.
 
source : FranceInfo
 
 


Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !