samedi 11 juillet 2020 - 05:58 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Jeanne Barseghian, arrivée en tête au 1er tour , guérie du Covid 19 , n’a pas réuni la gauche à Strasbourg

Le 02/06/2020 | Par | Catégorie: POLITIQUE



image_pdfimage_print

A Strasbourg, où la situation est incertaine,, c’est avec le candidat LR Jean-Philippe Vetter qu’Alain Fontanel (LREM) semble fusionner. Mais le macroniste Fontanel a lancé un appel au «dépassement». Dans une «lettre aux Strasbourgeois», il a lancé un appel à la candidate socialiste Catherine Trautmann : «Plus que jamais, le clivage qui compte n’est pas celui entre les partis ou entre la gauche et la droite. Le clivage qui compte est celui qui sépare celles et ceux qui sont prêts à prendre leurs responsabilités et à se dépasser pour répondre à l’urgence.»

Ce que propose Alain Fontanel, c’est une alliance contre la candidate écologiste Jeanne Barseghian, arrivée largement en tête au premier tour (27,87 % au premier tour) devant Trautmann, Fontanel et Vetter, tous trois entre 18 % et 19 %. Ce même front anti-Verts est à l’œuvre à Bordeaux, comme à Lyon, signant ainsi l’échec de la stratégie de rapprochement avec les écologistes, théorisée l’an dernier .

La liste écologiste et citoyenne menée par Jeanne Barseghian voit dans la crise sanitaire l’occasion de renforcer la démocratie locale et les politiques sociales, et d’améliorer le cadre de vie de tous les Strasbourgeois. Ancrée à gauche, la liste n'a pas rallié à une ambition commune la liste PS de Catherine Trautmann, face à LaREM et à LR.

« Sur nos fondamentaux, la crise va plutôt dans le sens de nous pousser à accélérer le changement vers des politiques ambitieuses. Ce qu’on appelle le monde d’après doit à la fois prendre en compte cette crise sanitaire mais aussi les crises climatiques, écologiques, la crise sociale, et le besoin de renouveau démocratique après une mise entre parenthèses de notre vie démocratique pendant 3 mois » affirme Jeanne Barseghian, tête de la liste Strasbourg écologiste et citoyenne, arrivée en tête du premier tour le 15 mars ,large rassemblement, allant d’EELV au PCF en passant par « Place publique » ou le « Labo citoyen ».

En déconfinement, le poids de la crise  pèse lourd sur la ville,  plus touchée de France par la pandémie. Le système hospitalier y a été au bord de la rupture & les EHPAD ont été mortellement touchés, à cause d’une politique nationale déficiente depuis plusieurs gouvernements, et sans moyens immédiats pour faire face à la situation. Les métiers d’ordinaire invisibles – infirmières, soignants,caissières, éboueurs, agents d’entretien, ont  été essentiels. Les’actes de solidarité nés à la base à Strasbourg, se sont multiplié dès le début de la crise, pour prendre le relais de deux acteurs défaillants depuis 30 ans : le marché et l’État . La victoire au 1er tour de Jeanne Barseghian, réflète ce bouleversement.

sources : l'Humanité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  •  
  •  
  •  
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  •  
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Tags: , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !