samedi 11 juillet 2020 - 06:26 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Qui sont les Yézidis ?

Le 30/05/2020 | Par | Catégorie: INTERNATIONAL



image_pdfimage_print

La migration des Yézidis vers le Caucase commence au XIXe siècle avec les persécutions physiques et les intimidations confessionnelles de l’Empire ottoman contre les Yézidis et les minorités. Les Yézidis partagent le destin des Arméniens sur les routes de l’exode. En 1874, deux tribus yézidies arrivent dans le Caucase sous influence de la Russie tsariste et demandent le protectorat des autorités locales. Le statut des Yézidis au sein de l’Empire ottoman se dégrade  lors de la prise de pouvoir de 1915 par les Jeunes-Turcs, parti nationaliste . La volonté du pouvoir est d’éliminer tous les peuples de confessions non-musulmanes. C'est une migration très importante de Yézidis dans le Caucase soviétique jusqu’en 1920. Les Yézidis s’installent dans les régions d’Erevan en Arménie, et de Tbilissi(Tiflis) en Géorgie. Ils fondent des villages mixtes avec des Arméniens. La Russie accueille les Yézidis & protège aussi les minorités religieuses autres que chrétiennes.

En 1922, la Géorgie, l’Arménie et l’Azerbaïdjan sont regroupés en République socialiste fédérative soviétique de Transcaucasie. L’enjeu est de divulguer le modèle soviétique au sein des nombreuses minorités composant cette région. Chez les Yézidis, cela éléve le niveau social et culturel  & réduit l'illettrisme. La répression soviétique de toute manifestation religieuse les forcent à pratiquer leurs cultes religieux dans la clandestinité .

En 1937 et 1938 les Yézidis et les peuples minoritaires de la région sont victimes des répressions staliniennes. Le pouvoir soviétique les juge « dangereux » car majoritairement présents en dehors des frontières de l’URSS. Des familles kurdes et yézidies sont déportées en Asie centrale .

source : wikipedia

—————————————————————————————————————————————————-
 
Les Yézidis en Arménie :
 
A l'occasion de l'anniversaire de la bataille de Sardarabad
on glorifie les héros, généraux, soldats et le peuple mais
en omettant la contribution des formations militaires yézidis
de Jangir Agha  et de Usub Bek qui ont participé à la 
bataille de mai 1918.
Le 8 juin 1918 le journal Achkhadank (Travail) d'Erevan écrivait: 
"On ne peut qu'être reconnaissant au régiment yézidi de 
Jangir Agha qui s'est battu en première ligne aux côtés du général Silikyan".
 
Selon le premier ministre Simon Vratsian, "Les Yézidis ont
contribué à l'indépendance de l'Arménie et à sa sauvegarde"
Usub Beg, leader des Yézidis de Transcaucasie, devient
membre du Parlement de la première République d'Arménie
en 1918.
Avec l'instauration du regime bolchévique il participe à
l'insurrection avortée des Dachnaks (membres du parti Dachnag, ndlr) du 18 fevrier 1921 puis
se retire en Iran.
 
Suite a la déclaration d'amnistie il rentre en Arménie et il
sera persecuté par le regime soviétique, maître du pays.
 
Il est arrêté en 1929 puis libéré en 1932, il décède en 1934.
 
Zaven Gudsuz
zaven471@hotmail.com
 
 
 


Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !