lundi 16 décembre 2019 - 05:36 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Les R.S.S. (Républiques soviètiques socialistes) de l’URSS (Union des Républiques Socialistes Soviétiques)

Le 01/12/2019 | Par | Catégorie: POLITIQUE



image_pdfimage_print

De nos jours , on fête les anniversaires de la première et de l'actuelle Républiques Arméniennes, le 18 mai et 21 septenbre.

Mais la deuxième, la Soviétique, instituée le 2 décembre 1920 avec ses soixante-dix ans d'existence fait partie intégrante de l' Histoire de l'Arménie.

Pendant cette période l'Arménie a connu la stabilité, un immense progrès économique et culturel passant de 800,000 âmes en 1921 a 3,500,000 en 1991.

Elle a connu des jours de gloire de son identité nationale,dans un contexte "socialiste et Internationaliste" en 1965 et en 1988, avec le mouvement "Karabagh".

Par contre , on ne peut pas oublier les périodes sombres de l'époque stalinienne avec les purges, les déportations en Sibérie et l'anéantissement de l'elite intellectuelle.

Mais comme dans la chanson, "l'Armenie renait de ses cendres". Une génération se rappelle des célébrations , à Paris, des anniversaires de l'Arménie soviétique à la Salle Pleyel où après l'intonation de lIInternationale, l'Ambassadeur mythique sovieéique, Vinogradov, exaltait dans son allocution (en russe puis traduite, dlr)  l'amitié de Lénine et du peuple russe pour l'Arménie, les exploits et le bonheur des masses laborieuses arméniennes qui édifiaient le socialisme international.

Zaven Gudsuz

——————————————————————————————–

Une génération d' Arméniens croyait que Staline était vraiment "le petit père des peuples" . Et beaucoup ont pleuré à son décès. On ne sait pas assez que Staline , environ 23 millions de victimes , a été le pire criminel (avec Mao) de l'humanité.

Cette génération arménienne de France avait deux spectacles par an : l'anniversaire de la RSS d'Arménie à Pleyel et "les Choeurs de l'Armée rouge" au Palais des Sports, & un magazine sur du papier de piètre qualité "Sovetakan Hayastan" (Arménie soviètique).

Un film (avec Josiane Balasko) retrace bien l'hsitoiire de ces Français communistes , fascinés par l'"Armée Rouge" , qui avait résisté à Stalingrad  à l'armée allemande (malgré le pacte germano-soviètique) , & par l'aviation "Normandie-Niémen".

La Rédaction



Tags: , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !