dimanche 26 janvier 2020 - 18:02 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Le parcours des recyclables depuis leur poubelle dédiée , aux centres de tri puis de recyclage

Le 08/12/2019 | Par | Catégorie: HIGH-TECH



image_pdfimage_print

10 millions de sacs plastiques sont utilisés chaque minute.

La fin du plastique jetable est prévue pour 2021 dans le monde

Le plastique est léger , étanche, très peu cher.mais c'est une matière très polluante.

La fin du plastique est programmée aussi  dans la restauration.

Il peut être remplacé par exemple par feuilles de bambou .

(12 centimes d'€ pour le plastique végétal) . Fourchettes et cuillers en bois

le gobelet en carton va coûter 2 ou 3 centimes contre 1 centime le gobelet en plastique.

Les petits pots à dessert en plastique transparent seront remplacés par des coupelles en carton 

Mais transparent, le plastique est plus vendeur pour les desserts.

Après 40 ans , le vieux gobelet  est remplacé par un nouveau où on boit directement

La paille en plastique c'est fini chez McDo , remplacés par des pailles en papier mais les pailles en plastique seront interdits en 2021.

Elle est jaune. Parfois bleue , blanche pour le verre, en France , grise en Californie (verte pour l'herbe).

Chaque jour, on y met du papier, du carton, de l'alu, de l’acier, du plastique… Mais que deviennent ces "recyclables" une fois collectées par les éboueurs ? 

Partout  en France, on peut trier les déchets. Les collectivités sont obligées de permettre de le faire en donnant une poubelle jaune ou en mettant à disposition près de chez vous des bacs de tris collectifs. 

Vos poubelles (jaunes ou bleues) pèsent 7 millions de tonnes, chaque année : soit 18 % de l’ensemble des déchets ménagers (37,7 millions de tonnes).

Parmi les déchets recyclables, on trouve du papier (50 %) et du carton (25%). On recycle beaucoup plus et mieux qu’il y a dix ans, mais de gros progrès restent à faire. « 

Dans les centres de tri, on trouve un taux de refus de 20 % c'est-à-dire des déchets jetés dans la poubelle jaune, mais non recyclables. 

 Un meilleur respect des consignes de tri,  le développement de nouvelles technologies de valorisation feraient extraire des poubelles jusqu’à 95 kilos par habitant & par an de déchets tels que papiers, cartons, plastiques, métaux… .

Le taux de recyclage en France devrait s’améliorer grâce à la mise en place de l’extension des consignes de tri. Pour le moment, dans la plupart des villes, on ne peut pas recycler emballages de jambon, pots de yaourts, etc. Bientôt, ce sera possible. 

Mais une fois collectés par les éboueurs, que deviennent nos déchets ?

Ils sont conduits dans un centre de tri. Là, les déchets sont triés.

Ils passent par des machines et des cabines de tri, où les opérateurs séparent les produits. A la sortie : les gros cartons, les indésirables, les cartonettes (petits cartons), les briques alimentaires, les aciers, l’aluminium, les journaux et magazines, les résines plastiques, avec le PET clair (celui des bouteilles d’eau classiques), & le PET foncé (celui des bouteilles de Badoit) et du PEHD (le plastique opaque, (des bouteilles de lait).

Les déchets ressortent du centre du tri sous forme de cubes de un mètre sur un mètre, compressés et sont ensuite envoyés dans des centres de recyclage. La seconde vie de ces matériaux commence :

Le plastique : qui arrive jusqu’à l’usine de recyclage est lavés, broyé en paillettes et fondu en préforme. Ces préformes sont envoyées dans des usines d’embouteillages pour souffler de nouvelles bouteilles. On peut utiliser le PET pour fabriquer des textiles, comme des polaires ou des rembourrages de couettes. Le PEHD sert à la production d’arrosoirs, de bancs de jardin, de poubelles. (quinze bouteilles de plastique transparent recyclées pour faire un pull en laine polaire, quinze bouteilles de lait pour un arrosoir).

  • Les cartons et papiers : Avec six briques de soupe, on fait un rouleau de papier toilette. Avec trois boîtes de céréales, une boîte à chaussures.Les papiers et les cartons sont plongés dans l’eau. Les colles, les vernis, les agrafes sont éliminés. La pâte obtenue est égouttée, pressée et séchée pour former des bobines de papier ou de carton, dont on fait d’autres cartons. 92 % des emballages sont réalisés avec du papier et du carton recyclés. On peut recommencer l’opération une dizaine de fois. Mais à chaque recyclage, les fibres de cellulose s’abîment.
  • L’acier et l’aluminium : sont transportés dans une aciérie ou un centre d’affinage, broyés puis fondus. L’acier est étiré et transformé en bobines, en barres ou en fils. L’alu est revendu sous forme liquide ou coulé en lingots. Ces métaux recyclés font de nouvelles canettes, boîtes de conserve, pièces de voiture, boules de pétanque… Avec huit boîtes de conserve d’acier recyclé, on fait une casserole. Avec cinq canettes, on produit un aérosol. Avec  550, on pourra faire une chaise.

Tout est possible avec l’information et la pédagogie.

Par exemple il ne faut pas jeter les déchets recyclables dans un sac poubelle. Car au centre de tri, le sac est «suspect» (contenant  probablement des déchets putrescibles) et est disqualifié d’office !

source : Ademe (agence pour le développement…)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager, imprimer, archiver

 

 

 

 

 

 

 



Tags: , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !