lundi 16 septembre 2019 - 04:49 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Hugues Aufray a 90 ans

Le 12/09/2019 | Par | Catégorie: PEOPLE



image_pdfimage_print

Hugues est le troisième fils de l'industriel[1] Henry Auffray[2] et d'Amyelle de Caubios d'Andiran (1898-1992)[3]. Il est le frère du physicien Jean-Paul Auffray, de l'actrice Pascale Audret (19352000) et l'oncle de l'actrice Julie Dreyfus[2]. Les parents d'Hugues Aufray divorcent et la famille quitte Paris pour Sorèze, dans le Tarn, terre de leurs aïeux où il est élevé par sa mère. Pendant la guerre, il est élève (1941-1945) au collège de Sorèze[4],[5], chez les dominicains.

En 1945, Hugues Aufray rejoint son père à Madrid, il est élève au Lycée français[6]. Il demeure trois ans dans cette ville, puis regagne la France et commence à chanter en espagnol. Puis très vite, il interprète les chansons de Félix Leclerc, Georges Brassens, Serge Gainsbourg et d'autres chanteurs. Finissant 2e du concours Les Numéros 1 de Demain[7],[8], il est remarqué par Eddie Barclay qui lui fait enregistrer son premier disque en 1959.

Auteur de nombreuses chansons dont il réalise parfois les arrangements ou la musique, il en co-signera beaucoup avec les paroliers Vline Buggy et Pierre Delanoë, mais aussi Jacques Plante, Claude Morgan, etc. Hugues Aufray puise également son répertoire dans le folklore espagnol, anglo-saxon et latino-américain, ainsi que dans le blues et le rock. Il travailla également avec de nombreux compositeurs, entre autres André Georget, Jean-Pierre Sabar, Georges Augier de Moussac, Guy Magenta ainsi qu'avec le poète algérien Lounis Ait Menguellet.

En 1964, Hugues Aufray représente le Luxembourg au Concours Eurovision de la chanson et se classe quatrième avec la chanson Dès que le printemps revient.

 

 

 

Hugues Aufray en récital au Palais Idéal du Facteur cheval (le 28 juillet 2012).

 

 

 

Certaines de ses chansons sont très connues et font désormais partie du patrimoine français, comme Céline, Stewball, Hasta Luego, Adieu monsieur le professeur, Le Rossignol anglais, Les Crayons de couleur, L’Épervier, Dès que le printemps revient ou Santiano.

Il est le premier chanteur français à adapter les chansons de Bob Dylan. Il l'a rencontré grâce à la volonté de sa maison de disques, lui-même ne parlant pas anglais. Les traductions de textes anglo-saxons, notamment ceux de Bob Dylan, édulcorent souvent la crudité du texte original (Mr Tambourine Man). Les arrangements musicaux qui font la part belle à la guitare acoustique dénotent une influence du folk américain. Il est aussi le premier à se produire sur scène accompagné d'un "skiffle group".

Il figure sur la photo du siècle regroupant 46 vedettes françaises du yéyé en avril 1966.

En mai 1966, au Palais des Sports de Paris, à l'occasion du premier concert contre le racisme, il chante pour Martin Luther King Les Crayons de couleur.

En juillet 1984, il chante The Times They Are a-Changin' en duo avec Bob Dylan au parc de Sceaux et à Grenoble[9].

Il partage sa vie avec sa compagne Muriel entre sa maison de Marly-le-Roi et sa ferme de l'Ardèche, près d'Orgnac-l'Aven[10]. Passionné d'équitation, il créa des spectacles équestres (les Cavaliers sans frontière), des stages d'équitation pour enfants et un ranch dans les Alpes. Cette passion est née à l'École – Abbaye de Sorèze (81) où il a suivi ses études secondaires. Son nom apparaît dans les tableaux des anciens élèves. Il s'est beaucoup intéressé aussi à la voile et consacre une partie de son répertoire à la mer et aux marins.

Il ne cesse de se produire en tournée dans toute la France et dans les pays francophones. Il est, en octobre 2014, une des vedettes de la tournée Rendez-vous avec les Stars.

Il participe à la tournée Âge tendre en novembre 2016, aux côtés de nombreux artistes, à l'image de Gérard Lenorman et Sheila.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Hugues Aufray a fait son service militaire au 27e bataillon de chasseurs alpins, à Annecy[11].

Hugues Aufray se marie le 18 décembre 1951 avec Hélène Faure, danseuse, petite-fille de l'historien d'art Élie Faure[12]. Le couple a deux filles, Marie (née en 1958) et Charlotte (née en 1961)[13]. Sans rompre ce lien familial, il partage sa vie avec une jeune compagne prénommée Muriel, depuis 2005[14],[15].

Il est aussi grand-père de 7 petites-filles et arrière-grand-père de 5 arrière-petits-fils.

C'est un passionné d'équitation. Il possède notamment trois barbes[16] (chevaux d'origine nord-africaine). Plusieurs de ses chansons font référence aux chevaux, notamment Stewball.

Hugues est ami avec le chanteur américain Bob Dylan[17], le chanteur français Renaud[18], l'écrivain Alain Wodrascka et l'acteur Jean Reno. Il fut également un ami proche des chanteurs Guy Béart, Carlos et Johnny Hallyday.

Quand il ne se consacre pas à sa carrière de chanteur, Hugues peint et fait de la sculpture[19]. Son premier bronze, Hommage à Bob Dylan, est exposé à la Cité de la musique à Paris en 2012[20], à l'occasion d'une exposition consacrée à l'artiste américain[21].

Vie publique

Cinq écoles maternelles[22] et deux salles de spectacle portent son nom[23].

Il se bat pour de nombreuses causes et en 2011, il soutient officiellement le chef Raoni dans sa lutte contre le barrage de Belo Monte[24].

Une plaque commémorative a été placée devant la maison où il a vécu à Sorèze dans le Tarn.

Un groupe de Scouts et Guides de France de Faches-Thumesnil (proche de Lille) porte son nom.

Thèmes abordés

2017-fr.wp-orange-source.svg

 

 

 

source : wikipedia



Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !