mardi 19 novembre 2019 - 21:05 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Aznavour repose mais Kasparian l’expose…jusqu’au 20 octobre 2019

Le 03/09/2019 | Par | Catégorie: ARCHIVES



image_pdfimage_print

jusqu'au 20 octobre 2019 de 14 heures à 19 heures au Studio Boissière

268 Boulevard Aristide Briand 

93 Montreuil

métro mairie de Montreuil

puis bus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette exposition aura lieu dans le cadre des Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes 2019 de la Ville de Montreuil, et fait également partie d'un projet en cours de création: le Studio Boissière, (https://www.facebook.com/StudioBoissiere/) Laboratoire d'Art. Cet ancien studio photo, un des premiers de la Ville de Montreuil, a été créé en 1943 par Varastade Kasparian, son fils Roger Kasparian (www.rogerkasparian.com), l'oeil des Sixties, y a appris l'art de la photographie.

Nous sollicitons donc la participation de Noyan tapan pour la promotion de cet événement, et insistons sur le fait qu'il s'agit outre l'exposition en question, de mettre en valeur une histoire familiale liée à l'immigration arménienne qui peut faire l'objet d'une belle illustration du parcours de descendants d'Arméniens. Varastade Kasparian, né à Samsun, orphelin rescapé du génocide Arménien, intègre l'école de La Godinière vers 1920 suite à quoi on lui enseigne les techniques de la photo. Roger Kasparian se lance lui dans le reportage et les portraits de musiciens des années soixante couvrant la quasi totalité de la scène musicale de l'époque. Certaines de ces photos ont notamment été publiées avec le concours de Philippe Manoeuvre dans 'Archives inédites d'un photographe des Sixties

' et ont également déjà fait l'objet d'expositions en France et à l'étranger, mais une grande partie du fond reste à exploiter.

Sa petite fille Nelta Kasparian, ancienne élève de l'école Tebrotzassère et diplômée d'un Master en management de projet artistique s'est donc lancé dans la promotion de cette œuvre. En collaboration avec la fille de Roger, Maccha Kasparian, il s'agit également de sauvegarder et de mettre en valeur le patrimoine de l'ancien studio photo de Montreuil en y créant un Laboratoire d'Art pour la promotion d'artistes émergents et issus des migrations.

Nous bénéficions dors et déjà de l'intérêt de la municipalité, Mr le Maire de Montreuil, Patrick Bessac, nous a rendu visite lors de notre dernière expo photo en Mai 2019, mais la diffusion d'informations pour ce projet est primordiale.

Nous sommes donc à votre disposition pour tout autre renseignement et étudierons avec plaisir toute proposition de votre part.

Le photographe sera présent tous les jours de 14h à 20h et aura beaucoup d'anecdotes à vous raconter.


A travers une trentaine de clichés nous souhaitons illustrer, en hommage au chanteur disparu l'an dernier, quelques aspects emblématiques de son parcours :

-ses origines Arméniennes, et son héritage du génocide partagés avec le photographe Roger Kasparian.

-son engagement à travers les paroles de certains titres 'Comme ils disent' envers la communauté gay, 'Après l'amour' qui fût censuré en 1956 parce que trop explicite à l'époque, 'Je bois' pour l'utilisation du quotidien comme révélateur de sentiments profonds

-ses liens avec le milieu artistique, à commencer par Edith Piaf qui l'a propulsé, puis ses collaborations avec Johnny Halliday, jusqu'aux rapeurs contemporains qu'il continu à inspirer, par son rapport à la langue: slameur avant l'heure.

En collaboration avec Maxime Laguerre, jeune photographe Montreuillois.

Pour suivre les dernières infos cliquer sur ce lien:

https://www.facebook.com/StudioBoissiere/


http://rogerkasparian.com

 

 

190710 montreuillois 80lt.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 
Cordialement,
Maccha KASPARIAN
06 98 66 52 67

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !