mercredi 23 octobre 2019 - 15:16 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Georges Chelon à l’Olympia le 15 septembre 2019

Le 30/08/2019 | Par | Catégorie: ARCHIVES



image_pdfimage_print

Georges Chelon ,né à Marseille,, après avoir entamé ses études à l'Institut d'études politiques de Grenoble (Sciences Po Grenoble).est remarqué par Pathé-Marconi lors d'un concours de chant radiodiffusé, il enregistre son premier 45 tours.

Il réalise les premières parties d''Alain Barrière ou Salvatore Adamo, et se produit à Bobino en 1967. Dans les années 70, il adapte en français des chansons de Leonard Cohen.

Il connait le succès grâce à son nouveau producteur-éditeur Eddie Barclay & à son directeur artistique Richard Marsan.

Auteur de Père prodigue (titre autobiographique), Sampa, Morte saison, il reçoit le Prix de l'Académie Charles-Cros en 1966.

Il est nommé Chevalier des Arts et Lettres en 1985 et Chevalier de l'ordre national du Mérite en 2011.

Après 40 ans de carrière d'auteur-compositeur-interprète et une trentaine d'albums , il met en musique, entre 2004 et 2008, les Fleurs du mal de Baudelaire, en 7 CD.

En 2003, il publie des chansons "polissonnes", avec les titres  La salopette, La métamorphose, La coccinelle et La cloche du parking sonne.

Il participe en 2007/2008 à la seconde saison de la tournée Age Tendre et têtes de bois avec des artistes des années 1960 et 1970. Il revient en 2009/2010 pour la quatrième saison, & en 2014 pour la tournée supplémentaire.

Il est l'auteur et compositeur de plus de 400 chansons. Après l'attentat contre Charlie Hebdo, il écrit notamment la chanson La Belle endormie rendant hommage aux victime.

Il sera à l'Olympia le 15 septembre 2019.

Marseille le 4 janvier 1943. Etudiant à Sciences-Politique, il s'en détGeorge

eorges Chelon apparaît dans le paysage de la chanson française en 

En 2003, il publie un disque de chansons "polissonnes", contenant des titres tels que La salopette, La métamorphose, La coccinelle et La cloche du parking sonne.

Il participe en 2007/2008 à la seconde saison de la tournéeavec de nombreux artistes des années 1960 et 1970. Il revient en 2009/2010 pour la quatrième saison, puis en 2014 pour la tournée supplémentaire.

Il est l'auteur et compositeur de plus de 400 ch

Chelon naît à Marseille le 4 janvier 1943. Etudiant à Sciences-Politique, il s'en détourne au profit de la chanson à texte au début des années soixante.





Il obtient son premier succès avec la chanson « Père prodigue » en 1965 et l'album du même nom, récompensé par le Grand-Prix de l'Académie Charles-Cros. Le parcours de l'auteur-compositeur démarre sous de bons auspices et se poursuit avec une série de titres devenus ses classiques : « Morte saison » et « Si demain » (1966), « Prélude » et « Sampa » (1968), puis « Guy » et le « Soliloque » en 1969.





Malgré une faible diffusion sur les ondes, ses récitals, dont certains sont donnés à titre gratuit, obtiennent un vif succès. Ses passages à Bobino en 1967 et à l'Olympia de Paris font l'objet d'enregistrements. Les textes des chansons de Georges Chelon sont empreints de poésie, d'humour, et d'un réalisme sans fard qui le rapproche d'un Jean Ferrat.





En 1979, il remporte toujours l'adhésion du public de Bobino, mais son répertoire semble passé de mode au cours des années 1980. Il est toutefois honoré du titre de Chevalier des Arts et Lettres en 1985, et une Intégrale en 5 CD vient célébrer son oeuvre en 1991. Il publie ensuite ses mémoires dans Paroles de chanteur (1992).





Toujours sur la brêche, Georges Chelon ne cesse de se produire (à l'Olympia en 1996) et d'enregistrer, notamment On Rêve, On Rêve (1998) avec la participation de Didier Lockwood au violon et un orchestre de jazz. Artiste du label EPM depuis 1989, il propose Les Portes de l'Enfer en l'an 2000, puis Lettres Ouvertes (2002), Chansons à Part (2003).





Lors de cette décennie, il inaugure l'adaptation chantée des Fleurs du mal de Charles Baudelaire. Trois volumes paraissent en 2004, 2006 et 2008, séparés par l'album L'Impasse (2005) et un Olympia 2008 sorti en double CD et DVD. ourne au profit de la chanson à texte au début des années soixante.





Il obtient son premier succès avec la chanson « Père prodigue » en 1965 et l'album du même nom, récompensé par le Grand-Prix de l'Académie Charles-Cros. Le parcours de l'auteur-compositeur démarre sous de bons auspices et se poursuit avec une série de titres devenus ses classiques : « Morte saison » et « Si demain » (1966), « Prélude » et « Sampa » (1968), puis « Guy » et le « Soliloque » en 1969.





Malgré une faible diffusion sur les ondes, ses récitals, dont certains sont donnés à titre gratuit, obtiennent un vif succès. Ses passages à Bobino en 1967 et à l'Olympia de Paris font l'objet d'enregistrements. Les textes des chansons de Georges Chelon sont empreints de poésie, d'humour, et d'un réalisme sans fard qui le rapproche d'un Jean Ferrat.





En 1979, il remporte toujours l'adhésion du public de Bobino, mais son répertoire semble passé de mode au cours des années 1980. Il est toutefois honoré du titre de Chevalier des Arts et Lettres en 1985, et une Intégrale en 5 CD vient célébrer son oeuvre en 1991. Il publie ensuite ses mémoires dans Paroles de chanteur (1992).





Toujours sur la brêche, Georges Chelon ne cesse de se produire (à l'Olympia en 1996) et d'enregistrer, notamment On Rêve, On Rêve (1998) avec la participation de Didier Lockwood au violon et un orchestre de jazz. Artiste du label EPM depuis 1989, il propose Les Portes de l'Enfer en l'an 2000, puis Lettres Ouvertes (2002), Chansons à Part (2003).





Lors de cette décennie, il inaugure l'adaptation chantée des Fleurs du mal de Charles Baudelaire. Trois volumes paraissent en 2004, 2006 et 2008, séparés par l'album L'Impasse (2005) et un Olympia 2008 sorti en double CD et DVD.



Tags: , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !