jeudi 19 septembre 2019 - 04:49 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Les survivants d’un génocide accroissent la population, & développent la culture et l’économie

Le 05/07/2019 | Par | Catégorie: SOCIÉTÉ



image_pdfimage_print
Les rapatriés, les survivants du génocide* (des Arméniens, ndlr)  ont contribué à l'accroissement de la population , au déveleppement culturel et économique de l'Arménie dès la proclamation de la Première Republique en 1918.
 
Ils se sont installés aux periphéries d'Erevan en donnant les noms de la ville ou de la région de leur provenance aux nouveaux quartiers 
qu'ils ont créés (Nor Arapkir,Nor Malatya,Nor Kilikya etc…). (Nor = Nouveau = New, Kilikya = Cilicie, ndlr  )
Dans les années suivantes l'urbaniste Alexandre Tamanyan prévoyait une ville de 150,000 habitants alors qu'elle encomptait 70,000 dont une majorite de rescapés du génocide.
Les originaires de la region de Van ,etaient les plus nombreux, qui ont donné à l'Arménie la poétesse Silva Gaboudikyan, l'écrivain Gurken Mahari, le dirigeant arménien
sovietique (1930-1936) Aghassi Khandjyan. Plus tard la cantatrice Gohar Kasparyan (d'Egypte), les compositeur Dikran Mansouryan(du Liban) et Aram Khatchadouryan
(de  Géorgie). Les hommes d'Etat Karen Demirdjiyan et Levon Ter Bedrossyan étaient des fils de rapatriés.
Entre 1946 et 1949 l'afflux massif d'Armeniens s'est produit à la demande du Catholicos (Chef suprême de l'église apostolique arménienne , ndlr) et l'approbation de Staline (dictateur de l'URSS, ndlr) qui planifiait de peupler les villes de Kars et Ardahan  et à ce sujet , il avait mis sur table, à la conference de Potsdam sa convoitise d'annexer ces territoires.
Le rapatriement s'est réalisé sans annexion ( 50,000 en 1946, 35,000 en 1947 et 15,000 en 1949 ).
Ces rapatriés ont changé le paysage urbain  et le mode de vie (culinaire, vestimentaire ) d'Erevan (la capitale de l'Arménie , ndlr). Les Arméniens de France ont introduit les terrasses de café, les Moyen-Orientaux  le café "turc" et le lahmadjoun (sorte de pizza , appelée aussi "lahmadjo" en Arménie, ndlr)
.Par contre ils ont perdu leurs dialectes  et les coutumes d'Arménie occidentale, mais preservé leur langue maternelle et leur
identité nationale.
 
Roje Gudsuz
——————————————————————————
*Malgré la reconnaissance du génocide par 49 Etats US , Washington n'a pas (encore) reconnu le génocide ainsi que Israeel et la Turquie.
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Tags: , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !