dimanche 20 octobre 2019 - 11:15 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

« J’irai dormir chez vous » Antoine de Maximy en Arménie, sur France 5, jeudi 5 juillet à 20h50

Le 14/06/2018 | Par | Catégorie: ARCHIVES



image_pdfimage_print

jeudi 5 juillet à 20h50 .

Arménie : C'est en plein hiver qu'Antoine de Maximy a décidé de parcourir l'Arménie. Il commence son périple à Vanadzor dans le nord du pays. En se promenant entre les vieux immeubles staliniens, il entend trois femmes hilares sortant d'une cage d'escalier. Antoine tente d'établir le contact, mais faute de langue commune, ils ne peuvent échanger un mot. La suite de la rencontre démontre qu'il n'est pas nécessaire de parler pour communiquer et se faire des amis…

Antoine de Maximy parle de son voyage en Arménie :

« Les gens sont très sympas, drôles, il y a une belle énergie (…) le pays a gardé sa culture… ça c’était vraiment top »

crédit photo : Bonne Pioche

Issu d'une famille assez bohème avec deux parents artistes peintres soixante-huitards vivant à Lyon puis à Paris, Antoine de Maximy est l'aîné de quatre enfants1Il redouble sa troisième et arrête ses études de seconde au lycée dont il se fait exclure, puis rejoint les rangs du cinéma des armées comme ingénieur du son pendant trois ans et y fait ses premiers pas dans la réalisation.

De 1980 à 1983, il travaille comme grand reporter pour CBS News. Il est notamment envoyé à Beyrouth pendant la guerre civile, y réalisant un documentaire sur les Casques Bleus. Il couvre aussi la guerre Iran-Irak. Il y découvre son attrait pour l'aventure, le reportage de guerre, le voyage vers l'inconnu.

Mais voyager dans un pays sans le visiter ne lui plaît pas. En 1983, il est engagé par une équipe de la Guilde européenne du raid pour réaliser le film de leur expédition en Amazonie. Après cette expérience, il se dirige alors vers le journalisme scientifique et animalier où aventure, plaisir, culture et fascination sont mêlés, apprenant au fil des expéditions tous les métiers, cadreur, monteur, réalisateur. En 1994, en collaboration avec le réalisateur Jean-Yves Collet et l'aéronaute Dany Cleyet-Marrel, il invente la cinébulle, une montgolfière motorisée biplace de 1 400 ou 1 500 m3, spécialement conçue pour faire des prises de vue aériennes et adoptée par Nicolas Hulot.

Réalisateur, présentateur et cameraman, il s'est rendu dans quatre-vingts pays en vingt ans de carrière. Spécialiste des voyages à l'étranger — actualités internationales, films animaliers et expéditions scientifiques — il a réalisé ou présenté une trentaine de documentaires, dont Animal ZoneZone sauvageUn radeau sur la forêtLes nouveaux mondes et Emmenez-moi sur France 2 (coproduite avec le Guide du Routard), ainsi que Au-delà des dunes et J'irai dormir chez vous sur France 53.

C'est grâce à cette dernière émission qu'il obtient un véritable succès populaire. Doté d'un harnais portatif maintenant une caméra, il voyage seul dans divers pays et se fait héberger chez de parfaits inconnus parmi les autochtones. Généralement, les émissions se déroulent bien avec de belles rencontres et des gens hospitaliers mais Antoine de Maximy a aussi connu plusieurs moments critiques lors de ses reportages : en Bolivie où une fausse policière membre d'un gang tente de lui voler son matériel (la police et les passants interviennent mais de Maximy est contraint de quitter le pays car le gang le recherche), à Sainte-Lucie aux Caraïbes où une fusillade éclate non loin du café où il se trouve, à Inujjuaq au Québec où un Inuit drogué lui casse sa caméra, au Vanuatu où les habitants d'un village l'ont obligé à leur donner de l'argent pour l'héberger ou encore aux États-Unis lorsqu'il devient complètement ivre lors du Burning Man.

En septembre 2016, Il rejoint l'équipe de chroniqueurs de l'émission La Cour des Grands, animée par Alessandra Sublet, sur Europe1.

Le 6 mars 2018, il participe à « La Veillée », événement où des personnes relatent leurs histoires extraordinaires sur scène devant un public. Il y narre sa jeunesse en tant que journaliste à Beyrouth en temps de guerre.

Engagements

En 2012, à l'occasion de l'élection présidentielle française, il réalise une vidéo en faveur de l'espéranto : Si j'étais président.

Vie privée

Dans ses reportages filmés de J'irai dormir chez vous, le téléspectateur vit au plus près d'Antoine de Maximy, préservant sa vie privée hors-caméras. Il descend d'une famille noble du Dauphiné, anoblie par « Lettres de relief » de décembre 1654. Il est le compagnon de Cécile depuis plusieurs années.

source : wikipedia



Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !