lundi 21 octobre 2019 - 04:53 | Paris
ArmenianEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Elise Boghossian, fondatrice d’EliseCare, va prendre en charge les femmes et enfants revenus de l’enfer Daech

Le 03/07/2017 | Par | Catégorie: INTERNATIONAL



image_pdfimage_print

Elise Boghossian,la fondatrice franco-arménienne d'EliseCare va créer au Kurdistan d'Irak un nouveau centre pour prendre en charge les femmes et les enfants qui étaient les otages mais qui sont  revenus de l'enfer de Daech.

Petite-fille de déportés arméniens du génocide de 1915 perpétré par les Jeunes Turcs, Élise Boghossian est engagée depuis trois ans en Irak et depuis peu en Syrie dans l'aide aux victimes de guerre. Nous l'avons rencontrée au Raincy il ya quelque temps . Cette acupunctrice parisienne se rend régulièrement au Kurdistan irakien afin d'aider les ex-esclaves yézidis de Daech à se reconstruire physiquement et surtout psychologiquement, moralement  Souvent les femmes-otages Yézidis souffrent de discrimination lorsqu'elles ont été victimes de viols systématiques , une autre forme de génocide que les Turcs et certains criminels kurdes avaient exercés sur les Arméniens lors du génocide de 1915 .Elise Boghossian  assiste également les déplacés chrétiens.

 Il y a 27 camps officiels dans la province de Dohuk, qui comptent entre 10.000 et 28.000 réfugiés, principalement des Yazidis (Yézidis) mais également des chrétiens et des minorités musulmanes.

Cela ne représente qu'environ 10 % de toute la population déplacée. Parmi les plus démunis chez les Yazidis, beaucoup ne vont en effet pas dans ces camps, mais dorment, faute de place, dans des centres commerciaux désaffectés, des squats, des églises…. raconte Elise Boghossian.

source : Elise Boghossian dans Le Figaro

 



Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Nouvel Hay Magazine sur Facebook Nouvel Hay Magazine sur Twitter Nouvel Hay Magazine sur Google+ Welcome to NHM TV !